Tag Archives: Australie

TPP

Échéances pour le Trans-Pacific Partnership (TPP). Ce qui attend les Européens

Source : europesolidaire.eu

En poussant de toutes ses forces, diplomatiques, économiques voire militaires pour imposer la négociation du Trans-Pacific Partnership (TPP) à une série d’États asiatiques dominés par Washington, Wall Street et le Pentagone, Obama s’est montré ce qu’il a toujours été, une marionnette dans la main des oligarchies américaines.

Ces négociations se sont déroulées dans le secret quasi absolu, sans aucune consultation populaire et sous le contrôle exclusif des lobbies voulant imposer la loi d’un espace dominé par eux à des populations qui spontanément l’ont toujours refusée. L’objectif annoncé officiellement par Obama est « d’ouvrir les marchés, protéger les travailleurs et l’environnement, faire progresser le leadership américain en Asie ».
Mais le peu que l’on sait dorénavant du Traité sera qu’il ne servira en rien la protection des travailleurs et de l’environnement, non plus qu’une croissance mieux répartie socialement aux États-Unis mêmes. Il ne servira qu’à renforcer l’emprise des grandes compagnies et des banques américaines, non seulement sur l’Asie, mais sur la société américaine en tout premier lieu.
Lire la suite

Globalisation économique : l’accord Transpacifique signé, un avant-goût de ce qui nous attend

07/10/10/2015 – ÉCONOMIE (NOVOpress)
Douze pays du Pacifique – Chine exclue – ont signé le « Trans Pacific Partnership » (TPP) -accord de partenariat Transpacifique-, créant la plus vaste zone de libre-échange au monde. L’occasion de voir ce qui nous attend avec TAFTA/TTIP

Douze pays du Pacifique ont scellé mardi 6 octobre à Atlanta aux États-Unis un accord donnant naissance à la plus vaste zone de libre-échange au monde, le « Trans Pacific Partnership » (TPP).
Les signataires sont l’Australie, Brunei, le Canada, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour, les États-Unis et le Vietnam, et représentant 40 % de l’économie mondiale.
La Chine, qui ne fait pas partie des signataires, est mise sous pression pour adapter ses propres règles en matière de commerce, d’investissement et de droit commercial à celles établies par le TPP.
Lire la suite

australie_borderfarce

Australie : Ces immigrationnistes qui manifestent contre le contrôle de visas

29/08/2015 – AUSTRALIE (NOVOpress)
Des dizaines de personnes sont descendues dans les rues de Melbourne pour dénoncer le projet de l’Agence de protection des frontières. En cause : l’annonce de contrôle de visas dans les rues de la ville durant le weekend. Ils ont ainsi manifesté en brandissant le slogan suivant : « Australian government : A racist disgrace ».

Les réseaux sociaux notamment Twitter se sont emparés de la polémique avec « des craintes de harcèlement, de discriminations ou de dérives raciales »….

Une femme s’insurge : « Je trouve l’idée de contrôler les visas des gens qui marchent dans la rue franchement excessive ».

Cette mobilisation semble avoir finalement payé puisque la police de l’Etat de Victoria a décidé d’annuler cette opération.



Australie : des candidats de téléréalité face à Daech pour promouvoir l'immigration

Australie : des candidats de téléréalité face à l’EI pour promouvoir l’immigration

Source : Ojim.fr – Où s’arrêtera l’imagination des scénaristes de téléréalité ? En Australie, une émission a envoyé six candidats en Syrie et en Irak face à Daech… pour faire accepter à l’opinion d’accueillir plus de réfugiés.

C’est ainsi que trois candidats de « Go back to where you came from » (« Retourne d’où tu viens ») se sont retrouvés dans un camp kurde en plein milieu d’un échange de tirs avec les combattants islamistes. « Les combattants kurdes tiraient et essayaient de repousser les djihadistes en dehors des villages. Ils nous ont dit ne pas connaître notre position et moi je n’ai pas vraiment réalisé le sérieux de la situation », raconte l’une des candidates.

Il lui aura fallu quelques jours pour se rendre compte de ce qui s’était passé : « Des gens se font tuer là-bas et nous, nous étions sur le terrain en guerre contre Daesh, nous aurions pu nous faire tuer. »

Le but de cette prise de risque absurde et inouïe ? Sensibiliser l’opinion publique australienne afin qu’elle accepte d’accueillir plus de réfugiés sur son sol, notamment en provenance de Syrie et d’Irak… En Australie, des mesures radicales ont récemment été prises contre l’immigration, et 60 % de la population est opposée à l’accueil de réfugiés.

Ainsi, pour faire passer la pilule, quoi de mieux que de risquer la vie de citoyens lambdas et de l’exposer au public ? L’émission sera diffusée du 28 au 30 juillet sur la chaîne SBS.

Crédit photo : DR

8400-Chard

Australie : non à l’islam ! (Présent 8400)

21/07/2015 – MONDE (NOVOpress)

Des drapeaux australiens qui claquent au vent, des pancartes « Oui à l’Australie. Non à la charia » brandies ici et là, des manifestants qui défilent au cri de « Pas d’Islam. Pas de charia. Pas de halal »… Répondant à l’appel du mouvement Reclaim Australia (« Reconquérir l’Australie »), ils étaient des milliers à manifester dimanche dans les rues de Sydney, Canberra, Perth, et même de Hobart, sur l’île de Tasmanie, pour dénoncer l’islamisation rampante de leur pays, et ainsi montrer l’exemple aux Européens.

Islamisation rampante
8400-Une
Nous aurions tort de penser, parce que nos médias n’en parlent jamais, que le pays des kangourous n’est pas, comme l’Europe, en voie d’islamisation. À force de laxisme en matière d’immigration, l’Australie se retrouve, elle aussi, confrontée aujourd’hui à une communauté musulmane particulièrement revendicative et virulente. Et si celle-ci ne compte officiellement que quelque 500 000 individus, ce chiffre n’a cessé de croître ces dernières années. Ainsi, le nombre de musulmans âgés de 5 à 14 ans aurait augmenté d’environ 20 % entre 2006 et 2011. Avec toutes les conséquences que cela implique : exigence de mosquées, de plats hallal, port du voile dans les lieux publics, etc.
Au point qu’en 2008, l’ex-Premier ministre John Howard, excédé, devait rappeler aux immigrés que « la plupart des Australiens croient en Dieu », ajoutant que « si Dieu vous offense, je vous suggère alors d’envisager une autre partie du monde comme votre pays d’accueil, car Dieu fait partie de notre culture » !

Douloureux réveil

Cependant, la prise d’otages meurtrière du café Lindt de Sydney par l’islamoterroriste Man Haron Monis en décembre dernier, conjuguée aux menaces sur internet d’« Abou Khaled d’Australie » et à la découverte d’une centaine de djihadistes australiens combattant aux côtés de l’EI, devaient provoquer un douloureux réveil chez nombre d’Australiens.

En avril, Reclaim Australia devait ainsi rassembler plusieurs centaines de personnes lors d’une première manifestation sur Martin Place, dans le centre de Sydney, devenue un lieu symbolique de la résistance. Et depuis, le mouvement, qui se veut « une réponse publique à l’extrémisme islamique des groupes minoritaires qui souhaitent changer l’identité de la nation australienne », n’a fait que monter en puissance, recevant même dimanche le soutien du député George Christensen du parti national libéral.

Franck Delétraz

Pour Nigel Farage : le système européen permet l'immigration massive

Face à la submersion migratoire de l’Europe, Nigel Farage veut s’inspirer de l’exemple australien

05/05/2015 – GRANDE-BRETAGNE (NOVOpress)
Il bat la campagne, à la pêche aux voix. Celui qui mène un combat contre l’immigration sait la tâche ardue, mode de scrutin oblige. Pourtant, Nigel Farage, 51 ans, leader du UKIP, UK independance party depuis 2006 a fait passer son parti de perturbateur anecdotique à une force politique qui compte et qui fait de plus en plus d’adeptes.

face à la submersion migratoire de l’Europe, le message de Nigel Farage est clair :

Nous ferons campagne pour que ce pays ait un système de points, à la façon australienne, afin de décider de qui peut s’installer dans notre pays


gb_ecole-islam

Australie : une école islamique interdit aux filles de courir

24/04/2015 – AUSTRALIE (NOVOpress)
En Australie, une enquête a été ouverte cette semaine sur une école islamique qui a interdit aux filles de participer à des courses à pied de peur qu’elles ne « perdent leur virginité ».

Le directeur estime qu’il existe des preuves scientifiques qui montrent que si les filles se blessent, par exemple si elles se cassent une jambe en jouant au football, elles peuvent devenir stériles.


 

 

michel-barnier

Immigration clandestine : Michel Barnier veut accueillir plus de réfugiés en France. L’Australie préconise la fermeté !

21/04/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Michel Barnier était face à Michèle Cotta, Arlette Chabot et Serge July dans « Le Club de la Presse » lundi soir sur Europe 1.

Réagissant aux derniers naufrages d’immigrés clandestins en Méditerranée, Michel Barnier considère que pour – régler le problème -, il suffirait d’ouvrir encore plus nos frontières :

Il faudra accueillir plus de réfugiés en France

De son côté, l’ONU semble sur la même longueur d’onde en suggérant d’accepter l’invasion migratoire et le Grand Remplacement aux Européens. En effet, le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, a lourdement critiqué lundi les politiques migratoires « cyniques » de l’Union européenne : »L’Europe tourne le dos à certains des migrants les plus vulnérables dans le monde, et risque de transformer la Méditerranée en un vaste cimetière« .

Pour sa part, le Premier ministre australien Tony Abbott a conseillé mardi à l’UE de suivre l’exemple de son pays et de refouler tous les migrants arrivés par la mer.

Tony Abbott a exhorté l’UE a faire preuve de fermeté :

Des centaines, peut-être des milliers de personnes se sont noyées en essayant d’atteindre l’Europe depuis l’Afrique. Le seul moyen d’empêcher ces tragédies est de mettre fin (à l’arrivée) des bateaux (…) Il est urgent que les Européens adoptent une politique très ferme qui puisse mettre fin au trafic d’êtres humains en Méditerranée.



Michel Barnier Sur dans "Le club de la presse… par Europe1fr


Binationaux : l’Australie tranche (Présent 8301)

Binationaux : l’Australie tranche (Présent 8301)

24/02/2015 – CANBERRA (NOVOpress)
Suivant l’exemple des Pays-Bas et du Royaume-Uni, l’Australie, également confrontée à une importante menace islamo-terroriste intérieure, se prépare à adopter une mesure de simple bon sens concernant ses binationaux : déchoir de leur nationalité australienne tous ceux qui seront impliqués dans des réseaux djihadistes.

Binationaux : l’Australie tranche (Présent 8301)Contrer la menace intérieure

Rappelant lundi, lors de la présentation de son projet de réforme, que la menace intérieure s’était aggravée depuis un an et que quelque 400 enquêtes impliquant des djihadistes, nés pour la plupart en Australie, étaient actuellement en cours, le chef du gouvernement conservateur, Tony Abbott, a expliqué très justement que « nous ne pouvons laisser des gens mal intentionnés utiliser notre nature ouverte à nos dépens ». C’est pourquoi, a-t-il ajouté, le gouvernement « va produire des amendements à la loi sur la nationalité, permettant la déchéance ou la suspension de la nationalité australienne pour les binationaux » liés à des organisations terroristes.

Une mesure de bon sens

Une mesure de bon sens déjà mise en œuvre par plusieurs pays, mais pas par la France, pourtant directement concernée de par sa forte proportion de binationaux originaires de pays musulmans.

Lire la suite

austra

Attentat islamiste déjoué en Australie: deux suspects interpellés

12/02/2015 – AUSTRALIE (NOVOpress)
Deux hommes de 24 et 25 ans ont été arrêtés ce mardi à Sydney en Australie. « Nous croyons que ces hommes allaient blesser et peut être même tuer quelqu’un », a indiqué la policière Catherine Burn.

Une machette, un couteau de chasse, un drapeau islamiste et une vidéo ont été saisis. Sur la vidéo figure un des suspects aux côtés d’un homme qui dévoile son intention de commettre un attentat imminent. En septembre 2014, la police australienne avait déjà dû déjouer un complot de partisans présumés de l’État islamique.



Sydney : un islamiste prend en otage des clients d'un café

Sydney : un islamiste prend en otage des clients d’un café [MàJ]

15/12/2014 – SYDNEY (NOVOPress)
Le profil du djihadiste preneur d’otages et qui a tué un des otages est particulièrement édifiant : réfugié iranien, condamné pour 40 agressions sexuelles, poursuivi pour le meurtre de son ex-femme.

Lire la suite

Entretiens sur la remigration. Philippe Vardon : « La politique laxiste constitue un appel d’air »

Entretiens sur la remigration. Philippe Vardon : « La politique laxiste constitue un appel d’air » (Présent 8243)

Photo : Philippe Vardon aux Assises de la remigration du 15 novembre 2014. © Bloc identitaire.

02/12/2014 – NICE (NOVOpress)
Diplômé en sciences politiques, marié et père de deux enfants, Philippe Vardon est un responsable politique devenu incontournable pour ceux qui refusent « le suicide français ».

— Le terme de remigration a été lancé il y a moins d’un an. Désormais repris (en France, en Italie mais aussi aux Etats-Unis) par de nombreux cadres du camp patriotique, il en train de s’imposer. Quel bilan d’étape faites-vous ?

Entretiens sur la remigration. Philippe Vardon : « La politique laxiste constitue un appel d’air »— En réalité, le terme a été utilisé – en France, car il s’agit d’un terme courant dans d’autres pays (des programmes de remigration existent même en Finlande ou en Hollande) et dans le monde anglo-saxon – pour la première fois par le spécialiste de l’immigration Jean-Paul Gourévitch, dans un livre de 2007. Les identitaires l’ont introduit dans le champ politique depuis 2011, mais vous avez raison : les derniers mois ont démontré une véritable explosion de l’utilisation du vocable. Un exemple frappant à travers le réseau social internet Twitter : sur celui-ci, en mai, « remigration » n’avait encore été utilisé qu’à sept reprises, pour ce mois de novembre nous sommes déjà à 3 000 ! La sémantique étant aussi une traduction du champ politique, on peut considérer que cette recrudescence de l’utilisation du mot « remigration » correspond à la montée de l’idée, de la nécessité même, du projet.

Lire la suite

Immigration : Nicolas Bay (FN) évoque l'opération Triton et l'exemple australien

Immigration : Nicolas Bay (FN) évoque l’opération Triton et l’exemple australien

11/11/2014 – BRUXELLES (NOVOpress)
Nicolas Bay, député français du FN au Parlement européen, revient sur l’opération Triton qui s’inspire de Mare Nostrum s’agissant des clandestins qui débarquent quotidiennement en Europe et indique en contre-exemple la décision de l’Australie. Dans un communiqué, Nicolas Bay précise au sujet de l’opération Triton :

Le Secrétaire d’État aux affaires étrangères britannique, Joyce Anelay, a annoncé que la Grande-Bretagne ne soutiendrait pas cette opération, déclarant : « Nous pensons que (ces opérations) créent un « facteur d’attraction » involontaire, encourageant plus de migrants à tenter la dangereuse traversée de la mer et conduisant donc à plus de morts tragiques et inutiles ».

C’est une évidence : les opérations Mare Nostrum et désormais Triton, constituent de véritables incitations à l’immigration et envoient un message particulièrement néfaste aux candidats à l’immigration clandestine ainsi qu’aux réseaux de passeurs.

noway_54401556678c5australia-anti-immigration-ad

L’Australie ne veut plus d’immigrés clandestins !

18/10/2014 – MELBOURNE (NOVOpress)
Pour combattre l’afflux d’immigrés clandestins en Australie, le gouvernement a lancé – voici plusieurs mois – une campagne choc qui provoque des réactions outrées chez les bien-pensants. Le slogan choisi est clair : « No way » soit « Hors de question ».


Un attentat islamiste déjoué en Australie

Un attentat islamiste déjoué en Australie

20/09/2014 – BRISBANE (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
Une opération anti-terroriste de grande envergure est menée depuis le début de la semaine dans les banlieues de l’immigration de Sydney et Brisbane.

Parmi les personnes appréhendées, un agent de l’Etat islamique qui avait reçu pour mission de « sélectionner des gens au hasard afin de les exécuter de manière plutôt horrible ». Ces exécutions barbares devaient être filmées, dénotant selon le procureur en charge du dossier « un degré inhabituel de fanatisme ». Ce vaste coup de filet des autorités australienne ne met naturellement pas fin aux menaces d’attentat de l’Etat Islamique, et l’Australie vient de relever sine die son niveau d’alerte.

Pour le ministre de l’Immigration « la menace très réelle [à laquelle l’Australie est confrontée], justifie une réponse musclée du gouvernement ». Le ministre poursuit « ces gens-là, j’ai le regret de le dire, ne nous haïssent pas pour ce que nous faisons, ils nous haïssent pour ce que nous sommes et la façon dont nous vivons ».

Photo en Une : Brisbane. Crédit photo : andzzz, via Wikipédia, (cc).

« Frontières souveraines » : un exemple qui nous vient d'Australie

« Frontières souveraines » : un exemple qui nous vient d’Australie

23/02/2014 – CANBERRA (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
Depuis quelques mois, les Australiens ont fini de jouer les « bons pasteurs de Lampedusa ».

A la tête d’une coalition libérale-nationale lors des élections législatives de septembre 2013, l’actuel Premier ministre Tony Abbott (photo) a été plébiscité pour ses promesses de stopper les bateaux de clandestins. Le précédent gouvernement, de centre gauche, avait commencé à lutter contre les  clandestins venus du monde entier, mais son action avait été jugée insuffisante. Depuis 2001, tout demandeur d’asile arrivé par les voies maritimes était acheminé vers un centre de détention  situé sur l’Ile Christmas avant de rejoindre le camp de Nauru, en Papouasie. En échange de l’accueil de ces demandeurs d’asile, Nauru recevait d’importants subsides financiers de la part de l’Australie.

Avec l’opération « Frontières souveraines », Tony Abbott entend mettre un terme définitif à l’immigration clandestine. Dorénavant, les migrants sont interceptés par des navires de guerre et n’ont d’autre choix que de retourner dans leur pays ou de rester dans un centre de rétention avant leur expulsion. On leur distribue un document expliquant qu’ils sont rentrés illégalement sur le territoire australien…

Lire la suite

Australie : un père est inculpé après avoir autorisé sa fille de 12 à se marier

Australie : un père est inculpé après avoir autorisé sa fille de 12 à se marier

14/02/2014
SYDNEY (NOVOpress) – Une libération sous caution a été refusée au père de l’enfant de 12 ans mariée durant une cérémonie illégale malgré le fait qu’il proclame que sa fille « avait insisté » et « était amoureuse ».

Le père de 61 ans est accusé de complicité dans un délit de  relation sexuelle avec une mineure de 10 à 14 ans. Le juge a considéré que même si le prévenu pensait qu’il n’avait rien à se reprocher il montrait un total mépris des lois de cet état.

Le service de protection des mineurs l’avait arrêté mardi dernier alors qu’il avait donné son accord lors d’une cérémonie musulmane. L’homme de 26 ans d’origine Libanaise qui voulait se marier avec l’enfant reste aussi en prison avec 25 charges d’agressions sexuelles sur mineure retenues contre lui.

Le père a été interpellé le lendemain de l’arrestation du religieux musulman qui a officié pendant la cérémonie. Bien que plusieurs associations musulmanes aient exprimés leur réprobation, le président de l’association des musulmans Libanais, Samir Dandan, a tenu à préciser que de tels faits concernés aussi toutes les religions et pas seulement l’Islam

Source : Sydney Morning Herald

Crédit photo : interiorphotos via Flickr (cc)

Sécher les cours peut s’avérer dangereux… (vidéo)

10/02/2014 – MELBOURNE (NOVOpress)
L’organisation australienne Learn for Life qui promeut l’éducation, diffuse une vidéo gore pour inciter les étudiants à ne pas sécher les cours car cela peut avoir des conséquences dramatiques.

L’OCDE a publié une enquête faite dans 63 pays et qui trouve que 18% des ados de 15 ans ont séché au moins un cours la quinzaine précédente. La France est en position moyenne.

On peut se demander si cette vidéo poussera les étudiants à ne pas sécher les cours. Ou bien s’ils en concluront, on peut tailler les cours à condition que les garçons ne perdent pas la tête et restent prudents malgré la compagnie de belles filles, et les filles de même malgré la compagnie de garçons attractifs !

Publié le