Tag Archives: Alger

Drapeau-algerie

Algérie : cette guerre qui menace

Source : Boulevard Voltaire

L’Algérie est au bord d’une faillite qui « engendrerait le chaos et pousserait les Algériens à fuir vers l’Europe ».

Il y a maintenant deux ans, j’écrivais un article, en forme de bouteille à la mer, pour Boulevard Voltaire intitulé « Printemps algérien en vue, une catastrophe pour la France ? » Des troubles naissaient alors en Algérie, suite à la nouvelle élection d’Abdelaziz Bouteflika à la tête du pays. Loin de s’être arrangée, la situation du pays s’est, depuis, dégradée. En cause, notamment, la chute des cours des matières premières. Les rentes de gaz et de pétrole (60 % des recettes budgétaires d’Alger) ne rapportent plus autant qu’auparavant et la gérontocratie algérienne ne peut plus calmer la population en l’arrosant d’allocations diverses.

Mohamed Benchicou, ancien directeur du journal Le Matin, estime que l’Algérie est au bord d’une faillite qui « engendrerait le chaos et pousserait les Algériens à fuir vers l’Europe ». Une situation qui n’est pas souhaitable des deux côtés de la mer Méditerranée. Pire : l’Algérie partage une frontière avec la Libye, actuellement en guerre civile suite à la funeste opération de « démocratisation » voulue par Nicolas Sarkozy et son visiteur du soir, l’« intellectuel » Bernard-Henri Lévy.

Les forces de l’État islamique se sont considérablement renforcées lors des derniers mois, et certaines zones libyennes menacent de basculer sous le joug des armées du califat. Boualem Sansal, auteur du roman d’anticipation 2084 – La fin du monde, grand prix du roman de l’Académie française pour l’année 2015, déclarait hier au Figaro qu’un « scénario d’une escalade de la terreur sur le modèle syrien » lui paraissait tout à fait crédible. Je fais mienne sa déclaration et suis au regret de constater que ce que je prévoyais il y a deux ans pourrait n’être que modéré par rapport à ce qu’il se prépare.

Lire la suite

Bertrand Delanoë fait repentance à Alger

Bertrand Delanoë fait repentance à Alger

27/11/2013 – 08h45
ALGER (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –
Le maire de Paris a déclaré lundi à Alger que la capitale française se devait d’avoir « le courage de regarder la vérité » sur la répression sanglante, le 17 octobre 1961, d’une manifestation pour l’indépendance des Algériens à Paris. Il n’y a cependant pas eu en écho de repentances sur les massacres du FLN.

Bertrand Delanoë visitant en compagnie du préfet d’Alger le jardin d’Essai, un des plus beaux jardins au monde, construit par des Français, en 1832 et réhabilité depuis 2003 avec le concours de la ville de Paris a déclaré que la « coopération concrète », comme celle relative au jardin ou à l’urbanisme devait s’accompagner de valeurs. Sinon « on passe à côté d’une chance de réunir les jeunesses de nos pays qui n’ont qu’une envie, c’est de vivre en paix ».

Lire la suite