Tag Archives: Académiciens

oignon

Réforme de l’orthographe : en route vers une simplification de la langue française ?

05/02/2016 – CULTURE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Hier des voix se sont élevées massivement dans les médias et sur les réseaux sociaux dans un tollé général contre la réforme de l’orthographe, qui se profile à l’horizon de la rentrée de septembre.

Que peut-on dire exactement de cette réforme ?
C’est une longue histoire. En 1990, Michel Rocard, Premier ministre à l’époque demande aux Académiciens de travailler à des simplifications de la langue. L’Académie propose des rectifications orthographiques et les adopte, mais sans en faire une obligation. Vingt ans se sont écoulés, et aucune de ces mesures n’est appliquée. Xavier Darcos entre-temps, ministre de l’Éducation nationale en 2008, avait tenté de le faire avec peu de succès.

Que préconisent ces mesures ?
Les changements les plus marquants concernent les mots composés : le trait d’union sera remplacé par une simple soudure. Ainsi porte monnaie s’écrirait en un seul mot. Ils visent aussi l’accent circonflexe, qui ne sera plus obligatoire sur les lettres i et u, sauf dans les terminaisons verbales et dans quelques mots comme mûr ou sûr, pour éviter les confusions. Entre autres incongruités, oignon deviendra ognon et nénuphar nénufar. 2 400 mots sont visés par ces différentes modifications, soit 4 % du lexique français.
Lire la suite

Vienne : agitation de la gauche contre le bal des Académiciens

Vienne : agitation de la gauche contre le bal des Académiciens

11/01/2013 — 16h00
VIENNE (NOVOpress) — Qu’approche la fin janvier, et voici à nouveau une certaine gauche viennoise qui s’agite. Au menu : coups de pressions, notamment médiatiques, autrement dit tentatives d’intimidation, pour faire interdire le fameux bal des corporations à la Hofburg (ancien Palais impérial). Bal au sujet duquel, en référence à la visite éclair l’an dernier de Marine Le Pen, Libé avait titré : « Valse brune à Vienne »

Aujourd’hui la donne est changée. Le bal des Corporations a dansé son ultime valse l’an dernier. Rebaptisé cette année bal des Académiciens, il est désormais organisé par le FPÖ (Parti de la Liberté) et il serait bien délicat d’opposer un refus à un parti représenté au Parlement, et qui de plus se revendique aujourd’hui ouvertement pro-israélien. Pour s’imprégner de l’ambiance locale, rien ne vaut la lecture (ci-dessous) du courrier (traduit par Novopress) adressé par ce “groupe de pression anti-bal”, à la gestionnaire de la Hofburg, Renate Danler.
Lire la suite