Tag Archives: abus sexuels

Italie : Un directeur du Secours catholique arrêté pour abus sexuels sur immigrés clandestins

Italie : Un directeur du Secours catholique arrêté pour abus sexuels sur immigrés clandestins

25/06/2014 – TRAPANI (NOVOpress) – La Caritas (le Secours catholique italien) est depuis des années à la pointe du combat immigrationniste, y compris dans ses dimensions les plus explicitement politiques. Elle a ainsi co-organisé la campagne « L’Italia Sono Anch’Io » pour le vote des immigrés et l’adoption du droit du sol. En février dernier, la Caritas a installé un nouveau centre sur l’île de Lampedusa, « inspiré par l’appel du pape François à ouvrir les portes aux frères migrants ».

Les critiques accusent volontiers la Caritas d’être mue par des préoccupations financières : la gestion des centres d’accueil pour clandestins lui assure des rentrées d’argent considérables, via les subsides qu’elle reçoit du gouvernement italien. Mais une affaire qui vient d’éclater suggère que les motivations des immigrationnistes sont parfois plus sordides encore.

Le directeur de la Caritas diocésaine de Trapani en Sicile, l’abbé Sergio Librizzi, a été arrêté mardi par la police « alors qu’il s’apprêtait à dire la messe dans l’église de Saint-Pierre » dont il est curé. Il a été inculpé de violence sexuelle et de concussion.

« Les délits sexuels – a expliqué le procureur de Trapani, Marcello Viola – concernent diverses personnes, mineures et majeures, toutes étrangères à l’Union européenne, avec lesquelles le prêtre avait des contacts en raison de sa position à la Caritas ». L’accusation repose à la fois sur les témoignages des victimes et sur des enregistrements par des micros espions, placés dans la voiture de l’abbé Librizzi. L’enquête avait été lancée il y a environ huit mois.

« Depuis au moins cinq ans », selon les enquêteurs cités par La Stampa, l’abbé Librizzi « utilisait son pouvoir présumé pour contraindre les migrants à des rapports sexuels ». « En échange, il faisait en sorte que ces immigrés non ressortissants de l’Union européenne obtiennent le statut de réfugiés politiques ou des permis de séjour. Le prêtre était en effet un membre très influent de la commission préfectorale chargée d’attribuer le statut de réfugié politique ».

Lire la suite