Tag Archives: 11 janvier

Vu sur Twitter

Charlie Hebdo : Après Luz, Riss renonce à dessiner Mahomet

Publié le
Charlie Hebdo

Charlie Hebdo explose en vol

Source : Ojim
L’ambiance à Charlie Hebdo est désormais pire qu’à Wall Street ! Trois mois après l’immense succès du « numéro des survivants » du 25 février dernier, la rédaction succombe au « poison des millions » et se déchire, chacun voulant sa part du grisbi.

Ainsi la journaliste Zineb El Rhazoui, membre du collectif contestataire récemment créé au sein de la rédaction, a-t-elle été convoquée le 13 mai pour un entretien préalable à un licenciement pour faute grave, sans que l’on sache pour le moment quelle est la nature exacte de cette faute grave. D’ici là, elle est mise à pied.

La journaliste s’est déclarée « choquée et scandalisée qu’une direction qui a bénéficié d’autant de soutien après les attentats de janvier fasse preuve d’aussi peu de soutien envers un de ses salariés, qui est sous pression comme tous dans l’équipe et fait l’objet de menaces ». Elle a reçu le soutien de l’urgentiste Patrick Pellous, chroniqueur à Charlie, qui a estimé que « convoquer des membres de l’équipe qui sont encore dans des souffrances incroyables, c’est méchant et déloyal ».
Lire la suite

Strasbourg_manifestation_Charlie_Hebdo_11_janvier_2015

Attentats. Des élus UMP proposent d’être Charlie chaque 11 janvier

13/05/2015 – France (NOVOpress)
Bientôt une « journée Charlie » pour commémorer la grande marche du 11 janvier ?

Charlie n’en finit pas de faire des vagues. Alors que Manuel Valls et Emmanuel Todd viennent de se déchirer en public à ce sujet, le député UMP des Bouches-du-Rhône Bernard Reynes et trente élus ont déposé une proposition de loi pour la création d’une « journée d’unité nationale et de lutte contre le terrorisme » tous les 11 janvier.

« Cette journée de commémoration doit permettre de perpétuer ce qui s’est passé lors de la manifestation qui a suivi les attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher de Vincennes »

explique Claude Goasguen, député de Paris. La proposition, qui comprend trois articles, suggère ainsi aux établissements scolaires d’articuler leurs cours autour de la lutte contre le terrorisme en organisant notamment discussions et exposés. Les services publics radios et audiovisuels seraient de leur côté invités à traiter le sujet dans leur programme.

« On ne peut plus oublier que le monde est entré dans une ère dominée par le terrorisme. Les Français ont tendance à oublier un peu trop vite la réalité de cette guerre.

rajoute Claude Goasguen. Merci, on ne s’en était pas rendus compte.
Une proposition qui démontre s’il en était besoin à quel point Charlie est devenu une pièce importante du dispositif idéologique de l’oligarchie.

Crédit photo : Claude TRUONG-NGOC via Wikimedia Commons (CC) = Strasbourg manifestation Charlie Hebdo 11 janvier 2015


Polémique Todd / Valls, la guerre des gauches continue

09/05/2015 – FRANCE (NOVOpress)
« Vraiment bête », « pétainiste », « désœuvré », Emmanuel Todd ne mâche pas ses mots à l’endroit de Manuel Valls et de ses appels creux aux « valeurs de la République ». Cela le rend plutôt sympathique à priori, mais ne valide pas pour autant ses thèses.


Todd: « Soit Manuel Valls n’a pas lu mon livre… par BFMTV

Après s’être fait traiter de « crétin » par Michel Onfray, le voilà accusé d’être « vraiment bête » par Emmanuel Todd. Décidément, Manuel Valls a du mal à mettre au pas les intellectuels qui ne pensent pas droit. En démocratie, il est moins facile qu’on ne le pense d’être un kapo ! Au-delà du côté distrayant de ces passes d’armes, elles sont révélatrices à plusieurs niveaux :

• Emmanuel Todd a tort quand il affirme que Manuels Valls aurait mieux à faire que de lire des livres. Face à l’échec patent du gouvernement sur tous les plans, il ne lui reste plus que le fameux « esprit du 11 janvier » auquel se raccrocher pour éviter de sombrer.

• Il a en revanche raison quand il voit dans le « 11 janvier » un « flash totalitaire ». Nous ne parlons bien sûr pas des foules de braves gens descendues dans la rue par sympathie, refus de la violence, du terrorisme ou de l’islamisation de la France.
C’est du côté des élites, de notre gouvernement (Valls, Taubira, NKM…) qu’il existe un côté profondément sectaire, pour qui la « laïcité » et la « République » ne sont pas que des mantras communicationnels, mais bien les fondements d’une idéologie qu’ils essaient d’imposer envers et contre l’identité Française. Nous sommes face à des gens qui veulent vraiment créer un « homme nouveau » et ne reculent devant aucune manipulation pour y parvenir. L’ouvrage de Serge Federbusch est éclairant à cet égard.
Preuve en est la virulence des attaques de Manuel Valls à l’encontre des « déviants » : réflexe totalitaire typique, tout opposant et notamment les « intellectuels », doivent être mis au pilori (à défaut de goulag). Les coups sont d’autant plus violents que les « fautifs » (Onfray, Todd) sont supposés être dans le « même camp ».
Continue reading

Publié le
marionnettes

Attentats de janvier ou la manipulation de l’opinion par le gouvernement

08/05/2014 – POLITIQUE (NOVOpress avec le Bulletin de Réinformation)
La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, tel est le titre du livre de Serge Federbusch qui paraît aujourd’hui aux éditions Ixelles.

L’auteur analyse la manipulation de l’opinion orchestrée par le pouvoir socialiste lors des attentats de janvier dans l’objectif délibéré de dissimuler ses erreurs,

Serge-Federbusch-la-marche-des-lemmings

Serge Federbusch
La marche des lemmings, Ixelles éditions

ses failles et sa responsabilité. Et comment la manifestation du 11 janvier résulte, elle aussi d’un conditionnement visant à dévier l’émotion populaire vers le « pas d’amalgame » pour protéger les musulmans, électorat cher au pouvoir, tout en niant l’évidence des progrès du fondamentalisme musulman en France.

Les lemmings, indique l’auteur, « ce sont des petits rongeurs dont on prétend qu’ils se regroupent et se serrent les épaules pour des raisons mystérieuses, et vont cahin caha se précipiter du haut des falaises dans un suicide collectif aux allures processionnaires ».

Toute référence à la récente manifestation du 11 janvier serait, bien sûr, malvenue. La dernière phrase de l’essai est toutefois sans appel : « Tôt ou tard, les lemmings vont devoir apprendre à lutter ».

Crédit photo : SoHome Jacaranda Lilau via Wikicommons (CC)


La marche dite "républicaine" rassemble des milliers de personnes

La marche dite « républicaine » rassemble des milliers de personnes dans de nombreuses villes

11/01/2015 – PARIS (NOVOpress)
Ils étais tous là, tous pour venir communier dans le grand esprit vivre-ensembliste. Surtout pour réaffirmer les valeurs républicaines, le refus des extrêmes, le désir de ne pas faire d’amalgame entre l’islam et les terroristes, etc. etc. Et ce ad nauseam. D’autant que cette marche avait un côté international, où à part Assad ou les Nord-Coréens tous les chefs d’Etats ou de gouvernement étaient présents ou étaient représentés.

Alors que l’heure est réellement grave, François Hollande nous a servi des moments de sensiblerie qui ne le placent au niveau attendu d’un chef d’Etat.

On a surtout vu et entendu que les maux qui ont permis une telle sidération face à l’attentat commis par les frères Kouachi et Amédy Coulibaly sont vu comme le remède adéquat. Sans parler de l’abjecte récupération politique par les pyromanes habituels.

A noter que Marine Le Pen, exclue de cette marche dite « républicaine », a participé au rassemblement organisé à Beaucaire.

Et les cadres et militants du FN ont pour beaucoup rejoints les rassemblements organisés en Province.


Lire la suite