Bastard

Une chanson de Bastard en anglais pour l’hymne des Bleus à l’Euro 2016 !

27/04/2016 – PARIS (NOVOpress) : La Fédération française de football (FFF) et Carrefour, sponsor des Bleus, ont choisi le groupe électro-rock Skip the Use et son chanteur, Mat Bastard, pour interprète de l’hymne officiel des supporteurs des Bleus à l’Euro 2016, qui débute le 10 juin. Et tout cela est assez peu empreint d’identité nationale…

La chanson d’abord. Elle s’intitule « I was made for lovin’ you, my team » et on peut voir le clip ici seulement pour le moment, business oblige. Il s’agit d’une adaptation de « I was made for lovin’ you, babe », du groupe de hard rock américain Kiss.

Le chanteur. Comme son nom de scène ne l’indique pas, lui est d’origine rwando-japonaise ! Né en Belgique, il a été adopté par un couple de Français blancs. Et il chante donc en anglais.

Peu après les élections européennes de 2014, dans une interview au Journal de Saône-et-Loire, Bastard avait déclaré :

« Certains qui ont voté pour le Front national ne savent pas vraiment pour quoi ils ont voté. Ils n’ont pas connu les rafles par des skinheads, les Beurs balancés à la flotte pendant les manifs. »

Mat Bastard habite à Ronchin, à côté de Lille. Le Nord, c’est sympa. Il l’a dit chez Ruquier :

« A Roubaix, on parle français, swahili, arabe, ch’timi, c’est cosmopolite. »

Limite on est soulagés que l’hymne des Bleus ne soit pas en swahili…

Eric Zemmour

Pour Eric Zemmour, « le PSG, c’est Gugusse of Benetton »

14/04/2016 – PARIS (NOVOpress) : Eric Zemmour s’est fait tonton flingueur ce matin sur RTL pour commenter la défaite du PSG en Ligue des champions : « C’est le terminus des prétentieux, le retour à la maison mère des gugusses de Montauban, les gugusses les mieux payés du monde, des gugusses de tous les pays du monde », a-t-il ironisé, ajoutant : « Le Paris Saint-Germain, c’est gugusse of Benetton ; »

Ce passionné de football a tout particulièrement soigné Zlatan Ibrahimovic, « en tête de gondole des gugusses » et qui est « arrogant avec les faibles du championnat de France et minable avec les grands d’Europe », mais qui n’est finalement « que l’arbre qui ne cache pas la forêt : tous les autres sont à mettre dans le premier autocar pour Montauban » – Laurent Blanc inclus.

Car le PSG qui a failli, c’est « le PSG avec son équipe sans joueur français ou presque, le PSG avec son argent qatari et son panel cosmopolite » : « Le PSG, assène l’éditorialiste, c’est la revanche ironique du droit du sol sur le droit du fric. » A comparer avec ces équipes françaises qui, autrefois, perdaient aussi, mais qu’on aimait parce que « c’étaient nos petits gars : ils étaient de notre chair et de notre sang »…

PSG Manchester

Le PSG et Manchester City s’affrontent pour la suprématie arabique

06/04/2016 – EUROPE (NOVOpress) : #ElCashico, #AbuDerby ou #Golfico : la Ligue des champions, qui est supposée être une compétition entre les meilleurs clubs de football européens, prend ce soir une tournure de tournoi de la péninsule arabique avec la confrontation entre le PSG et Manchester City. Le premier appartient depuis 2011 à Qatar Sports Investments, propriété de l’émir qatari Tamim Ben Hamad al Thani, le second a été acquis en 2008 par le fonds d’investissement Abu Dhabi United Group, propriété du cheikh aboudabien Mansour bin Zayed al-Nahyan. C’est dire si l’argent pétrolier et gazier coule à flots. Comme le dit avec morgue un supporteur qatari interrogé par l’AFP : « C’est comme voir si ma BMW va être plus performante que la Mercedes du voisin. » Très drôle…

Au-delà des moyens financiers respectifs des deux équipes – là, l’avantage est au club britannique –, PSG contre Manchester City, c’est surtout Qatar contre Abou Dhabi, avec, en toile de fond, deux visions géopolitiques opposées, qui se manifestent par exemple quand l’émirat d’Abou Dhabi place sur la liste des organisations terroristes des mouvements comme les Frères musulmans soutenus par le Qatar ou carrément hébergés par lui.

Le match de ce soir a lieu au Parc des Princes, qui conserve encore son nom – mais pour combien de temps ? Le match retour aura lieu à l’Etihad Stadium, du nom donné au stade mancunien, ex-City of Manchester Stadium, rebaptisé ainsi depuis qu’il est sponsorisé par Etihad Airways, la compagnie aérienne d’Abou Dhabi.

Sinon, le prochain match du Top 14, c’est le 15 avril et c’est Grenoble contre Castres.

8547-Chard

Prime d’éthique spéciale racaille !

16/02/2016 – SOCIÉTÉ (Présent 8547)

Non seulement ils gagnent des millions d’euros de salaire même s’ils sont devenus à des périodes régulières des sortes d’intermittents du spectacle milliardaires qui n’en foutent pas une dans les cages, mais en plus ils touchent des primes « d’éthique ».
8574P1
C’est la belle affaire Serge Aurier (voir Présent d’hier) qui rappelle l’existence de « primes d’éthique » au PSG comme dans d’autres clubs français. En effet le joueur franco-ivoirien venu du 93 va la perdre cette année, le pauvre chéri, pour avoir insulté son coach. Elle s’élève à 160 000 euros pour l’année. Cinq ou six ans de salaire d’un travailleur lambda. Et encore si Aurier était titulaire, elle serait de 40 000 euros par mois.

Une prime spécialement adaptée aux mœurs de racaille puisqu’elle récompense financièrement les joueurs quand ils ont un comportement… normal. C’est-à-dire quand ils arrivent à l’heure, n’insultent pas le coach, n’organisent pas de grève en pleine Coupe du Monde, ne font pas de doigt d’honneur, n’agressent pas les journalistes ou les supporters ou ne crachent pas sur le club qui les entraîne… S’ils respectent ces « codes » occidentaux de bonne conduite en société, les joueurs touchent la « prime d’éthique » qui vient gonfler encore leurs revenus et leurs autres primes. Il faut les payer pour les tenir. Précision utile : la « prime d’éthique » implique « l’absence publique de toute propagande politique ou religieuse qui pourrait nuire à l’image et l’unité du club ». Publique… Parce que dans les vestiaires et les cantines c’est autre chose.

« La prime d’éthique s’est intensifiée dans les clubs. Ça entre dans les usages », précise Philippe Piat, président de la FIFpro. Claude Michy, le président du Clermont Foot, avait déclaré pour sa part qu’il voulait « inciter les joueurs à rester exemplaires, mais aussi montrer qu’ils sont bien élevés ».
Pour démontrer cela, tout à fait artificiellement, il faut mettre le paquet. Et encore ça ne marche pas ! Malgré la prime (ou plutôt à cause de, car c’est un système totalement pervers, la Charte du football professionnel permet déjà de sanctionner les mauvais comportements) les mœurs de voyous des footballeurs et la multiplication des faits communautaristes font de plus en plus régulièrement la une.

Caroline Parmentier

maillot_psg

Terrorisme : faut-il boycotter le Paris Saint-Germain ?

Source : Boulevard Voltaire
La caisse d’où sont sortis les $20.000 qui ont permis aux frères Kouachi d’acheter des armes est – tenez-vous bien – la même caisse où remontent in fine les dividendes du PSG.

Il y a eu un « avant 13 novembre » et il y aura un « après 13 novembre ». C’est, du moins, ce qu’affirment la plupart des responsables politiques de tous bords et il semble que les Français, dans leur grande majorité, soient de cet avis. Une façon de marquer la coupure consisterait, par exemple, à réexaminer nos relations avec le Qatar.
C’est Nicolas Sarkozy qui a ouvert grand les bras au Qatar et depuis, ce petit émirat du Golfe jouit de privilèges inouïs au sein de notre République – fiscaux, notamment. François Hollande n’y a rien changé, et le sujet, à la suite de tant d’autres, est devenu tabou, en témoigne cette déclaration très diplomatique de Manuel Valls au lendemain des attentats : « Je fais confiance à l’Arabie saoudite et au Qatar pour lutter contre Daech […], reste la question du financement mais dans le Proche et le Moyen-Orient, les choses sont toujours compliquées […] ».

Poutine, lui, n’a pas ce genre d’états d’âme : « Au Qatar et en Arabie saoudite, on trouve ceux qui organisent et sponsorisent le terrorisme, ils ont leurs quartiers là-bas, ce sont des gens connus, ils feraient mieux de craindre la Russie comme la peste », rapporte La Pravda.
Depuis le 13 novembre, nous nous focalisons sur Daech parce que c’est cette organisation qui a revendiqué les attentats de Paris. Or, comme il est difficile de prouver l’implication directe du Qatar et de l’Arabie saoudite dans son financement, on fait mine de traiter ces deux États comme des alliés. C’est oublier que le Qatar, pour ne parler que de lui, a été explicitement impliqué par les États-Unis dans le financement d’une nébuleuse terroriste qui occupe le terrain, en Syrie (Ahrar al-Sham et Jabhat al-Nusra), dans le Sinaï (AQPA), au Maghreb (AQMI) et, de là, jusqu’à Boko Haram (avant que celui-ci ne prête allégeance à l’État islamique).

C’est oublier, aussi, que le rôle du Qatar dans le financement du terrorisme a été formellement dénoncé par plusieurs anciens hauts responsables du contre-espionnage français, comme Yves Bonnet (ex-patron de la DST), Alain Chouet (ex-chef du renseignement et de la sécurité à la DGSE), Bernard Squarcini (ex-patron de la DCRI), pour ne citer que les plus connus. C’est oublier, enfin, que l’attentat contre Charlie Hebdo (et probablement aussi celui contre l’Hyper Cacher) n’a pas été revendiqué par l’État islamique mais par Al-Qaïda pour la péninsule Arabique (AQPA) déjà cité.
Quel est le lien avec le football, me direz-vous ?
Chacun sait que le Paris Saint-Germain est présidé par Nasser Al-Khelaïfi, un homme d’affaires qatari. Mais on sait moins qu’il n’est que le représentant du Qatar Investment Authority, le fonds souverain du Qatar. Pour faire court, disons que le PSG appartient en totalité au Qatar et, pour faire encore plus court, disons que la caisse d’où sont sortis les $20.000 qui ont permis aux frères Kouachi d’acheter des armes est – tenez-vous bien – la même caisse où remontent in fine les dividendes du PSG.

Réexaminer nos relations avec le Qatar ? Ne comptez pas sur Anne Hidalgo qui, rappelez-vous, avait fait de Charlie Hebdo un citoyen d’honneur de la ville de Paris, et qui veut aujourd’hui vendre le Parc des Princes à son « cher Nasser ». Ne comptez pas plus sur Nicolas Sarkozy, cela va sans dire. Mais nous ? Et si on commençait par boycotter le PSG ?

Christophe Servan
Gestionnaire de fonds d’investissement

Crédit photo : PSG World via Flickr (CC) = Maillot domicile PSG

benzema_crache

Benzema doit être déchu de la nationalité française !

24/11/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Après l’insulte faite au drapeau et aux morts, le footballeur Karim Benzema a clairement affiché sa haine de la France et sa préférence pour l’Algérie. Donnons-lui satisfaction et retirons-lui sa nationalité française, e qu’explique en substance le Bloc Identitaire, qui réclame logiquement la déchéance de la nationalité française pour ce joueur de football. Après tout, puisqu’il se définit lui-même comme « algérien de sang », ce sera lui rendre service que de le débarrasser de cette nationalité française qu’il méprise. Qu’il aille même pousser la balle dans la banlieue de Raqa si cela lui chante.

Ce sera aussi rendre service à toute la frange de la jeunesse qui considère les footballeurs comme des exemples que de leur montrer que dorénavant, la France ne se laisse plus insulter.
A minima, il devrait être exclu de l’équipe de France, comme le réclament Nadine Morano et Robert Ménard.


Pas de répit pour Hollande, copieusement hué au Mans

15/06/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
Il espérait un petit bain de foule sympathique, un tour en auto, bref, un moment de détente allié à un déplacement de campagne électorale. Las, Hollande s’est fait copieusement huer par le public des 24 Heures du Mans ce week-end. Décidément, il faut que les socialistes arrêtent d’aller à des manifestations sportives. Simple coïncidence ou volonté de partir plus vite ? Le chef de l’Etat a brusquement annulé le tour de piste qu’il devait faire à bord d’une voiture de course. Comme pour écourter une visite déjà très compliquée.

Crédit photo : capture d’écran de la vidéo de François Hollande en visite aux 24 Heures du Mans


 

 

 

Publié le
zemmour_rtl

FIFA : Pour Éric Zemmour, « le droit se met au service des Américains »

04/06/2015 – MONDE (NOVOpress)
« C’est comme à la télé, dans une série… américaine bien sûr », analyse Éric Zemmour en évoquant la tourmente qui secoue la FIFA et son président démissionnaire depuis quelques jours.

« Un vieux despote corrompu aux abois, des inspecteurs du FBI pugnaces et incorruptibles, des médias qui ne savent plus s’ils informent sur l’enquête ou enquêtent sur la forme : la machine judiciaire américaine telle qu’elle aime se mettre en scène, telle que les journalistes de France et du monde entier aiment la magnifier« , poursuit-il.

Au-delà du scandale de corruption qui touche la FIFA, Éric Zemmour pose la question suivante :

Le mystère le plus épais est : de quoi la justice américaine se mêle-t-elle ?


Nicolas Anelka

Nicolas Anelka : « J’ai une affinité avec l’Algérie. Nous avons beaucoup de choses communes, notamment l’islam »

31/03/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Nicolas Anelka, l’ancien attaquant du PSG et de l’équipe de France s’est récemment confié à Al Arabiya, une chaîne d’information saoudienne, en arabe. Aujourd’hui consultant du club du NA Hussein Dey, à Alger, Nicolas Anelka en a profité pour dénoncer les discriminations dont seraient victimes les musulmans en France. D’après lui, « si vous envoyez un CV avec le mauvais code postal et un nom à consonance musulmane, alors vous ne serez pas considéré et vous n’obtiendrez pas un emploi. C’est seulement en France que vous avez besoin de cacher votre nom et la photo dans l’espoir de trouver du travail. Ce niveau de discrimination est inacceptable« .

Celui qui pense avoir « un caractère algérien » a notamment déclaré :

J’ai une affinité avec l’Algérie, parce que j’ai grandi avec beaucoup d’amis algériens en banlieue parisienne. (…). Nous avons beaucoup de choses communes, notamment l’islam.


chelsea_article-2325135-19CC702E000005DC-569_634x418

Grand appel à témoins : le Bloc identitaire recherche les (autres) victimes des hooligans de Chelsea pour leur offrir une place au match !

21/02/2015 – PARIS (NOVOpress)
Afin de s’excuser du comportement de ses fans, le club de football londonien de Chelsea a décidé d’offrir une place pour le match retour Chelsea-PSG à Souleymane, franco-mauritanien (noir) que des hooligans ont empêché d’entrer dans une rame de métro.

Selon différentes sources, les hooligans de Chelsea auraient également agressé et passé à tabac des supporters (blancs) du PSG au simple motif qu’ils arboraient des écharpes aux couleurs du club de la Capitale.

Curieusement, ni la presse ni les autorités ne se sont fait l’écho de ces agressions.
A leurs yeux, les tabassés blancs seraient-ils moins importants que les bousculés noirs ?

Afin d’éviter toute tension au sein de la communauté française vivant à Paris, le Bloc Identitaire lance dès aujourd’hui un grand appel à témoins afin de retrouver les autres victimes des fans de Chelsea.

Objectif : retrouver ces personnes et leur faire offrir, par Chelsea, une place à Stamford Bridge au match retour pour accompagner Souleymane et encourager Zlatan.

Arrigo-Sacchi

Pour Arrigo Sacchi, l’ex-sélectionneur italien de football, « il y a trop de joueurs de couleur » chez les jeunes

18/02/2015 – ITALIE (NOVOpress)
Arrigo Sacchi, l’ancien sélectionneur italien, a provoqué une vive polémique en déclarant qu’il y avait trop de joueurs de couleurs chez les juniors.

Se défendant de tout racisme, Arrigo Sacchi a ainsi précisé sa pensée :

En regardant le tournoi de Viareggio [en Toscane], j’ai envie de dire qu’il y a trop de joueurs de couleurs, y compris dans les équipes de jeunes. Le business a pris le dessus sur tout le reste. L’Italie n’a pas de dignité, pas de fierté. Ce n’est pas possible de voir des équipes avec quinze étrangers.


Nous sommes tous bastiais ! La banderole qui fait enrager Nicolas Sarkozy

Nous sommes tous bastiais ! La banderole qui fait enrager Nicolas Sarkozy

29/01/2015 – (via l’hebdomadaire Minute)
Lors du match de foot Bastia-PSG, des supporteurs corses ont déployé une banderole affirmant que le Qatar finançait le PSG… et le terrorisme. Ce qui a mis en boule Nicolas Sarkozy, fervent supporteur du PSG et grand ami du Qatar. Toutefois, à l’UMP, le député Bruno Le Maire réclame une commission d’enquête sur le Qatar et ses relations avec le terrorisme islamiste.

La commission de discipline de la LFP (Ligue de football professionnel) a convoqué les dirigeants du SC Bastia pour sa séance du jeudi 5 février. Objet de cette « invitation » qui pourrait se solder par une lourde sanction pour le club corse : le déploiement d’une banderole le 10 janvier au stade Armand-Cesari. Ce samedi-là, trois jours après le massacre de « Charlie Hebdo » et au lendemain de la tuerie du supermarché casher de la porte de Vincennes, le SC Bastia, dans le cadre du championnat de France de football, recevait le Paris-Saint- Germain qui est la propriété du cheikh Al-Thani, l’émir du Qatar. Au moment de la minute de silence pour rendre hommage aux victimes des attentats, des supporteurs corses ont déployé une banderole où l’on pouvait lire: «Le Qatar finance le PSG… et le terrorisme ».

Après la rencontre, les dirigeants du PSG ont annoncé leur intention de porter plainte pour diffamation. Ils n’en ont pourtant rien fait. Officiellement, les avocats du PSG ont expliqué que leur action ne pourrait pas aboutir : c’est le Qatar qui a été diffamé et c’est à lui de porter plainte s’il le souhaite. Mais il ne le souhaite pas… Car l’émir n’est pas très chaud à l’idée que d’éventuels liens entre son pays et le terrorisme islamiste soient évoqués devant un tribunal français…

Nasser Al-Khelaïfi, président qatari du PSG, a refilé la patate chaude à Frédéric Thiriez, le patron de la LFP : « J’attends que la Ligue prenne des décisions et des sanctions. » La Ligue a donc convoqué les dirigeants du SC Bastia qui risquent une sanction sportive.

Lire la suite

Stephane-Guy_web

Le journaliste Stéphane Guy à Demba Ba : « Vous êtes un musulman, vous n’êtes pas un islamiste ? »

19/01/2015- FRANCE (NOVOpress)
Invité le lundi 12 janvier dans l’émission J+1 sur Canal+, le footballeur Demba Ba a répondu à quelques questions concernant sa foi musulmane.
Le journaliste, Stéphane Guy, qui voulait faire écho aux attentats perpétrés dans les locaux de Charlie Hebdo, a interrogé le footballeur en ces termes : « Vous êtes un musulman, vous n’êtes pas un islamiste ? ». Une question qui n’a pas manqué de créer la polémique…



qatar

Le FC Barcelone va couper les ponts avec le Qatar accusé de soutenir les groupes islamistes

23/12/2014 – ESPAGNE (NOVOpress)
Le Barça avait conclu un accord lui rapportant quelques 170 millions d’euros avec la Fondation du Qatar en décembre 2010. Expirant en 2016, celui-ci ne devrait pas être renouvelé par le club catalan.

Outre l’implication présumée dans le financement de groupes terroristes extrémistes, les questions relatives aux mauvais traitements des travailleurs au Qatar et les problèmes de corruption entourant la Coupe du Monde 2022 auraient amener le club catalan à rompre les liens avec ce pays du Golfe.


Assises de la remigration, un beau succès (Présent 8233)

Fric, mafia et ballon rond (Présent 8234)

19/11/2014 – PARIS (NOVOpress)
Matches truqués, corruption, liens avec le grand banditisme, petits arrangements et grosses magouilles : rien ne va plus chez les footeux.

Comme si cela était une grande découverte (tout le monde se souvient de l’affaire Tapie-OM-Valenciennes), certains s’aperçoivent que le monde du football professionnel n’est pas très clair et que le milieu du ballon rond aurait des connivences avec le « Milieu ».

Fric, mafia et ballon rond (Présent 8234)Ainsi, depuis mardi, le foot français a basculé dans la rubrique judiciaire avec deux affaires distinctes : la garde à vue de dirigeants du club de l’OM sur fond de transferts où plane l’ombre du grand banditisme, et des soupçons de matches truqués en Ligue 2 au cours de la saison 2013-2014.

Marseille connection

Dans le cadre d’une information judiciaire ouverte en 2011 pour « extorsion de fonds, blanchiment et association de malfaiteurs », une dizaine de dirigeants actuels et passés de l’OM, ainsi que des agents de joueurs, ont été interpellés et placés en garde à vue dans un dossier faisant apparaître des « liens avec le grand banditisme » et des « fraudes » liées à des transferts suspects de joueurs.

Parmi les interpellés, une grande partie de l’état-major de l’OM : le président actuel du club, Vincent Labrune, son bras droit Philippe Pérez et d’anciens dirigeants comme Jean-Claude Dassier et Pape Diouf. Quant à l’ancien directeur de l’OM, José Anigo, désormais recruteur pour l’OM sur le continent africain et installé au Maroc, il n’a pour l’heure pas été interpellé mais « devrait être aussi entendu ».

Lire la suite