Selection de la rédaction à lire sur bfmtv.com
Auteur d’un but magnifique et décisif à la 113e minute de la finale de la Coupe du monde entre l’Allemagne et l’Argentine (1-0 ap), Mario Götze a ressurgi de la plus belle des manières après une compétitio... Lire la suite »
Vu sur Twitter

Un faux reportage montre le triomphe de la Corée du Nord au Mondial (VIDÉO)

Publié le
Vu sur Twitter

Le match Brésil – Allemagne, événement sportif le plus tweeté de l’histoire

Publié le
Fabrice Robert : un match France-Algérie aurait été un vrai bonheur pour les partisans de la remigration

Fabrice Robert : un match France-Algérie aurait été un vrai bonheur pour les partisans de la remigration

Fabrice Robert (photo en Une), président du Bloc identitaire, a été interviewé par Pierre Cassen pour Riposte Laïque, sur le Mondial 2014 de football et la remigration.

Riposte Laïque : L’équipe d’Algérie a été éliminée en 1/8e de finales par l’Allemagne, après prolongations. Soulagement, ou frustration de passer à côté d’un match France-Algérie ?

Fabrice Robert : Certains journalistes avaient écrit qu’un France-Algérie étaient le match dont rêvaient les Identitaires. Ce n’est pas faux.
En effet, cette rencontre aurait certainement permis une grande explication en montrant que pour certains, leur pays n’est pas la France mais l’Algérie. Je me souviens que Najat Vallaud-Belkacem avait déclaré craindre plus que tout un match France-Algérie. Je crois qu’une telle confrontation aurait été un cauchemar pour les propagandistes de l’assimilation et un vrai bonheur pour les partisans de la remigration.

Rappelons-nous du match France-Algérie en 2001. La Marseillaise avait été sifflée par les supporteurs de l’Algérie, considérés pourtant comme « Français ». Pensé et voulu pour contribuer au rapprochement de deux communautés, le match avait aussi été interrompu à la 76e minute après l’envahissement de la pelouse.
Un match France-Algérie en 2014 aurait pu être cataclysmique en montrant à la face du monde l’échec de l’intégration et du vivre ensemble. Ce qui n’aurait pas été sans conséquences sur le plan politique en France. Les idéologues de Terra Nova ont eu chaud. Mais, n’en doutons pas. D’autres occasions se présenteront.

Riposte Laïque : Peux-tu rappeler à l’ensemble de nos lecteurs ce que fut la campagne du Bloc Identitaire, dans les semaines qui ont précédé cette Coupe du Monde ?

Fabrice Robert : Quelques semaines avant le début de la Coupe du monde de football, nous avons tiré le signal d’alarme face aux risques d’incidents graves entraînés par les supporteurs algériens. En effet, depuis le tristement célèbre match entre la France et l’Algérie en 2001, pratiquement chaque rencontre de l’équipe algérienne entraîne des débordements violents.

Lire la suite

Quart de finale France-Allemagne : c’est – presque – la guerre ! (Présent 8139)

Quart de finale France-Allemagne : c’est – presque – la guerre ! (Présent 8139)

04/04/2014 – RIO (NOVOPress)
« Huit ans à patienter », « tout un peuple bleu réglé sur l’heure du coup d’envoi », « la France retient son souffle »… Sans vraiment nous surprendre, les médias en font des tonnes et des tonnes, et accordent une importance totalement démesurée à la rencontre France-Allemagne de ce soir. Mais il y a pire encore : ils osent établir une comparaison entre les Bleus de 2014 et ceux de 1982.

L’effet Coupe du monde

Une du numéro 8139 de "Présent"

Une du numéro 8139 de “Présent”

Voilà plusieurs jours en effet que les chaînes classiques et celles d’information continue se consacrent presque entièrement au Mondial, nous livrant la moindre anecdote sur les joueurs, repassant en boucle les buts marqués par l’équipe de France et évoquant tous les scenarii possibles pour les Bleus au Brésil. Aujourd’hui, on nous apprenait même que François Hollande regarderait France-Allemagne à l’Elysée, en compagnie d’une centaine de lycéens et de l’ancien sélectionneur Michel Hidalgo.

On ignore encore si Normal Ier se fera livrer une pizza par scooter, mais ce qui est sûr, c’est qu’il a bien compris tout l’intérêt qu’il y avait pour un président de la République à afficher sa passion – même simulée – pour le ballon rond. Les deux derniers sondages réalisés à la toute fin du mois de juin sont d’ailleurs là pour le lui rappeler. Celui de l’IFOP pour Paris Match, nous annonçant que l’approbation de l’action présidentielle est passée de 18 % en juin à 23 % en juillet. Et celui de TNS Sofres pour le Figaro Magazine, enregistrant sur la même période une hausse de deux points des cotes du chef de l’Etat et du Premier ministre.

Lire la suite

Deux racailles brûlent un drapeau français pendant le Mondial de foot 2014

Deux racailles brûlent un drapeau français pendant le Mondial de foot 2014

04/07/2014 – BESANÇON (NOVOPress) – Cette vidéo a été postée sur un compte Facebook le 1er juillet, elle est assaisonnée de “Fils de pute de Français” et autres insultes.

Apparemment elle répond à une scène filmée par un vidéaste amateur dans laquelle on voit, la veille à Bourges, un supporteur des Bleus brûler un drapeau algérien en réaction aux exactions de supporteurs algériens dans différentes villes françaises.

Alerté par un de nos lecteurs nous avons à tout hasard immédiatement sauvegardé la vidéo du drapeau français calciné.

Nous ne pensions pas la diffuser mais nous avons changé d’avis devant le tollé et le buzz qu’à suscité le drapeau algérien brûlé. Articles outragés dans beaucoup de grands médias. Interventions d’hommes politiques. Chasse à l’homme sur Facebook et Twitter pour essayer d’identifier celui qui brûle le drapeau algérien. Le nom, l’âge et l’adresse présumés (probablement faux) d’une personne ont circulé sur Twitter, de même que des menaces à son encontre. Une enquête pour “provocation publique à la haine raciale” a même été ouverte, a indiqué le parquet de Bourges à l’AFP.

Et rien sur le drapeau français brûlé publié sur le compte Facebook du “bisontin” https://www.facebook.com/zit.zit.505.

Deux racailles brûlent un drapeau français pendant le Mondial de foot 2014

Pour lire les détails, cliquer sur l’image

Ce compte a depuis été fermé (copie d’écran ci-contre avant fermeture) mais on trouve encore des traces de l’incrustation de cette vidéo sur le compte du “parisien” “Khalil Taah-Saah (Guerrier du sahra)”.

Pour ces deux vidéos on constate le deux poids, deux mesures, habituel : esclandre pour le drapeau algérien brûlé, silence pour le drapeau français.

On peut remarquer que normalement dans un pays donné, s’il est très choquant de brûler un drapeau étranger, ça l’est encore plus de brûler le drapeau de ce pays. Mais sommes-nous encore un pays normal ?
Si des événements symétriques s’étaient produits en Algérie – le fait que 2 Français brûlent un drapeau algérien parce qu’un Algérien a brûlé un drapeau français – on peut facilement imaginer les vives réactions des médias et des autorités.

[Lu sur Internet] Patriotes algériens, choisissez votre fidélité ! - par Gabriel Robin

[Lu sur Internet] Patriotes algériens, choisissez votre fidélité ! – par Gabriel Robin

03/07/2014 – PARIS (via Boulevard Voltaire)
L’Algérie a accompli un parcours footballistique extraordinaire et inattendu lors de cette coupe du monde brésilienne. Passés près d’une qualification historique face à l’ogre allemand, les joueurs algériens ont fait montre d’un grand courage et d’un patriotisme sans faille. Ils ont prouvé que le cœur et l’abnégation mis au service au service de la nation chérie, peuvent parfois abattre des montagnes.

(…)

Parmi les joueurs composant cette équipe, 16 sont nés en France et 13 de ceux-ci sont binationaux. Nombre d’entre eux ont fait le choix de l’équipe nationale algérienne car ils savaient ne pas avoir leur place sportivement en équipe de France. Certains ont cependant choisi l’équipe algérienne par patriotisme, leur âme penchant vers ce qu’ils considèrent être leur patrie charnelle. Et on peut constater qu’ils n’ont pas fait une erreur en se laissant guider par leurs sentiments. Car, à l’instar de l’équipe grecque, une équipe homogène et décidée peut compenser un manque de joueurs vedettes. Cela vaut pour le sport comme pour toutes les autres activités humaines, l’homme est un animal grégaire et ne s’entend jamais aussi bien qu’avec ses semblables les plus proches.

(…)

Partant de ce constat, et compte tenu des difficultés qu’affrontent les sociétés algériennes et françaises (dont le problème d’intégration des binationaux algériens), peut-être ces jeunes tiraillés entre deux patries doivent-ils faire le choix d’aider leur pays d’origine à grandir, et ainsi opter pour le retour ? Quand on se revendique d’un ailleurs avec autant de véhémence, il faut mettre ses actes en conformité avec ses discours.

Gabriel Robin

Crédit photo : DR

Pour lire le texte dans son intégralité