Vu sur Twitter

L’immigration, principale préoccupation des Européens, selon un sondage de l’UE

Publié le
Burqa_enfant-588x330

L’islam contre les femmes

Source : Polémia
Pendant près de huit cents ans en Espagne, pendant plus de quatre siècles dans les Balkans, les Musulmans ont imposé leurs lois, leurs modes de vie exclusifs, ont dicté leur loi religieuse à l’ensemble des Chrétiens d’Orient et d’Occident.
De Tolède à Byzance, chacun a pu mesurer les souffrances endurées par toutes celles et tous ceux qui, au contact des Musulmans, « vivaient comme on peut tenter de le faire au milieu de loups ou de lions ».
Cible particulièrement fragile de cette cohabitation imposée, les femmes sont considérées en terre d’islam « comme un champ de labour, auquel l’homme va comme il le veut ».

Pour peu qu’elles soient chrétiennes, elles sont encore moins respectables car « condamnées au feu éternel ».
Ainsi sont traitées et jugées par l’islam les femmes chrétiennes, officiellement protégées en terre d’islam autrefois par leur statut de dhimmis
A y regarder de plus près toutefois, on se rend compte que la « dhimmitude » citée en exemple par certains exégètes de l’islam, est un leurre.

En réalité, les Grecs, Serbes et autres Espagnols qui durent subir la dhimmitude restèrent dans l’oppression. Avilis, méprisés, les sujets chrétiens étaient tout juste bons (comme d’ailleurs les Juifs dans une moindre mesure) à servir de faire-valoir fiscal et financier aux Arabes en Espagne, aux Turcs dans l’Empire ottoman.

L’existence des infidèles, Juifs et Chrétiens, était une condition nécessaire de l’équilibre du budget.
La mission prioritaire des gouverneurs musulmans à Cordoue ou des fonctionnaires turcs dans les Balkans, était de lever l’impôt foncier et la capitation dus par les populations vaincues demeurées fidèles à leur foi. Gare à celui qui ne s’acquittait pas de sa capitation : il pouvait être réduit en esclavage, voire puni de mort. Gare également au Chrétien dont la femme était trop désirable, il pouvait très facilement passer de vie à trépas !
Les dhimmis n’avaient pas le droit de port d’armes, ne pouvaient pas monter à cheval, devaient s’effacer dans la rue quand ils voyaient un Musulman, et se lever quand ils étaient assis, au passage d’un croyant.

Lire la suite

blogueuse_islam

Communautarisme : une blogueuse voilée se plaint : “la France veut rester blanche”

31/07/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Asma Fares est une “blogueuse beauté” qui possède plus de 80 000 abonnés sur sa chaîne YouTube “Asma Make Up”. Elle vient de publier une vidéo pour expliquer que les grandes marques la bouderaient du fait de son voile.

Selon elle, si les marques la boycottent, c’est parce que “la France veut rester blanche” :

Les mentalités en France me semblent encore bloquées. La France ne veut pas s’enrichir de la différence, elle veut rester française, blanche, alors que de nombreuses communautés existent sans être représentées.
Au Royaume-Uni ou aux Etats-Unis, il me semble qu’il y a plus d’ouverture d’esprit sur le voile. Sur certains sites de marques étrangères, il y a même des rubriques spéciales pour le ramadan par exemple.
Je comprends bien que mon voile puisse me cataloguer instantanément comme musulmane. Mais je ne porte pas de burka, j’ai juste un voile sur la tête.

Asma Fares nous explique donc que le voile ne devrait pas l’empêcher d’être une YouTubeuse comme les autres. D’ailleurs, le titre de sa tribune est assez explicite : “Les grandes marques me boycottent. C’est injuste”. Calimero est-il de retour ?



Julien Sanchez, maire de Beaucaire, et les staliniens (Présent n° 8128)

Beaucaire : des commerçants musulmans s’en prennent à Julien Sanchez

30/07/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Julien Sanchez, le maire de Beaucaire, a été cité à comparaître – le mercredi 29 juillet – par des commerçants musulmans. En cause, deux arrêtés municipaux. L’un “interdisant l’exercice professionnel de toutes les épiceries, primeurs et commerces de distribution de 23 heures à 8 heures” dans un périmètre délimité du centre-ville. Et un autre “interdisant à tous les commerces” de travailler de 23 heures à 5 heures dans deux rues de la ville.

Pour les plaignants, ces arrêtés municipaux “visent substantiellement les commerçants d’origine maghrébine, appartenant à la confession musulmane” car la période visée par ces arrêtés “couvre la période du ramadan” (sic).

Julien Sanchez nie toute connotation discriminatoire : il affirme avoir pris ces arrêtés à la demande des riverains de ces quartiers résidentiels, qui l’ont alerté sur des nuisances sonores.


 

 

Lire la suite

Eurotunnel : les clandestins en masse, l’Etat débordé

30/07/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Eurotunnel connaîtrait chaque nuit et depuis plusieurs semaines déjà des assauts de 1500 à 1900 migrants, avec des pics à plus de 2000. En face, 90 policiers. Face à l’afflux massif de clandestins, le gouvernement, toute honte bue, presse Eurotunnel de mieux sécuriser son site. L’entreprise rappelle à l’État qu’il est tenu de maintenir l’ordre.


Continue reading

Publié le
Vu sur Twitter

A voir ! L’immigration en France vue par la télé russe (VOSTF)

28/07/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Un reportage de la TV russe sur l’immigration en France, qui aborde les sujets sans détour : le Grand Remplacement, les zones de non-droit, l’islamisation, les allocations “pompes aspirantes”… 

 

Publié le
Prison de Fresnes: les djihadistes isolés pour limiter la radicalisation d'autres détenus

Baisse du nombre de détenus : la conséquence de la politique pénale de Taubira

Source : Le Figaro
En un an, la population carcérale a diminué de 2 % soit 1600 détenus de moins. Pourtant, le niveau de la criminalité atteint des chiffres record. Alexandre Giuglaris analyse ce paradoxe.

Les derniers chiffres de la population carcérale et du milieu ouvert viennent d’être rendus publics par Le Figaro. Et le moins que l’on puisse dire est que leur courbe est clairement orientée à la baisse. En un an, le nombre de détenus diminue de 2 %, soit tout de même 1 600 détenus de moins. C’est un chiffre conséquent. Mais la tendance est là et n’est pas près de s’interrompre. Comment faut-il interpréter ces chiffres ?
Rappelons tout d’abord que les chiffres d’une population carcérale dépendent essentiellement de deux facteurs :
— Le niveau de la criminalité ;
— La politique pénale mise en œuvre.
En général, un niveau de criminalité et/ou une hausse de la criminalité se traduisent logiquement par une hausse des condamnations (en milieu ouvert et fermé). Le niveau de l’insécurité atteint des chiffres record avec plus de 5 millions de crimes et délits dans notre pays selon les chiffres de la chancellerie. À cela s’ajoute une criminalité en hausse, en particulier les cambriolages ou les atteintes physiques à la personne (agressions, coups et blessures…) qui sont les plus marquants pour les victimes et devraient être plus lourdement condamnés.
Cette hausse de la criminalité, couplée à un niveau déjà très élevé de la délinquance dans notre pays devrait conduire à une hausse des condamnations et des incarcérations… Mais nous assistons au phénomène inverse !
Lire la suite

Chard-Présent-8404

La police du bikini (Présent 8404)

27/07/2015 – FRANCE (NOVOpress)

Cas d’école. Ou comment la police de la pensée dégaine la grossière artillerie, mais avec un temps de retard. Un groupe de cinq « adolescentes » a passé à tabac une jeune femme de 21 ans mercredi dans un parc public de Reims parce qu’elle bronzait en maillot de bain allongée dans l’herbe.
L’Union de Reims, reprise par Le Figaro, a tout d’abord invoqué un motif moral et religieux : « des relents de police religieuse ». Aussitôt démenti par le Parquet : « Pas de mobile religieux ». Et par le maire Les Républicains Arnaud Robinet qui a appelé immédiatement au « pas d’amalgame » : « Il est intolérable de stigmatiser une communauté dans cette affaire ».
8404-Une
Les journalistes de L’Union et du Figaro sont alors vite rentrés dans le rang, rétropédalant dans la semoule, tout suants de politiquement correct : « Pas de mobile religieux ou moral, on connaît enfin la petite phrase qui a déclenché l’agression de la jeune femme : “Allez vous rhabiller, c’est pas l’été !” »
Et ils comptent vraiment nous faire gober ça ?

Contactée par BuzzFeed, l’une des assaillantes qui a passé 24 heures en garde à vue et sera convoquée en septembre prochain devant le juge, a témoigné :
« J’étais en effet avec trois amies et ma petite sœur mercredi vers 16 h 30, quand nous sommes allées au parc Léo Lagrange. Nous sommes passées devant trois filles en maillot de bain et j’ai juste dit à ma copine que si c’était moi, je n’oserais pas me mettre dans cette tenue. Mais j’ai dit ça, car je suis complexée, absolument pas pour des questions religieuses ou morales. Je suis musulmane oui, mais tolérante. »
Il n’y a aucun motif religieux, mais les tabasseuses sont toutes des « musulmanes tolérantes ». Et puisqu’il n’est question d’aucune communauté pourquoi ne nous donne-t-on pas leurs prénoms ? Après tout, nous sommes à Reims et il s’agit peut-être des fameuses « phalanges catholiques intégristes » dénoncées par Laurent Joffrin dans Libération venues soutenir Vincent Lambert devant le CHU ?

L’« agresseuse » réfute tout « lynchage » : « Lorsque l’une des trois filles m’a entendue parler, elle m’a interpellée pour me dire “qu’avec mon physique, elle comprenait que je n’ose pas me mettre en maillot”. Elle a également dit que j’étais grosse. Je suis allée vers elle pour lui donner une gifle, puis elle s’est battue avec mon amie ».
Une histoire de baffes gauloises à la Astérix et Obélix en somme (« qui est gros ici » ?).
Ouf, on a eu très chaud au vivre ensemble.

Caroline Parmentier

Vu sur Twitter

Islamisation : une jeune fille lynchée pour avoir bronzé en maillot de bain dans un parc à Reims

Publié le
Vu sur Twitter

Fabrice Luchini: «Un peu de poésie, à l’heure de l’écrasante puissance de la bêtise»

Publié le
viande_frs-CKsvJuFW8AIgXkj.jpg large

Pour Franck Tanguy, “Acheter de la viande uniquement française est impossible”

25/07/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Les Grandes Gueules ont parlé du projet de François Barouin d’instaurer un droit de préférence, pour permettre aux élus locaux d’approvisionner notamment les cantines scolaires en viande française.

Selon Franck Tanguy, il ne faut pas seulement penser à la France mais aussi à l’Europe dans la répartition alimentaire. Ce dernier pense que de vouloir faire consommer de la viande uniquement française n’est pas envisageable.



"Acheter de la viande uniquement française est… par rmc


Big Brother : 200 nouvelles caméras de vidéosurveillance supplémentaires à Paris

Surveillance de masse : la loi renseignement jugée constitutionnelle

24/07/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Le Conseil constitutionnel a donc validé l’essentiel de la loi renseignement. Le président de la Commission des lois, Jean-Jacques Urvoas, s’est félicité dans un communiqué : “La quasi-totalité de la loi sur le renseignement est jugée conforme à la Constitution, aucun des griefs médiatiquement agités n’ayant été retenu. Contrairement à ce qui été martelé, ce texte n’organise en rien une surveillance de masse. C’est au contraire une loi qui garantit la protection des libertés par le renforcement de l’Etat de droit.” (sic)

Selon Florian Philippot, “c’est une petite victoire pour les terroristes“. Mais c’est également “une loi liberticide et parfaitement inutile“.

Pour Manuel Valls, “la France a désormais un cadre sécurisé contre le terrorisme et respectueux des libertés. C’est un progrès décisif“…

Souriez, vous êtes surveillés !


 

 

 

 



Florian Philippot : “C’est une loi liberticide… par Europe1fr

Toulouse : un projet de lycée islamique en voie de concrétisation

Enquête – Les Français et leur perception de l’islam

23/07/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Ifop pour Atlantico a mesuré à travers deux questions où en était le rapport de l’opinion française par rapport à la population musulmane. L’objet de cette enquête était d’observer si une évolution avait eu lieu sur le sujet notamment depuis les attentats du mois de janvier 2015 mais aussi depuis les derniers évènements (démantèlement d’une cellule terroriste et attentat dans l’Isère).

Cette étude révèle que près d’un Français sur deux (44%) pense que la présence d’une communauté musulmane constitue une menace pour l’identité du pays, c’est-à-dire un niveau élevé et très comparable à ce qui avait été enregistré depuis 2010.
Par ailleurs, le nombre de Français considérant que leur présence constitue un facteur d’enrichissement culturel est redescendu à 19%.


sofie_peeters

Vivre ensemble : ces femmes victimes de harcèlement dans la rue

23/07/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Alors que le gouvernement a lancé le 9 juillet un plan de lutte contre le harcèlement dans les transports, Les Inrocks ont interrogé un certain nombre d’utilisatrices des transports en commun pour qu’elles racontent les remarques et les insultes auxquels elles sont quotidiennement confrontées.

Une initiative qui n’est pas sans rappeler le film en caméra cachée réalisé par Sofie Peeters, dans les rues de Bruxelles. Dans ce reportage, l’on voit la jeune femme se faire copieusement insulter (“Salope, pute, pétasse”) par des étrangers.

Sofie Peeters s’est expliqué :

Je crois que 9 fois sur 10 c’étaient des gens allochtones. Mais, encore une fois, ce n’est pas vraiment typique pour Bruxelles mais c’est typique, je crois, pour les quartiers plus pauvres, les quartiers avec beaucoup d’hommes un peu machos.




Sofie Peeters – Femme de la rue (Bruxelles) par Spi0n

Loi renseignement

Loi renseignement : lettre ouverte aux membres du Conseil constitutionnel

22/07/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Novopress a décidé de reproduire une lettre ouverte de chercheurs et universitaires français, américains, britanniques et belges qui ont décidé de s’exprimer contre la Loi sur le renseignement en invitant les membres du Conseil constitutionnel à mesurer ses conséquences éthiques et politiques.


Nous sommes pleinement conscients des menaces que les nouvelles formes de terrorisme font peser sur nos espaces démocratiques. La loi relative au renseignement adoptée récemment par le Parlement français entend être la réponse la plus appropriée à ces menaces. Nous nous inquiétons toutefois très vivement d’un certain nombre de points inhérents à cette loi qui touchent, non seulement au respect des libertés individuelles, mais au sens que nous entendons conférer à la construction du vivre ensemble.

Dans la loi en question, un régime d’exception se profile assez nettement. Ce régime vise en effet à légaliser des moyens exceptionnels de surveillance en les faisant accepter par l’opinion publique, en rendant de ce fait acceptable la possibilité de capturer toutes les données personnelles des citoyens, en instaurant par là un régime de suspicion généralisée. La confiance, qui est pourtant une dimension essentielle à toute coexistence, à tout échange, se verrait de la sorte explicitement bafouée. Le régime dominant serait celui d’une défiance qui ne serait plus simplement destinée à lutter contre le terrorisme, puisqu’il s’agit – selon le texte de la loi – de prévenir « des atteintes à la forme républicaine des institutions » ou des « violences collectives de nature à porter atteinte à la sécurité nationale ». Les critères de dangerosité s’étendent ici au point de devenir très flous, en créant un risque de grave confusion entre d’éventuelles actions terroristes et des actes de dissidence, voire de militantisme. Surtout, à partir de quels principes et de quelles valeurs ces critères seront-ils forgés ? Quelles garanties aurons-nous dans le long terme à cet égard ?

Lire la suite