iDiots : une critique de l’obsolescence programmée chez Apple

Via konbini.com - Big Lazy Robot, ou BLR, est une agence de création de contenu vidéo. Comme son nom l’indique, les gens qui y travaillent ont un faible pour les robots et autres machines. Que ce soit pour des publicités Audi ou bien Nike, l’agence met souvent en scène des machines humanoïdes, métaphores amusantes de notre propre existence.

Aujourd’hui, c’est pourtant le contraire d’une publicité que BLR a créé. Avec le court-métrage iDiots, l’agence met en scène une société de petits robots qui achètent tous le même smartphone…

Les robots s’amusent comme de petits fous avec les multiples fonctionnalités du téléphone (on reconnaît sur leurs écrans les selfies, Nyan Cat, une application qui fait le bruit d’un fouet lorsqu’on secoue le téléphone…). Mais peu de temps après, les robots se font brouiller les ondes de  leur nouveau jouet par une autre machine, elle aussi marquée du logo de la marque de leur smartphone. Une solution : en acheter un à nouveau.

Une charge en règle, futée et amusante contre Apple et l’obsolescence programmée. Lire aussi : Apple ralentit-elle exprès votre ancien iPhone lors de la sortie d’un nouveau modèle ? Oui, selon une nouvelle étude

Publié le
L’État Islamique déclare la guerre à Twitter et menace ses employés si des comptes sont fermés

L’État Islamique déclare la guerre à Twitter et menace ses employés si des comptes sont fermés

11/09/2014 – PARIS (NOVOpress) - Un groupe de musulmans liés à l’État Islamique menace d’assassiner des salariés de Twitter en cas de censure de leurs messages. Ils précisent que ce seront des « loups solitaires », genre Mohammed Mehra ou Menouche, qui cibleront les bureaux de cette société.

Un appel a spécialement été envoyé au siège social de Twitter en indiquant que “ l’EI amènera la guerre dans la Silicon valley”.

« Le temps est arrivé de répliquer directement au management de Twitter en attaquant ses salariés et les exécuter! Ceux qui accompliront ces missions sont des cellules dormantes.»

Le message poursuit : « Le management de Twitter doit savoir que s’il nous déclare la guerre dans le monde virtuel nous lui apporteront la guerre dans le monde réel. Chaque employé aux USA doit garder à l’esprit qu’un loup solitaire pourra désormais l’attendre en bas de chez lui. Et cela vaut aussi pour l’Europe »

Lire la suite

Affaire Snowden: La Suisse comme terre d’accueil possible de l’ex-consultant de la NSA ?

Affaire Snowden: La Suisse comme terre d’accueil possible de l’ex-consultant de la NSA ?

09/09/2014 – BERNE (via 20 Minutes)
Après La Russie, La Suisse va-t-elle être un terre d’accueil et d’exil pour l’ancien consultant de la NSA, Edward Snowden. En tout cas, la Confédération helvétique ne livrerait pas Edward Snowden aux Etats-Unis, car il n’y pas d’accord d’extradition pour motifs politiques entre les deux pays. De quoi montrer la Suisse en tout cas comme un modèle pour l’état de droit en Europe.

Philippe Conrad : "L’Institut Iliade pour la longue mémoire européenne vise à promouvoir et transmettre cette mémoire dans toute la richesse de ses formes historiques, culturelles et civilisationnelles"

Philippe Conrad : “L’Institut Iliade pour la longue mémoire européenne vise à promouvoir et transmettre cette mémoire dans toute la richesse de ses formes historiques, culturelles et civilisationnelles”

24/08/2014 – PARIS (NOVOpress)
Annoncé lors du colloque en hommage à Dominique Venner le 17 mai dernier, l’Institut Iliade pour la longue mémoire européenne a été fondé à la veille du solstice d’été sur les hauteurs du Mont Olympe en Grèce. L’objectif de cet institut est de “faire connaître au plus grand nombre l’histoire de la civilisation européenne par tout moyen (conférences, randonnées, formations, ateliers, stages, visites d’exposition, etc.)”. Nous avons interrogé Philippe Conrad (photo de Une), son président – qui a pris la suite de Dominique Venner à la tête de la Nouvelle Revue d’histoire – , sur les raisons de la fondation de l’Institut Iliade et les buts de cet institut.

L’Institut Iliade est présent sur les réseaux sociaux. Sur Facebook et sur Twitter.

NB : A compter du 1er septembre, vous pourrez écrire à l’Institut Iliade à cette adresse : ILIADE BP 75225 – 49052 ANGERS cedex 2. Jusqu’à cette date, pour écrire à l’institut, vous ne pourrez utiliser que l’adresse courriel : contact@institut-iliade.com

Propos recueillis par Arnaud Naudin


Au début de l’été a été fondé l’Institut Iliade sur les hauteurs du Mont Olympe. S’agissait-il de rappeler nos racines grecques ou de manifester une certaine prise de hauteur par rapport au monde actuel ?

La référence aux racines grecques de la civilisation européenne – tout comme le nom de l’Institut le suggère – est en effet manifeste, mais elle n’est pas exclusive. L’Institut Iliade pour la longue mémoire européenne vise en effet à promouvoir et transmettre cette mémoire dans toute la richesse de ses formes historiques, culturelles et civilisationnelles. Dominique Venner avait exprimé le souhait que son œuvre puisse être poursuivie, à savoir un travail d’historien méditatif sur la longue histoire et la mémoire de l’Europe. C’est ce que nous entreprenons aujourd’hui. Non par nostalgie bien sûr, mais parce que nous sommes persuadés, comme l’était Dominique Venner, que cette histoire et cette mémoire sont à la fois la matrice et levier de la prise de conscience du nécessaire réveil civilisationnel des peuples européens. Nietzsche ne déclarait-il pas que “le futur appartient à celui qui a la plus longue mémoire” ? L’enjeu est de faire face au phénomène de “grand remplacement” justement dénoncé par l’écrivain Renaud Camus, et que Dominique Venner estimait être, dans sa dernière lettre, la menace principale pesant sur l’avenir des peuples européens : “Alors que je défends l’identité de tous les peuples chez eux, je m’insurge aussi contre le crime visant au remplacement de nos populations”. Nous souhaitons donc inciter les peuples européens à un “grand ressourcement”, à une reconquête de la fierté de leurs origines, de leurs racines, en un mot de leur identité afin de refuser leur sortie de l’histoire, leur “grand effacement” – prélude à leur “grand remplacement” par des populations autres sur le sol de leurs ancêtres.

Or la réponse au défi du risque de dilution de l’identité et de la mémoire européennes est moins politique – au sens étroit du terme – que préalablement culturelle, voire spirituelle. Lorsque Dominique, toujours dans sa dernière lettre, s’élève “contre les poisons de l’âme et contre les désirs individuels envahissants qui détruisent nos ancrages identitaires et notamment la famille, socle intime de notre civilisation multimillénaire”, et contre “la métaphysique de l’illimité, source néfaste de toutes les dérives modernes”, il en appelle à un sursaut qui est d’abord intérieur. La réappropriation de notre identité est un défi personnel autant que collectif, car c’est la qualité de l’Etre qui est en jeu. Dès lors, l’ascension du Mont Olympe peut être certes interprétée comme une prise de hauteur. Mais peut-être davantage comme une forme de “recours aux forêts”, au sens où l’entendait Ernst Jünger, avec lequel Dominique partageait de nombreuses affinités.

Le Mont Olympe

Le Mont Olympe

Choisir “Iliade” comme nom, est-ce se placer dans les pas de Dominique Venner qui voyait l’œuvre d’Homère comme une des œuvres fondamentales pour les Européens ?

Effectivement, le choix du nom de l’Institut est un hommage explicite au texte homérique, ce “poème de la destinée” très bien décrit par Dominique. Mais avec lui, il faut y voir “la source oubliée de notre tradition, l’expression grecque de tout l’héritage indo-européen, celte, slave ou nordique, avec une clarté et une perfection formelle sans équivalent”. L’Iliade reste donc d’une brûlante actualité pour qui cherche les sources et les ressources nécessaires au réveil des peuples européens. L’Institut Iliade pour la longue mémoire européenne s’inscrit dans cette filiation afin de promouvoir et maintenir le patrimoine éthique et esthétique commun à l’ensemble des peuples de la “Vieille Europe”, dans la diversité de leurs cultures particulières.

Lire la suite

Vu sur Facebook

Le robot auto-stoppeur HitchBot a bien traversé le Canada !

Publié le