Lancement d'un décodeur des médias par le Front National

Lancement d’un décodeur des médias par le Front National

21/10/2014 – PARIS (NOVOpress) -
Sous la houlette de Joffrey Bollée, directeur de cabinet de Florian Philippot, le Front National lance un décodeur des médias, sous forme de programme vidéo. Cette initiative vise à vérifier et démonter les bobards de presse par “fact-checking”, vérifiant les données et les chiffres, afin de rétablir certaines vérités. Le format vidéo, très viral, et la défiance généralisée à l’égard des médias, promet une belle réussite au “Décodeur Bleu Marine”.

L’essentiel de l’interview de Jean-Marie Le Pen sur BFMTV/RMC le 20 octobre

20/10/2014 – PARIS (via BFMTV/RMC)
Aujourd’hui lundi 20 octobre, Apolline de Malherbe recevait Jean-Marie Le Pen, député européen et président d’honneur du Front National. La journaliste de BFMTV a interrogé Jean-Marie Le Pen sur le Front national, le virus Ebola, François Hollande, Eric Zemmour et même sa mort…

Publié le
Manuel Valls serait-il "Allergique aux journalistes" comme il l'a dit ?

Manuel Valls serait-il “allergique aux journalistes” ?

20/10/2014 – LA MOTTE-EN-BAUGES (NOVOpress) – Manuel Valls s’est défendu vendredi d’avoir mené “une opération de communication” en passant la nuit dans un gîte rural en Savoie, comme le lui ont reproché plusieurs médias qui ont rappelé le précédent des dîners chez les Français du président Giscard d’Estaing.

Lors d’une visite chez un éleveur à La Motte-en-Bauges (Savoie), après un éternuement, un preneur de son lui a demandé s’il était allergique au foin. Paraissant de mauvaise humeur le chef du gouvernement a répliqué “Non, je suis allergique aux journalistes”. Là aussi opération de communication bien jouée, vers les Français ?

Vu sur Facebook

La non-information pourrait bien être la forme la plus perverse et la plus efficace de la désinformation

Publié le
elizabeth-levy-causeur

Pour Élisabeth Lévy : «L’inquisition d’aujourd’hui est de gauche !»

16/10/2014 – PARIS (NOVOpress) - Elisabeth Lévy vient d’accorder un long entretien à FigaroVox. Elle y évoque «les fractures françaises», «le déni du réel» ou encore «le sectarisme des rebellocrates».

Pour elle, il existe toujours un camp politique qui s’appelle «la gauche» mais il est intellectuellement et idéologiquement moribond. Par ailleurs, au-delà des beaux discours sur la tolérance et l’ouverture à l’Autre, les grandes consciences de gauche apparaissent souvent aujourd’hui comme les plus intolérants :

Quelles que soient ses tares et ses turpitudes, la droite est spontanément plus pluraliste, moins sectaire, moins fanatique que la gauche. L’inquisition d’aujourd’hui est de gauche.

 


 

 

 

dabiq

Le magazine “Dabiq”, un outil de communication au service de l’État islamique

15/10/2014 – IRAK (NOVOpress)
L’État islamique dispose d’un magazine écrit en anglais et disponible sur le Net : “Dabiq”. Cet outil de communication permet de relayer largement la propagande des barbares islamistes : prêches, appels au djihad et photos d’exécutions.

Dans le dernier numéro de “Dabiq” (disponible ici), l’État islamique lance un appel aux “loups solitaires” afin de leur demander d’agir dans les pays qui prennent part à la coalition anti-EI.

L’on apprend également que des femmes et enfants yazidis auraient été réduits en esclavage :

Après leur capture, les femmes et enfants yazidis ont été répartis parmi les combattants de l’EI ayant participé aux opérations de Sinjar


Pourquoi les djihadistes lèvent-ils l’index vers le ciel ?


VIDEO – Pourquoi les djihadistes lèvent-ils l… par Europe1fr

Ras-le-bol à Calais : "migrants" et délinquants (Présent 8209)

Ras-le-bol à Calais : “migrants” et délinquants (Présent 8209)

14/10/2014- PARIS (NOVOpress) – Réclamer davantage de policiers face à la présence massive de “migrants” [note de Novopress = clandestins] en ville : telle était lundi matin l’objet de la manifestation organisée par le syndicat Unité SGP Police FO, qui a regroupé des policiers, des agriculteurs et des commerçants. De 200 à 500 personnes se sont rassemblées, une opération escargot a eu lieu en direction du centre-ville de Calais, mobilisant une trentaine de tracteurs, une dizaine de poids lourds et une centaine de voitures.

Ras-le-bol à Calais : "migrants" et délinquants (Présent 8209)Thierry Depuyt, responsable régional du syndicat susdit, estime qu’il y a 2 000 à 2 500 “migrants” [Ndlr = clandestins] qui traînent dans Calais (73 000 habitants). La préfecture, elle, met le curseur à 1 400-1 500 “migrants”. Rien que cela… Année faste que 2014, puisque les “migrants” qui rêvent d’Angleterre, essentiellement des Erythréens et des Soudanais, sont quatre fois plus nombreux qu’en 2013. Le hic est que l’Angleterre n’est pas pressée de s’enrichir à leur contact.

« Les fonctionnaires de police n’arrivent plus à assurer la sécurité des Calaisiens et la leur, c’est pourquoi nous demandons au ministre de l’Intérieur un renforcement des effectifs de police », a déclaré Thierry Depuyt. Notons bien : la police n’arrive même pas à assurer sa propre sécurité…

Lire la suite

Des hommes et des dieux… et la vérité ? (Présent 8208)

Des hommes et des dieux… et la vérité ? (Présent 8208)

13/10/2014- PARIS (NOVOpress) – Après trois ans d’attente, le juge antiterroriste français Marc Trévidic, chargé de l’enquête sur le massacre des sept moines cisterciens assassinés en 1996, a enfin reçu l’autorisation de se rendre en Algérie avec sa consœur Natalie Poux. Ils pourront assister à l’exhumation et à l’autopsie des têtes. Mais les autorités algériennes n’ont pas l’air de vouloir le laisser travailler comme il l’entend. Retour sur les enjeux de cette visite.

Des hommes et des dieux… et la vérité ? (Présent 8208)Dans la nuit du 26 au 27 mars 1996, sept moines cisterciens, établis dans le monastère de Tibéhirine en Algérie, disparaissent. Le Groupe islamique armé (GIA) revendique le rapt et, le 21 mai 1996, annonce leur assassinat. Les têtes sont retrouvées, mais les corps ne le seront jamais. Voilà pour la version officielle des faits (donnée par Alger). Mais elle n’est pas sans faille : l’annonce du GIA parle d’égorgement alors que nous avons affaire à des têtes décapitées. Autre problème : les moines étaient-ils décédés avant la décapitation et, si oui, quelle est la cause de leur mort ?

Le 25 juin 2009, la déposition d’un ancien attaché militaire de l’ambassade de France à Alger, François Buchwalter, relance l’hypothèse d’une bavure de l’armée algérienne, puis celle d’une implication des services algériens. Afin d’éclaircir ces zones d’ombre, le juge Trévidic a fait la demande, depuis 2011, de se rendre en Algérie pour pouvoir auditionner une vingtaine de témoins (dont de hauts responsables et des terroristes repentis) et réaliser des tests ADN sur les têtes après leur exhumation.

Mais à quoi joue l’Algérie ?

Lire la suite

Éric Zemmour dans Bourdin Direct : “La France, on ne la reconnaît pas car ce n’est plus la France”

13/10/2014 – PARIS (NOVOpress)
Éric Zemmour était, ce matin, l’invité de Bourdin Direct pour présenter son livre “Le suicide français”.

Se présentant comme un agitateur d’idées, Éric Zemmour a rappelé qu’il n’aime pas ce qu’est devenue la France aujourd’hui. Tout en précisant :

Si j’ai bien compris, on est nombreux à ne pas aimer cette France. C’est même pas qu’on ne l’aime pas. On ne la reconnaît pas. Parce que ce n’est plus la France


Publié le
noah_14623881501_a0e4c7c5c0_z

Yannick Noah, boudé par ses fans à cause de ses opinions politiques anti-FN

13/10/2014 – PARIS (NOVOpress) – Interrogé dans 50 minutes Inside sur TF1 au sujet des flops de son dernier album Combats ordinaires et de sa tournée en cours, le chanteur juge que ses engagements politiques – pour François Hollande lors de sa campagne présidentielle, et plus récemment contre le Front National – n’ont pas joué en sa faveur.


 

Crédit photo : Parc Petit Prince, via Flickr (cc).

attali

Éric Zemmour vs Jacques Attali

12/10/2014 – PARIS (NOVOpress)
Éric Zemmour s’est retrouvé face à Jacques Attali dans l’émission Ce soir ou jamais ! du 10 octobre 2014 . Le thème de l’émission était le suivant : « Augmentation des inégalités ? Crise des solidarités ? Fin du modèle social français ? ».

Éric Zemmour a notamment pu rappeler cette vérité à Jacques Attali, le chantre d’un monde sans mémoire et sans frontières : “Il y a des gens qui sont là depuis 1000 ans et ils n’ont pas envie d’être métissés”.

Jean-Luc Mélenchon : “A la fin, ça se terminera entre Mme Le Pen et nous”

10/10/2014 – PARIS (NOVOpress) – Le Nouvel Observateur a interviewé Jean-Luc Mélenchon à l’occasion de la sortie de son livre « l’Ere du peuple ».

Jean-Luc Mélenchon : “Hollande a désarmé et démoralisé [l'électeur de gauche]. A présent, les gens concluent : “La gauche et la droite, c’est pareil.” […] Aujourd’hui, il n’y a qu’un segment de l’opinion en dynamique : l’extrême droite.”
Le FN est devenu le premier parti ouvrier parce que “pour les hiérarques du PS, les prolos sont des nuls. Seule compte une bobocratie d’ailleurs mythique.”

“A la fin ça se terminera entre Mme Le Pen et nous.”

Pour lire l’interview sur internet.

Publié le

Éric Zemmour face à Alain Duhamel : “Le regroupement familial de 1975 a été la plus grande erreur politique de l’après-guerre”


Éric Zemmour et Alain Duhamel ont confronté… par rtl-fr

Alain Duhamel et Éric Zemmour ont débattu pendant près de 45 minutes sur l’antenne de RTL, dans On refait le monde, ce jeudi 9 octobre. Ils ont confronté leurs idées et convictions concernant la situation de la France.

“Telle que je la vois aujourd’hui, elle est malheureuse, elle ne sait pas où elle habite”, a expliqué Éric Zemmour. Pour Alain Duhamel, le pays a “une unité plus grande que l’on ne croit”.

Éric Zemmour en a profité pour mettre en cause la politique immigrationniste mise en place depuis des décennies en France :

Le regroupement familial de 1975 a été “la plus grande erreur politique de l’après-guerre”. (…) On a fait venir des gens de culture islamique (…) On a des gens qui tiennent tellement à leur culture qu’ils ne veulent pas s’intégrer


Publié le

Marine Le Pen interviewée sur le Grand Remplacement, “théorie portée par les Identitaires”

08/10/2014 – PARIS (NOVOpress) -
Marine Le Pen était interviewée dimanche dans l’émission Tous Politiques.

Le journaliste Marc Fauvelle l’interroge sur le sujet du “Grand Remplacement” : il y a une “théorie portée notamment par les Identitaires qui est celle du grand remplacement”. “Elle est portée également par des intellectuels comme Renaud Camus”.

Marine Le Pen ne répond pas directement mais déclare : “Les sociétés multiculturelles sont des sociétés multiconflictuelles”.” Il faut éradiquer de notre territoire l’Islam politique.”

Publié le
Du bon usage du déterminisme

Du bon usage du déterminisme – Par Pascal Gauchon dans le n°3 de “Conflits” consacré au Japon

Source : www.revueconflits.com - Selon Napoléon la politique des États est dans leur géographie. La formule de l’Empereur fournirait un beau sujet de controverse à Yves Lacoste et Lucio Caracciolo, contempteurs du déterminisme géographique, comme à Robert D. Kaplan qui appelle dans ce numéro 3 à une « revanche de la géographie ». Le Japon, qui fait l’objet du dossier de ce numéro, fournira des arguments aux uns et aux autres. Le milieu naturel détermine les lignes de force de la géopolitique japonaise ; mais ce sont les Japonais qui les ont tracées.

‟L’Archipel absolu”

Du bon usage du déterminisme

Conflits n°3 est en kiosque !

Première réalité du Japon, l’insularité. Elle a encouragé les Japonais à se considérer comme un peuple autochtone, à l’instar des Athéniens de l’Antiquité ; les mers leur ont permis de s’isoler du monde pendant plus de deux siècles, elles ont protégé des invasions, elles ont freiné les flux migratoires jusqu’à aujourd’hui. Ainsi les Japonais se voyaient, conformément à la philosophie du kokutai, comme une grande famille issue de l’Empereur. Le sentiment d’identité et la cohésion sociale, qui a impressionné lors de la catastrophe de Fukushima, en découlent tout comme le refus de l’immigration, le droit du sang et les « exceptions japonaises ».

Lire la suite

André Bercoff : sortie de son nouveau livre « Bernard Tapie, Marine Le Pen, la France, et moi »

André Bercoff : sortie de son nouveau livre « Bernard Tapie, Marine Le Pen, la France, et moi »

08/10/2014 – PARIS (NOVOpress) - À l’occasion de la sortie le 9 octobre de son nouvel ouvrage – Bernard Tapie, Marine Le Pen, la France, et moi – aux éditions First, André Bercoff chronique l’implosion qu’il annonce en 8 épisodes. Ci-dessous, épisodes 1 et 2.

Voir aussi sur LeFigaro.fr

Des journalistes couvrent la manif pour tous… avec des gardes du corps !

Des journalistes couvrent la manif pour tous… avec des gardes du corps !

Source : www.ojim.fr - À force d’être régulièrement pris à partie, les journalistes travaillent-ils désormais avec des gardes du corps ? C’est ce que semblent indiquer plusieurs témoignages de manifestants ayant défilé hier à Paris à l’appel de la « Manif pour tous ».

Les voitures de presse avaient toutes été rassemblées à l’avant du cortège, séparées des manifestants par un cordon de sécurité. Certains journalistes étaient équipés de casques ; d’autres, donc, de gardes du corps… L’un d’eux a pris ces photos étonnantes (publiées par l’Ojim).

Des journalistes couvrent la manif pour tous… avec des gardes du corps !

Des journalistes couvrent la manif pour tous… avec des gardes du corps ! (1/2)

Des journalistes couvrent la manif pour tous… avec des gardes du corps !

Des journalistes couvrent la manif pour tous… avec des gardes du corps ! (2/2)

L’Ojim avait déjà recueilli des témoignages de cette curieuse pratique lors des manifestations pro-palestinienne de cet été. Apparemment, la pratique se généralise.

Il est vrai que depuis quelques années, les journalistes ne peuvent plus exercer leur travail sans un certain risque. Dès qu’ils apparaissent dans un lieu où s’exprime une colère, ils sont systématiquement insultés, moqués, voire molestés, que ce soit par des militants UMP, par des militants du Front de Gauche, par les « Bonnets Rouges », par la « Manif pour tous », par les manifestants de « Jour de Colère », par des chauffeurs de taxi en grève ou par les manifestants du port de Rouen (liste non exhaustive).

Des gardes du corps sont certes aptes à assurer la sécurité physique des journalistes mais ils ne résoudront pas un problème sur lequel ces derniers ne semblent pas vouloir se pencher : pourquoi ce divorce et cette hostilité ? Pourquoi les journalistes sont-ils mis dans le même sac que les politiques ? Pourquoi sont-ils soupçonnés de présenter l’information de manière partisane ? Pourquoi sont-ils accusés de relayer les intérêts et les points de vue des pouvoirs en place ? Pourquoi ce qu’ils écrivent ou filment provoque-t-il autant de colère ? Autant de questions que les gardes du corps, aussi efficaces soient-ils, ne résoudront malheureusement pas… En attendant, le symbole est éloquent de cette rupture totale entre eux et le « peuple ».

Crédit photo : Ojim (cc)

ben_affleck_rect-620x412

Pour Ben Affleck, il ne faut pas confondre islam et État islamique !

07/10/2014 – WASHINGTON (NOVOpress) - Invité de l’émission “Real Time” sur HBO, le réalisateur Ben Affleck a pris la défense des musulmans lors d’un débat sur l’État islamique.

Le débat a été lancé sur la plateau par Sam Harris, un spécialiste des neurosciences très connu aux États-Unis pour ses critiques à l’égard de la religion islamique. Ben Affleck s’est alors emporté : “Donc vous êtes censé être la personne qui comprend les codes de la doctrine islamique ? Vous dites que l’islamophobie n’est pas une réalité. C’est répugnant et raciste ! C’est comme dire ‘les Juifs sont sournois’ !”

Mais Sam Harris ne s’est pas laissé démonter :

La grande confusion c’est que toute critique de l’islam est considérée comme une attaque de l’islam, comme de l’islamophobie, ce qui est intellectuellement ridicule.

Réponse de Ben Affleck : “Pourquoi ne parle-t-on pas du milliard de personnes qui ne sont pas des fanatiques, qui ne battent pas leurs femmes, qui veulent juste aller à l’école et manger des sandwiches, et ne font aucune des choses que vous les accusez de faire ?”

Oui, pourquoi pas. Mais que penser alors de cette grande majorité de musulmans qui préfère rester silencieuse et se refuse à condamner ouvertement les exactions de l’État islamique ?