Vu sur Facebook

La déclaration de Dolce & Gabbana a libéré la parole

Publié le
L’Union européenne veut structurer la propagande antirusse

L’Union européenne veut structurer la propagande antirusse

26/03/2015 – BRUXELLES (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
Le Conseil européen a réaffirmé le 19 mars dernier la position dure de l’Union européenne contre la Russie, notamment dans le conflit ukrainien. Après le refus de reconnaître la souveraineté russe sur le territoire de la Crimée, l’imposition de sanctions économiques et financières l’Union européenne veut désormais lancer une offensive orwellienne contre Moscou.

Le chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a été chargée d’établir un programme d’envergure pour contrecarrer le travail des médias russes. Ce programme vise à travers une opération dites de communication, à importer les valeurs droitdelhommistes et européistes en Russie.

Ce sont aussi les sources d’information russes qui se verront interdites en Occident. Les Etats‑Unis, la Grande‑Bretagne et une partie de l’Europe procéderont ces mois prochains à la fermeture de ces télévisions pour contrer ce qu’ils appellent « Les campagnes de désinformation menées par la Russie ».

Voir aussi un article plus détaillé sur ce sujet sur Polémia.

Image : censurer la chaîne de télévision Russia-today (RT). DR.

Éric Zemmour : "À chacun son sacré"

Éric Zemmour : “il faudra bientôt un microscope pour observer les Verts”

25/03/2015 – PARIS (NOVOpress)
Pour Éric Zemmour, “il faudra bientôt un microscope pour observer les Verts” tout en rappellant qu’à moins de 5% des suffrages un candidat à la présidentielle n’est pas remboursé de ses frais de campagne. “Mais à moins de 2%, un parti politique devient un groupuscule”, ajoute-t-il.

Rappelant que les institutions de la Vème République sont “darwiniennes”, il explique que les “dominants” peuvent gagner la présidentielle, les “dominés” devant se contenter de sièges et d’élus. Les gaullistes et les socialistes appartiennent à la première catégorie – le FN “se bat pour être admis dans ce club très restreint”.

La suite est écrite : l’UDI va accumuler les élus aux départementales et régionales, les Verts vont se déchirer entre le parti et les parlementaires. Les écologistes sont favorables à la mort dans la dignité et au refus de l’acharnement thérapeutique : il est temps qu’ils s’appliquent leurs principes à eux-mêmes


Départementales : le grand tripatouillage des chiffres par l'oligarchie

Départementales : le grand tripatouillage des chiffres par l’oligarchie

23/03/2015 – FRANCE (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
Bel enfumage de l’oligarchie médiatique à l’annonce des résultats des élections départementales hier soir ! Les instituts de sondage et les chaînes d’information ne sont pas arrivés à se mettre d’accord sur les scores : alors que l’Ifop indiquait un Front National à 26 % contre un Parti socialiste à 21 %, l’Ipsos totalisait 24 % pour le FN et pas moins de 28 % des voix pour… le PS. Les médias du système n’ont fait que renforcer la confusion en procédant à de savantes additions des divers partis de gauche et de droite afin de masquer le score élevé du Front National. Florian Philippot s’est insurgé contre cette tactique, soulignant que seuls les chiffres du ministère de l’Intérieur, détaillant le nombre exact de voix selon les partis, était révélateur des résultats.

Les partis du système en place se serrent les coudes, semble‑t‑il…

Le Front républicain sonne la mobilisation générale. A sa tête, Manuel Valls s’est félicité de la campagne qu’il a personnellement menée à l’égard du Front National. Le Premier ministre a appelé « Tous les Républicains à faire barrage à l’extrême‑droite [et à] voter au deuxième tour pour le républicain de gauche ou de droite ». Face au faible résultat obtenu par le parti de la majorité, Marine Le Pen a quant à elle appelé à la démission du résident de l’hôtel Matignon. A l’UMP, Alain Juppé s’est quant à lui réjoui de l’absence d’une vague bleue marine. Vague impossible à constater à cause rappelons‑le des médias du système et des instituts de sondage. Mais le maire de Bordeaux a dénoncé sans plus d’argumentation un programme qu’il estime « démagogique et inconsistant ».

Le Front National peut‑il espérer transformer l’essai au second tour ?

Lire la suite

J-M Le Pen évoque un « dérapage esthétique » envers Taubira.PNG

Jean-Marie Le Pen évoque un « dérapage esthétique » envers Taubira

source : Boulevard Voltaire – « J-M Le Pen évoque un [dérapage esthétique] envers Taubira »
Par « esthétique », le président d’honneur du FN faisait référence aux propos d’une ex-tête de liste du parti aux élections municipales de 2014, à Rethel (Ardennes), qui avait comparé la ministre de la Justice à un singe.

Saisi par le mouvement guyanais Walwari, cofondé en 1992 par Christiane Taubira, le tribunal correctionnel de Cayenne a condamné en juillet dernier Anne-Sophie Leclère, exclue depuis du FN, à neuf mois de prison ferme, cinq ans d’inéligibilité et 50.000 euros d’amende. Le Front national a été condamné à 30.000 euros d’amende. Tous deux ont fait appel. Le procès aura lieu à la mi-avril en Guyane, la Cour de cassation ayant refusé son dépaysement.

« La conception que Mme Taubira a de la justice, telle qu’elle l’a démontrée par exemple dans le procès d’Anne Sophie-Leclère, en intervenant dans la procédure, ne montre pas un sens très aigu de l’équité », a commenté sur France Inter Jean-Marie Le Pen, qui était interrogé sur les « dérapages » de candidats FN aux élections départementales. « Quels que soient les reproches qu’on puisse lui faire (à Anne-Sophie Leclère), ça n’est pas de bonne justice », a-t-il estimé.

Pour Jean-Marie Le Pen, « il y a une différence de traitement entre les militants violents dans un certain nombre de cas de l’extrême gauche et les dérapages, si on peut dire, politiques ou esthétiques d’une candidate du Front national ».

Le fondateur du FN a assuré que les écarts racistes ou homophobes, sur les réseaux sociaux notamment, de ses candidats étaient systématiquement sanctionnés.

« Quand nous pensons qu’un certain nombre de nos candidats ne se sont pas conduits conformément aux engagements qu’ils ont pris à l’égard du Front national, nous les traduisons devant nos instances disciplinaires », a-t-il dit.

Prié de dire s’ils seraient exclus, Jean-Marie Le Pen a répondu : « Ça dépend des cas. Chacun est différent, ne faisons pas de justice globale, n’établissons pas une règle générale quand celle-ci serait dictée par la pensée unique ».

Dans un message publié dimanche sur son compte Facebook, à une semaine du premier tour des départementales pour lequel le FN est donné en tête des intentions de vote, Christiane Taubira a mis en garde contre « les ennemis intimes de la République, de la démocratie, de la laïcité ».

« Non, ceux qui dérapent ne dérapent pas, ils avouent », écrit-elle.

crédit photo : Rémi Noyon via Flickr, (cc) .

Sophie Louet

zemmour_rtl

Lâcheté rétrospective : Laurent Ruquier regrette d’avoir donné la parole à Eric Zemmour

17/03/2015 – PARIS (NOVOpress)
Laurent Ruquier a donc affirmé regretter avoir donné la parole à Eric Zemmour pendant cinq ans. Dans une tribune publiée sur FigaroVox, Maxime Tandonnet, explique que ce remord tardif révèle le déni de réalité qui caractérise certaines de nos élites.

«Je regrette d’avoir donné la parole à Éric Zemmour pendant 5 ans, je me rends compte que j’ai banalisé ses idées» a déclaré Laurent Ruquier, à propos de l’émission On n’est pas couché de France 2. Ce remord tardif ne manque pas de surprendre. Eric Zemmour a été en effet pendant cinq ans l’un des piliers de cette émission, avec son ami Naulleau. L’un exprimait le point de vue de droite et l’autre celui de gauche. Tous deux jouaient, avec beaucoup de talent et de complémentarité, un rôle de provocation à l’égard des invités politiques. Cette émission leur doit beaucoup de son succès. Laurent Ruquier donne ainsi le sentiment de renier son ancien compagnon d’émission, sous la pression du politiquement correct. La repentance qu’il exprime, plusieurs années après, est particulièrement ambigüe.

Aujourd’hui, se développe en France une atmosphère particulièrement lourde. Un sondage récent, des plus sérieux (CEVIPOF janvier 2015), montre que l’état d’esprit des Français est à la méfiance (32%), à la morosité (32%), à la lassitude (29%).

Eric Zemmour n’y est strictement pour rien. Il n’est pas responsable des 5,5 millions de chômeurs, de l’inquiétude qu’inspirent le communautarisme, le jihadisme et le terrorisme; de la ghettoïsation des banlieues; des paroles de mépris ou comportements scandaleux de certains dirigeants politiques, en particulier depuis quatre ou cinq ans, qui ont tant révulsé la France. Les propos du journaliste, dans leur ensemble (pas tous), reflètent sans aucun doute une sensibilité qui est forte dans l’opinion, bien au-delà de toute considération partisane, une nostalgie du passé, un malaise réel et largement répandu. Il exprime un malaise mais il n’en est évidemment pas la source, l’origine.


Le tube du printemps : la face non cachée de l’Islam

15/03/2015 – PARIS (NOVOpress)
« On va pas se laisser abattre », cette chanson a été lancée hier par Al Hayat Media, branche média de l’État islamique, à destination de la France et des musulmans français.

Après s’être félicité des meurtres chez Charlie Hebdo les chanteurs annoncent la suite à venir : “Il nous faut taper la France. Il est temps de l’humilier. On veut voir de la souffrance, Et des morts par milliers.”… “On est venu dominer et nos ennemis vont périr.”… “On va rester pour combattre.”

À la fin du morceau, on entend Amedy Coulibaly s’exprimer, il est un des auteurs des attaques terroriste sur Paris en janvier dernier.

https://youtu.be/NuYqPcdRyX8


Deuxième incrustation de la chanson au cas où celle ci-dessus serait supprimée sur YouTube :

Publié le

Entretien de Laurent Obertone pour l’Ojim sur « La France Big Brother »

Source : ojim.fr - Après le très grand succès de La France Orange mécanique (Ring éd.) en 2013 – plus de 100.000 exemplaires vendus – Laurent Obertone récidive avec La France Big Brother (Ring éd.), un ouvrage décapant sur les pseudo-élites qui dominent le paysage médiatique français. Reprenant le genre épistolaire de courriers adressés à “Monsieur Moyen” (vous, moi, nous tous), il décrypte les mécanismes de domestication, de sidération, de manipulation des médias dominants et de leurs serviteurs. Une vidéo exclusive de l’Ojim.

Dessin : © Milady de Winter

Publié le
Monde parallèle : « Les immigrés sont les seuls à céder leurs places aux personnes âgées dans le métro »

Monde parallèle : « Les immigrés sont les seuls à céder leurs places aux personnes âgées dans le métro »

13/03/2015 – MILAN (NOVOpress)
En Italie comme en France, les bobos vivent au pays des Bisounours. Dernière illustration de ce décalage, l’actrice Lella Costa, grand soutien du maire immigrationniste et philo-Roms de Milan, Giuliano Pisapia. Confrontée à Matteo Salvini à la télévision, dans la populaire émission-débat Le invasioni barbariche, elle n’a pas craint de déclarer la semaine dernière : « dans le métro les seuls qui se lèvent pour laisser leur place aux personnes âgées sont les immigrés non-européens ».

Matteo Salvini, qui a mis l’extrait en ligne, a commenté sur sa page facebook : « Selon Lella Costa, actrice bonne et solidaire, “les immigrés sont ceux qui te laissent leur place dans le métro”. C’est sûr, et ils oblitèrent tous leurs billets. Mais dans quelle monde vivent les belles âmes de gauche ??? Vous qui prenez le métro ou l’autobus, qu’en dites-vous ? »

Les propos de l’actrice bobo ont été abondamment tournés en dérision sur les réseaux sociaux. « Tous ces Roms et ces immigrés “de luxe” qui se lèvent pour céder leur place à Lella Costa dans le métro à Milan, moi je ne les ai jamais vus… malchance ? »

 

Un autre a tweeté :« Mais où elle vit cette bonne femme ?? Mais quand est-ce qu’elle a rêvé cette histoire ? »

 

Et un autre encore : « Lella Costa se drogue, désormais c’est évident »

 

L’opinion la plus partagée est que l’actrice « Lella Costa a démontré par cette phrase qu’elle n’avait jamais pris le métro ».

Le courage de Marion (Présent 8313)

Le courage de Marion (Présent 8313)

13/03/2015 – FRANCE (NOVOpress)

Courageuse Marion Maréchal-Le Pen, plus jeune députée de France, qui s’est mesurée frontalement au chef du gouvernement trépignant de rage, devant toute l’Assemblée nationale saisie par la scène (enregistrement vidéo ci-dessous et des copies d’écran en Une).

Le courage de Marion (Présent 8313)« A mesure que la date des élections départementales approche, vos prises de parole obsessionnelles et celles de vos amis du PS se font de plus en plus injurieuses à l’égard des électeurs du Front national et de leurs candidats », a-t-elle commencé. « Quelle image de votre fonction pensez-vous donner, vous qui êtes censé être le Premier ministre de tous les Français et qui allez soutenir les candidats PS aux frais de la princesse ? (…) Vous qui étalez votre angoisse de perdre votre mandat alors que vous devriez vous soucier de l’angoisse de nos agriculteurs, de nos artisans, commerçants, retraités, de l’angoisse de nos cinq millions de chômeurs, gardez donc votre mépris crétin ! »

Puis Marion Maréchal-Le Pen s’en est pris aux différents glorieux représentants du Parti socialiste « qui en trois ans a oscillé entre phobie administrative et faux diplômes ». « Sans doute Cambadélis a-t-il trouvé le sien au fond de sa poubelle», a-t-elle asséné.

Avant la fin de l’envoi qui touche : « Quand comptez-vous vous occuper du sort des Français plutôt que de votre parti qui je l’espère se fracassera sur les urnes à la fin du mois ? »

Rouge et tremblant, devant ses ministres inquiets et livides, le petit monarque de Matignon est apparu au bord du spasme du sanglot qui caractérise les enfants colériques et peut même les faire entrer en syncope :
« Si en deux minutes il fallait résumer l’outrance, la démagogie et le vrai visage de l’extrême droite, vous venez de le démontrer parfaitement. (C’est juste, quel abominable visage !)
« Vous trompez les petites gens, vous trompez les ouvriers, vous trompez les agriculteurs, vous trompez ceux qui souffrent alors il est temps que dans ce pays il y ait un débat, qu’on déchire le voile, la mascarade qui est la vôtre. »

Merci pour les petites gens ! Décidément le Grand d’Espagne a un problème avec ça comme Hollande avec les sans-dents. C’est leur vraie nature qui parle là.

Lire la suite

vidéo

Laurent Chemla : un homme attaché à la liberté sur internet

10/03/2015 – PARIS (Novopress)
Laurent Chemla est un informaticien et entrepreneur français, précurseur dans le domaine d’Internet. Il est notamment le cofondateur de Gandi (Gestion et attribution des noms de domaine sur Internet).

En 2002, il écrit : Confessions d’un Voleur : Internet, la Liberté Confisquée, où il décrit sa vision d’Internet : “Je me souviens qu’à cette époque, quand je disais “Internet”, mes amis me regardaient comme si je débarquais d’une autre planète. J’avais beau leur dire que ce bidule allait révolutionner le savoir humain, ils me regardaient d’un air apitoyé et retournaient à leur travail.”

En 2013, après que PRISM (programme de surveillance) ait été révélé, il annonce vouloir relancer son “projet Caliopen”. Il s’agit d’une plateforme de courrier électronique garantissant la confidentialité des communications, en créant un réseau chiffré suffisamment large pour être sécurisé de bout en bout. Caliopen a pour objectif de créer un environnement social suffisamment grand tout en assurant la sécurité et la confidentialité des communications des utilisateurs le souhaitant.

Dans une interview parue sur JDN, Laurent Chemla revient sur la genèse du projet Caliopen.

Tout est parti d’une visite de Jérémy Zimmerman, de la Quadrature du Net, en pleine révélation Snowden. Je lui ai parlé d’un vieux projet. A l’époque, chacun avait le mail de son fournisseur d’accès, et j’avais monté un projet de messagerie électronique. Puis, Gmail est arrivé et a tout écrasé. Nous sommes partis d’une idée simple : comment répondre à la problématique de la surveillance généralisée ? La plupart des gens qui ont essayé de s’y attaquer ont créé des webmails sécurisés. Certes, les internautes qui veulent se protéger utiliseront peut-être ces services, mais cela ne représentera probablement qu’une minorité de personnes, assez “geek” ou parano pour s’en préoccuper. Ce n’est pas en protégeant une petite portion de la population que l’on résout le problème et que l’on adresse la surveillance de masse.

(…)

Le problème, c’est que le public est prêt à entendre qu’il y a une surveillance généralisée, mais pas prêt à changer ses habitudes. Caliopen est un projet très pragmatique qui permet de résoudre ce problème. On ne propose pas une solution de messagerie sécurisée mais un produit qui permet de réunir en un seul site toute la correspondance privée : messages privés Facebook, mails, sms… Et on relie toutes les conversations provenant du même contact. En réunissant dans un même lieu toutes les conversations, on se donne une chance d’être adopté par le grand public qui sera intéressé par le produit, et non par la sécurisation de ses données. Caliopen est un logiciel libre, qui pourra être installé très facilement par tout administrateur.

Suite de l’entrevue sur le JDN

Téléréalité : la grosse récupération

Téléréalité : la grosse récupération (Présent 8312)

12/03/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Non, n’en déplaise à Manuel Valls, la France n’est pas en deuil. Cet accident d’hélicoptère est très triste. D’autant plus triste qu’il est vraiment malheureux de mourir pour une telle foutaise télévisuelle entre les mains d’une chaîne comme TF1 vouée au voyeurisme, à la publicité et au fric (comme on a encore pu le voir hier tout au long de la journée) mais le pays n’est pas en deuil. Ils n’en font pas le quart quand nos soldats meurent en opération.

Téléréalité : la grosse récupérationToute la journée d’avant-hier l’indécence l’a disputé au mauvais goût. Ou comment continuer à faire de la téléréalité sur les morts de la téléréalité. Avec l’écœurante interview de celui qui devait être le présentateur de l’émission « Dropped », Louis Bodin, devant la carcasse de l’hélicoptère au journal de 20 heures de TF1. (Il aurait dû se faire filmer à l’intérieur !) Avec les larmes du petit ami de Camille Muffat alors qu’il venait d’apprendre la nouvelle et la caméra des charognards qui ne s’arrête jamais de tourner, les vomissements du champion de judo Teddy Riner, les mises en scène répugnantes, les témoignages choquants et les images voyeuses.

Et pas moins indécente, l’hypocrisie des responsables de la chaîne comme Nonce Paolini pour lequel évidemment il n’y a rien à remettre en cause. Il avait tenu le même discours au moment de la mort par crise cardiaque du candidat de Koh Lanta et du suicide du médecin qui l’accompagnait ! A part ça tout est normal… Le grand barnum doit « go on », vite, il faut rattraper le pognon perdu en termes d’audience (et de procès à venir) et TFI s’y est employée.

A quelques semaines de la bérézina annoncée des élections départementales et si loin de l’état de grâce « Je suis Charlie », Hollande et Valls donnent le sentiment de ne pouvoir surfer que sur les morts pour espérer quelques points de popularité.

Lire la suite

Charles Pasqua propose le bagne pour les islamistes

Charles Pasqua propose le bagne pour les islamistes

09/03/2015-PARIS (NOVOpress)
Charles Pasqua veut recréer les travaux forcés pour les islamistes. Vestige d’une droite sur laquelle il y aurait bien des critiques à faire, mais qui avait encore des accents de tradition et de bon sens, il a échappé à la “boboïsation” des esprits.

Lors d’une entrevue filmée à l’émission “13h15 le dimanche”, l’ancien ministre de l’intérieur a réagi à l’actualité, notamment celle qui concerne le regroupement des musulmans les plus radicaux au sein des prisons françaises.

Nous sommes face à deux évidences : ensemble, ils peuvent mieux agir (organiser leur fuite, commanditer des attentats, s’auto-alimenter dans leur fanatisme), mais aussi leur place sur le territoire représente un grave danger pour la population.

Lorsque Laurent Delahousse lui demanda s’il fallait un Guantanamo à la française, Charles Pasqua a proposé une mesure dissuasive pour les djihadistes futurs qui auraient des velléités d’attentat sur le sol français et une sanction ferme pour ceux ayant déjà agi. Il s’agissait de remettre en place Cayenne. C’est à dire les envoyer sur une île loin de la métropole pour effectuer des travaux forcés.
Loin de la pensée calamiteuse teintée de droits de l’homme excessifs que nous avons coutume d’entendre ces dernières décennies, cette initiative qui aurait semblé normale jadis apparaît aujourd’hui comme un artefact.


 

 

Bobards d'Or 2015 : selon France 2, il n'y a pas de lien entre immigration et délinquance

Bobards d’Or 2015 : selon France 2, il n’y a pas de lien entre immigration et délinquance

08/03/2015 – PARIS (NOVOpress / Bobards d’Or) - La cérémonie (parodique) des Bobards d’Or distingue, chaque printemps, les « meilleurs des journalistes », ceux qui n’hésitent pas à mentir délibérément pour servir le politiquement correct. Elle est organisée depuis 2010 par la Fondation Polemia. Publique elle est devenue l’un des rendez-vous phares de la “réinfosphère” : la 6ème édition aura lieu mardi 10 mars à Paris, au théâtre Adyar.

L’une des particularités des Bobards d’Or est de permettre aux internautes de voter en ligne pour ce qu’ils considèreront comme le plus gros mensonge, catégorie par catégorie. Quatre catégories sont en lice cette année, dont le bobard “vivre-ensemble” : en effet, l’un des dogmes centraux de la médiacratie est la promotion de la société multiculturelle et multiraciale, havre de paix et de félicité. Face au réel qui contredit de plus en plus radicalement, chaque jour, cette douce utopie, il convient de faire donner l’artillerie lourde du mensonge et de la manipulation. Ainsi, l’un de ces remarquables obus concerne France 2 et son journaliste John-Paul Lepers :

Immigration et délinquance : aucun rapport, selon France 2

Immigration et délinquance : aucun rapport, selon France 2

Faire un lien entre immigration et délinquance est un odieux préjugé dénué de tout fondement. C’est en tout cas ce que prétend avoir démontré John-Paul Lepers au terme d’une enquête de « plus de trois ans », rien de moins, menée conjointement avec une fine équipe de « chercheurs en psychologie sociale » et autres « spécialistes en criminalité », tous unis pour lutter contre l’affreux amalgame et culpabiliser les mauvais citoyens qui s’y adonnent. Dommage cependant que ce remarquable travail de journalisme ne soit totalement contredit par les statistiques officielles. Ainsi la sur-représentation des « étrangers » (de nationalité) dans les prisons (19% en milieu carcéral pour 6% d’étrangers dans l’ensemble de la population) et celle des musulmans (50% de musulmans dans les prisons françaises pour environ 8% dans la population française) sont des indicateurs très clairs du lien entre immigration et délinquance. Il est étonnant que durant trois ans d’enquête acharnée, l’équipe de John Paul Lepers ne se soit pas un seul instant penchée sur ces chiffres irréfutables, ne serait-ce que pour les analyser et les interpréter à l’aune de leur idéologie systématiquement victimisante et « compréhensive » envers les populations immigrées.

Pour avoir si violemment brutalisé la réalité afin de servir la propagande d’un « vivre ensemble » harmonieux et apaisé, John-Paul Lepers apparaît comme un candidat idéal pour le « Bisounours d’Or » 2015.


Novopress, parmi d’autres acteurs de la “réinfosphère”, est partenaire des Bobards d’Or et diffusera en direct la cérémonie. Nous invitons (chaleureusement) nos lecteurs franciliens à venir à la cérémonie : tranches de rire garanties ! Pour réserver votre place, c’est ici : weezevent.com/les-bobards-dor

Le Monde déroule le tapis rouge au secrétaire général de l'Otan

Le Monde déroule le tapis rouge au secrétaire général de l’Otan

08/03/2015 – (source : ojim.fr) – Toujours enclin à l’anti-Poutinisme primaire, l’occasion de la visite du secrétaire général de l’Otan à Paris était une aubaine à ne pas manquer pour Le Monde.

Le Norvégien Jens Stoltenberg (photo) s’est ainsi vu offrir un entretien des plus complaisants dans les colonnes du quotidien du soir. À cette occasion, la journaliste Nathalie Guibert, « qui est passée d’”experte” en faits divers à “experte” en questions de Défense depuis qu’elle a passé un mois à bord d’un sous-marin nucléaire d’attaque en mission », comme le note le site d’E&R, n’a, c’est le cas de le dire, utilisé que le dos de la cuillère dans le choix de ses questions à propos du conflit ukrainien.

« Combien y a-t-il de soldats russes aujourd’hui en Ukraine ? », « Avez-vous noté des mouvements russes autour de Marioupol ? », « Que faire ? », « L’Alliance doit se préparer à l’escalade ? », « La France doit-elle faire plus et fournir une aide militaire directe ? »… les exemples sont légion. En somme, un entretien atlanto-atlantiste qui ne se soucie guère de neutralité et adopte une posture sournoise de solidarité occidentale.

À ce stade, d’ailleurs, peut-on encore parler d’entretien, ne s’agit-il pas plutôt d’une tribune libre dissimulée ? Au regard de la teneur des questions, plus destinées à laisser à l’interlocuteur toute la liberté de dérouler son discours que de soulever d’éventuels contradictions, il est permis de s’interroger… Pourtant, il aurait été avisé, par exemple, de l’interroger sur le soutien, tout aussi visible et critiquable en matière d’ingérence, de l’Otan à Kiev, ou sur les véritables instigateurs du chaos de la « révolution » de Maïdan.

En attendant, le conflit ukrainien suit son cours, avec toute sa complexité, et ne doit en aucun cas être résumé, comme Le Monde vient de l’illustrer, à cet angle biaisé qui voudrait que l’on s’interroge uniquement sur ce que doit faire « l’Occident » face à la nouvelle menace rouge.

Télécharger l’infographie de l’Ojim consacrée au groupe Le Monde

Crédit photo : arbeiderpartiet via Flickr (cc)