Les chaussons de bébé les plus chers du monde : plus de 14.000 € (Présent 8240)

Les chaussons de bébé les plus chers du monde : plus de 14.000 € (Présent 8240)

Entretien avec le Dr Dor
France : « 600 tués chaque jour par l’avortement »

La cour d’appel de Paris a récemment confirmé les demandes des parties civiles et aggravé les condamnations du docteur Dor dans l’« affaire des chaussons ». Il avait été condamné en première instance pour délit « d’entrave à l’IVG ». En juin 2012, il avait offert une médaille miraculeuse et des chaussons de nouveau-né à une femme qui se rendait au Planning familial à Paris…

 

Les chaussons de bébé les plus chers du monde : plus de 14.000 € (Présent 8240)— Malgré l’aggravation des condamnations en appel, expliquez-nous, docteur, pourquoi vous considérez que ce jugement marque un recul pour ceux qui défendent le « droit à l’avortement ».

— En effet, la CADAC (Coordination des associations pour le droit à l’avortement et à la contraception) a obtenu 800 €, le Planning familial national 400 € et le Planning familial parisien 400 € et Mme Buscat-Mugnien, celle qui a reçu les chaussons, 2 000 €. Avec les frais de justice, on arrive à un total de 4 353 € aux parties civiles, ce qui est considérable pour le petit budget de SOS Tout-Petits. Mais elles ont été déçues du jugement car elles espéraient obtenir une condamnation plus forte, d’autant plus qu’au pénal la condamnation de 10 000 € a été réduite à 5 000 € et 5 000 € avec sursis. On peut donc se demander si les juges n’ont pas voulu tempérer le durcissement constant des textes législatifs. Dont la dernière loi Belkacem du 4 août dernier qui sanctionne toute entrave à l’information sur l’IVG avec 30 000 € d’amende et deux ans d’emprisonnement, et supprime la condition de détresse avérée que la loi de 1975 exigeait pour ouvrir droit à une IVG.

Lire la suite

Vu sur Facebook

Ferguson : madame Taubira fait honte à la France

Publié le
Sarkozy justifie la nomination de Rachida Dati à la Chancellerie par ses origines magrébines

Sarkozy justifie la nomination de Rachida Dati à la Chancellerie par ses origines magrébines

27/11/2014 – PARIS (NOVOPress)
Lors d’un meeting mardi 25 novembre à Boulogne (Hauts-de-Seine) l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, a justifié son choix de Rachida Dati (photo) comme ministre de la justice en 2007 par ses “père et mère algérien et marocain”. Il a considéré que “Cela avait du sens pour représenter la France issue de la diversité”.

Ces déclarations ont déclenché de nombreuses réactions de politiciens et un buzz sur les réseaux sociaux.

Ce genre de sortie permettra t-elle à l’ancien président de convaincre les militants de l’UMP ? Elle a en tout cas donné à François Bayrou l’occasion de s’indigner d’un tel racisme, et de se féliciter de sa propre tolérance sur i>Télé.

Crédit photo : UMP Photos, via Flickr, (cc).

Pot de rencontre du SIEL à Lyon vendredi 28 novembre 19 heures

Pot de rencontre du SIEL à Lyon vendredi 28 novembre 19 heures

27/11/2014 – LYON (NOVOPress)
Vendredi 28 novembre, les militants de Rhône-Alpes du SIEL, membre du Rassemblement Bleu Marine, proposent un pot de rencontre avec Karim Ouchikh, le président du SIEL, Gilles Lebreton, député français SIEL/RBM au Parlement européen, et Jean-Marc Chevillard, délégué régional Rhône-Alpes du SIEL.

Rendez-vous à partir de 19 heures au Château Monchat 51 rue Charles-Richard dans le 3ème arrondissement à Lyon, pour découvrir le programme, les orientations et les alliances du SIEL.

Vu sur Facebook

Une association “humanitaire” française finance le djihad

Publié le
La tirade anti-avortement de Jacques Bompard à L'Assemblée

La tirade anti-avortement de Jacques Bompard à L’Assemblée

27/11/2014 – PARIS (via BFMTV)
Jacques Bompard a demandé “pardon” mercredi pour “les enfants qui ne naitront pas”, “pour Simone Veil”, pour “votre intolérance”. L’élu du Vaucluse a fait toute une tirade contre l’avortement: “Ces nombreux attentats contre le bon sens”, alors que l’Assemblée nationale s’apprêtait à réaffirmer le droit fondamental à l’interruption volontaire de grossesse en France et en Europe.

Crédit photo Une : DR

De l’identité… Par Renaud Camus

De l’identité… Par Renaud Camus

26/11/2014 – PARIS (via Boulevard Voltaire)

“La question de l’identité ne peut plus être posée sans que surgisse aussitôt celle de la survie.”

À quelques jours du congrès du Front national, la presse remplaciste, c’est-à-dire la presse (car il n’y en a pour ainsi dire pas d’autre), parle unanimement de nos amis identitaires comme constituant au sein du FN une sorte de lobby — le mot apparaît fréquemment (lobby identitaire, ce n’est pas du tout une expression suspecte, idéologiquement : au contraire). Les mêmes, d’autre part, sont couramment dépeints comme étant situés à la droite du FN : ce qui, vu des Inrockuptibles, du Figaro ou du Monde, est évidemment très très très à droite.

Je crois ce tableau complètement erroné, et même absurde. D’abord les identitaires sont beaucoup plus qu’un lobby. Et surtout leurs convictions sont beaucoup trop répandues dans le corps social, à défaut du corps politique, pour qu’elles et eux puissent être cantonnés sans ridicule et sans mésinterprétation sérieuse à la droite de la droite. Ce n’est d’ailleurs pas les désobliger, j’espère, que d’observer que leurs idées (qui pour l’essentiel sont les miennes) dépassent très largement leur présence et leur force objectives, numériquement. Disons, pour tourner les choses autrement, et avec la grande sympathie que j’ai pour eux, que l’identité est une chose trop importante pour être laissée aux seuls identitaires.

Lire la suite

ntm_ump

Ce maire UMP qui danse sur une musique du groupe de rap NTM

26/11/2014 – ROCHEFORT (NOVOpress)
Hervé Blanché, maire UMP de la commune de Rochefort (Charente-Maritime), souhaitait faire la promotion de sa ville. Pour cela, il a choisi de s’associer à deux danseurs de hip-hop – Aziz et Tony M – pour faire des figures acrobatiques dans son bureau au son du groupe NTM (Nique ta mère).

Hervé Blanché a lui-même reconnu “ne pas être un maire normal”…

Des animateurs de colo façon djihadistes (Présent 8238)

Des animateurs de colo façon djihadistes (Présent 8238)

25/11/2014 – COLOMBES (NOVOpress)
A Colombes, dans les Hauts-de-Seine, la petite expo photos en souvenir des « jolies colonies de vacances » du mois d’août dernier à l’île de Groix est tombée à l’eau. En effet, en épluchant les clichés pris lors de ces séjours, le maire UMP Nicole Goueta et son équipe n’ont pas seulement découvert que les « monos » fumaient gentiment des joints en présence des enfants. Mais aussi qu’ils reconstituaient des décapitations d’otages façon EI sur certains gamins…

Des animateurs de colo façon djihadistes (Présent 8238)Apologie du terrorisme

Elles sont dix-huit au total. Dix-huit photos sur lesquelles ces animateurs payés par les contribuables mimeraient des actes de torture et de barbarie. Sur l’une d’entre elles notamment, un otage agenouillé, une cagoule sur la tête et un journal dans les mains, apparaît entouré de trois « jeunes » dont l’un simule un égorgement et un autre lui colle un pistolet sur la tempe. Sur une autre, on apercevrait même un enfant au coin, assis par terre, au pied d’un animateur, le regard terrorisé…

Un tantinet choquée, Nicole Goueta a immédiatement suspendu de leurs fonctions les quatre agents concernés, dont les noms et prénoms n’ont « curieusement » pas été dévoilés à la presse [bien qu'ils soient majeurs.], et a également déposé plainte auprès du procureur de la République de Nanterre contre eux pour apologie d’acte de terrorisme, maltraitance sur personne vulnérable et usage de stupéfiants. Puis, témoignant samedi dans Le Parisien, le maire de Colombes ne cachait pas sa colère contre ces gens auxquels les habitants de Colombes confient leurs enfants. « C’est une attitude inadmissible, a-t-elle en effet déclaré. La seule existence de ces photos m’oblige à agir avec fermeté. Je veux savoir dans quelle mesure les enfants de Colombes ont pu assister à de telles scènes. Pour le reste et vu le contexte international, il reviendra aux services de police et à la justice de savoir si ces agents sont perméables aux thèses de l’islamisme radical. »

Lire la suite

asterix2

Astérix : déjà un demi-siècle au cinéma pour le Gaulois

25/11/2014 – FRANCE (NOVOpress)
Astérix revient sur grand écran ce 26 novembre en version animée avec “Le Domaine des Dieux”. Sous la houlette d’Alexandre Astier, le créateur de “Kameloot”, le héros d’Uderzo et Goscinny s’offre une nouvelle jeunesse réjouissante.

Retour sur 50 ans d’aventures du petit Gaulois sur grand écran.


Astérix : déjà un demi-siècle au cinéma pour le… par rtl-fr

Vu sur Facebook

L’Élysée annonce qu’il n’y aura pas de livraison de Mistral à la Russie

Publié le
[Exclusivité Novopress] Nicolas Bay : "Rétablir notre peuple dans ses droits fondamentaux"

[Exclusivité Novopress] Nicolas Bay : “Rétablir notre peuple dans ses droits fondamentaux”

25/11/2014 – LYON (NOVOpress)
Dans le cadre du Congrès du Front National (FN) se tenant les 29 et 30 novembre prochains, et de l’élection de son nouveau comité central, NOVOpress a décidé de donner la parole à plusieurs cadres du parti de Marine Le Pen.

Après Louis Aliot, c’est aujourd’hui Nicolas Bay, député français au Parlement européen et Secrétaire général adjoint du FN, qui répond à nos questions.

Propos recueillis par Renaud Leroy


Un certain nombre de nos lecteurs seront sans doute aussi électeurs pour le Comité Central du Front National, comment vous présenteriez-vous à eux ?

Âgé de 36 ans, je suis marié et père de trois enfants. Je suis engagé dans le combat politique depuis longtemps puisque j’ai commencé à militer au Front à l’âge de 14 ans. Aujourd’hui encore, par delà mes responsabilités dans la direction du mouvement ainsi que mes mandats de député européen, de conseiller régional de Haute-Normandie et de conseiller municipal d’Elbeuf, je me considère d’abord comme un militant.

Dans une tribune publiée en septembre sur le site Boulevard Voltaire, vous vous êtes livré à un éloge de la frontière que n’aurait pas renié Régis Debray. Pouvez-vous nous en dire plus sur votre vision du protectionnisme ?

Volontiers, et je précise que l’écriture de ce billet faisait suite à un vif échange lors d’une émission de télé avec une élue PS ancienne directrice de Terra Nova, Juliette Méadel. Je considère tout simplement qu’il ne peut pas y avoir de nation sans protection, et que l’incarnation tangible de cette protection est la frontière. Frontière qui délimite un territoire et donc l’ordre politique, économique, social, qui règne au sein de celui-ci. La frontière n’est pas un mur mais une porte : elle permet de choisir qui, ou quoi, nous laissons entrer dans notre espace et aussi à quelles conditions. De la même façon que tout foyer a une porte, toutes les nations du monde se servent de leurs frontières pour protéger leur économie, leur mode de vie ou leur cohésion. Je considère d’ailleurs que le projet du Front National, en défendant un protectionnisme complet (économique et social, environnemental, mais aussi culturel, et même désormais sanitaire), démontre une cohérence absolue. J’ajoute que le rétablissement de notre souveraineté territoriale n’est pas une manière de s’enfermer ou de se « bunkeriser » comme le prétendent bêtement certains de nos adversaires quand ils se trouvent à cours d’argument : lorsqu’elle maîtrisait ses frontières, la France a commercé et rayonné à travers le monde infiniment plus qu’aujourd’hui, enfermée qu’elle est dans le carcan bruxellois.

Aujourd’hui encore, par delà mes responsabilités dans la direction du mouvement ainsi que mes mandats de député européen, de conseiller régional de Haute-Normandie et de conseiller municipal d’Elbeuf, je me considère d’abord comme un militant.

Quels sont selon vous les chantiers du FN pour les 3 semaines, les 3 mois, et les 3 ans à venir ?

Dans les 3 semaines qui viennent, nous allons poursuivre le développement et la structuration du mouvement. Les remarquables résultats électoraux obtenus récemment lors des élections municipales, européennes et sénatoriales, constituent bien sûr une exigence pour nous : si les Français se tournent vers le Front National et nous confient, dans les prochaines années, le pouvoir politique, il faudra être prêts à exercer ces lourdes responsabilités et à ne pas les décevoir.

Lire la suite

Florange: les agriculteurs répandent du fumier pour interpeller François Hollande

Florange: les agriculteurs répandent du fumier pour interpeller François Hollande

24/11/2014 – FLORANGE (via BFMTV)
Il n’y avait pas que les anciens métallos qui attendaient de pied ferme François Hollande à Florange. A quelques centaines de mètres des grands bureaux d’ArcelorMittal, des manifestants ont répandu du fumier sur une dizaine de mètres et sur des véhicules de CRS. Une manière pour la Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles et les Jeunes Agricoles de Moselle d’exprimer leur “ras-le-bol”. Ils mettent en cause la “grande distribution”, les “importations” et la “suradministration” dans la crise de leur activité. “Toutes les tentatives de dialogue avec les services de l’Etat ou même avec les conseillers les plus proches de François Hollande se sont révélées sans effet”, ont expliqué les deux organisations.

Juppé, l’homme en creux (Présent 8237)

Juppé, l’homme en creux (Présent 8237)

24/11/2014 – PARIS (NOVOpress)
Nos lecteurs des premières années de Présent n’ont sûrement pas oublié les articles de Guy Rouvrais. Et nous, nous sommes honorés et heureux comme tout de le compter à nouveau dans notre rédaction. Brillant journaliste, écrivain, il est aussi bien éditorialiste qu’auteur de sketches. Vous le lirez désormais le mardi, le jeudi et le samedi. – C.P.


Une du numéro 8237 de "Présent"

Une du numéro 8237 de “Présent”

Quand ça ne marche pas, ça ne marche vraiment pas ! Voyez la campagne de Sarkozy : même lorsqu’il semble marquer un point, cela finit par se retourner contre lui, la guigne, un peu comme cette pluie à laquelle Hollande ne parvient pas à échapper. Ainsi, samedi, à Bordeaux, Alain Juppé avait consenti à paraître au meeting de l’ex-président. Certes, participation ne vaut pas ralliement, mais, enfin, la vision fugace d’un Sarko rassembleur, flanqué de son rival était plutôt positive. Las ! Le public, dévot de Nicolas, se met à huer « le meilleur d’entre nous » quand il évoque une primaire ouverte à la droite et au centre pour 2017.

Nicolas Sarkozy ne fait rien pour calmer ses troupes et, au lieu de faire à son invité un rempart de son autorité, il reste muet. Qui ne dit mot consent ! Le « rassembleur » a rassemblé la salle contre Juppé en son fief. Mauvais point pour qui veut aussi unir les Français. Ce n’est pas tout, il offre à son concurrent une réplique cruelle : « Vous me connaissez, je ne me laisse pas, pour ma part, impressionner par des mouvements de foule. » Voilà Sarkozy renvoyé à son opportunisme et sa démagogie lorsqu’il a lancé, avec autant d’agacement que de mépris, aux opposants à la loi Taubira : « Abrogation, si ça vous fait plaisir, ça ne coûte pas cher… »

La popularité de Juppé est en creux le reflet de l’impopularité croissante de son cadet. L’ancien Premier ministre est et fait le contraire de l’ancien chef d’Etat. Même son âge, dont les sarkozystes croyaient pouvoir user comme d’une objection, lui est un atout. Il a l’image du sage, de l’homme raisonnable, qui n’a plus de la jeunesse ni la fébrilité ni les emportements d’un instant.

Lire la suite

aqmi2

Un djihadiste “français” identifié comme étant orginaire du Tarn

24/11/2014 – DAMAS (NOVOpress)
Dans la vidéo de propagande diffusée jeudi dernier par l’État islamique, un nouveau “Français”, originaire du Tarn, a été identifié. Dans son village d’origine, les habitants ne sont pas surpris.

Pour rappel, c’est dans cette vidéo que trois hommes – qui se font appeler Abu Osama al-Faranci, Abu Maryam al-Faranci, et Abu Salman al-Faranci – brûlent leurs passeports français devant la caméra.