zemmour_rtl

Éric Zemmour viré d’iTélé. Les appels au boycott de la chaine d’information se multiplient

21/12/2014 – PARIS (NOVOpress)
Eric Zemmour et iTélé, c’est donc terminé. La chaîne d’information a mis un terme vendredi à l’émission “Ça se dispute” dans laquelle il intervenait depuis dix ans, après la fameuse polémique provoquée par ses propos tronqués sur l’islam. Si un certain nombre de personnalités autoproclamées “démocrates” se félicitent de cette décision, les appels au boycott de la chaine d’information se multiplient sur le Net.


Lire la suite

Alsace : combat pour l’identité (Présent 8256)

Alsace : combat pour l’identité (Présent 8256)

19/12/2014 -STRASBOURG (NOVOpress)
Les manifestations monstres de Strasbourg, Colmar ou encore Mulhouse, tout comme les interventions enflammées des députés UMP Eric Straumann et Laurent Furst au Palais Bourbon n’y auront donc rien fait : après six mois de débats et trois lectures dans chaque chambre, le Parlement, dans un ultime vote de l’Assemblée, a définitivement adopté mercredi par 95 voix pour, 56 contre et 11 abstentions la nouvelle carte de France à 13 régions, au grand désespoir des Alsaciens qui refusent la fusion avec Champagne-Ardenne et Lorraine.

Des régions euro-compatibles

Une du numéro 8256 de "Présent"

Une du numéro 8256 de “Présent”

Rappelons tout d’abord que l’objectif de cette réforme, voulue par François Hollande et qui entrera en vigueur début 2016, est moins de générer des économies en réduisant le fameux « mille-feuille administratif » que de redessiner des régions françaises à l’échelle des grandes régions existant chez nos partenaires européens, et notamment en Allemagne. Ainsi, pour devenir euro-compatibles, le Nord-Pas-de-Calais devra-t-il fusionner avec la Picardie, Midi-Pyrénées avec Languedoc-Roussillon, Poitou-Charentes avec Limousin et Aquitaine, Bourgogne avec Franche-Comté, Rhône-Alpes avec Auvergne, etc.

Un projet inacceptable pour des Alsaciens particulièrement attachés à leur territoire, que le gouvernement entend aujourd’hui associer aux régions Champagne-Ardenne et Lorraine. Et ceux-ci n’ont pas manqué de le faire savoir. Depuis des mois en effet, des manifestations monstres ont lieu presque chaque week-end à Strasbourg, Colmar ou encore Mulhouse, aux cris de « Paris, nous n’avons pas besoin de toi » ou d’« Elsass frei ». Et mardi, une quinzaine de communes devaient même suivre l’appel du président du conseil général du Haut-Rhin à faire sonner les cloches ou la sirène des pompiers à 18 heures pour protester contre la fusion.

« Les Alsaciens savent attendre »

Mercredi encore, alors que l’Assemblée se réunissait pour un dernier vote, treize députés UMP et UDI d’Alsace déployaient devant le Palais Bourbon une banderole « Ne tuez pas l’Alsace ». Dans l’hémicycle, le député UMP du Bas-Rhin Laurent Furst ne devait pas mâcher ses mots : « l’Alsace n’a ni été écoutée, ni été entendue. Elle n’a pas été respectée, elle a été piétinée ! » Une colère partagée par Eric Straumann, élu UMP du Haut-Rhin, qui a déclaré que « les socialistes n’ont jamais aimé l’Alsace. Ils l’ont encore moins comprise. Cette fusion en est la triste illustration ». Avant d’ajouter : « Les Alsaciens savent attendre. Ils ont patienté 48 ans entre 1870 et 1918. Alors nous saurons attendre deux ans et demi pour mettre fin à cette injustice. »

Lire la suite

Eric Zemmour : "C'est le catholicisme qui a fait la France depuis 1.500 ans"

Le CSA refuse de censurer Eric Zemmour

19/12/2014 – FRANCE
Dominique Sopo, le président de SOS Racisme, avait dévoilé une lettre collective à l’intention des sages du CSA sur la présence d’Eric Zemmour dans les médias.
L’objectif des censeurs était de convaincre le CSA de “cesser la diffusion de la haine” (sic). Fin de non-recevoir d’Olivier Schrameck qui a mis en avant “le principe de la liberté de communication”.

Voici la lettre complète du CSA à destination de Dominique Sopo :

Monsieur le Président,

Par lettre du 17 décembre 2014, vous avez, avec d’autres organisations et personnalités, appelé l’attention du Conseil supérieur de l’audiovisuel sur des propos exprimés au cours des derniers mois.

Le Conseil, réuni ce jour, a pris connaissance de votre courrier.

Le principe de la liberté de communication, figurant à l’article 1er de la loi du 30 septembre 1986, permet aux éditeurs de traiter les sujets ou d’inviter les personnalités de leur choix, sous réserve de respecter l’ensemble de leurs obligations résultant de cette loi.

La loi confère au Conseil, à son article 15, la mission de veiller à ce que les programmes mis à la disposition du public par un service de communication audiovisuelle ne contiennent aucune incitation à la haine ou à la violence pour des raisons de race, de sexe, de mœurs, de religion ou de nationalité.

Le Conseil attache une grande importance à cette mission essentielle qu’il remplit constamment en sanctionnant tout manquement.

Soyez assuré de son extrême vigilance.

Va-t-on vers un délit de Zemmourisation ?

Va-t-on vers un délit de Zemmourisation ?

19/12/2014 – PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Le succès en librairie du « Suicide Français », les taux d’audience exponentielle, les salles combles lors des dédicaces, rien ne sera épargné à notre intelligentsia bien pensante. Eric Zemmour est LE chevalier de la réinformation…

Le journaliste pourfend les « vaches sacrées » de la gauche et des communautaristes… Son dernier livre d’ailleurs met en lumière le processus qui nous gangrène depuis quarante ans.

Interrogé pour le « Corriere della sera », sur l’échec de l’intégration et du modèle multiculturel, une erreur de traduction fait dire au polémiste ce qu’il n’a pas dit. Il n’en fallait pas plus pour réveiller les antiracistes, et bien sûr le bras communautariste du PS, SOS Racisme, qui entend poursuivre en justice une nouvelle fois Eric Zemmour en justice, car ce dernier est « mû par une haine tenace envers les populations arabo‑musulmanes ».

Dans la foulée le microcosme s’émeut, l’évanescent ministre de l’Intérieur condamne « avec une extrême fermeté » les propos que le journaliste aurait tenus, même attitude chez le député pourtant UMP Laure de la Raudière…

Lire la suite

fatima-allaoui-s-est-dit-profondement-choquee-par-cette_576090_510x255

Fatima Allaoui rejoint les rangs du Front National

19/12/2014 – FRANCE
Fatima Allaoui avait été déchue de ses fonctions de secrétaire nationale de l’UMP quatre jours après sa nomination pour avoir parallèlement adhéré au SIEL. Après avoir reçu des offres de ralliement de la part notamment de Florian Philippot et Jean-Marie Le Pen, Fatima Allaoui vient de franchir le pas en rejoignant le groupe Front national au Conseil régional de Languedoc-Roussillon.


Le prochain livre de Michel Houellebecq fait déjà polémique

Le prochain livre de Michel Houellebecq fait déjà polémique

19/12/2014 – PARIS (NOVOpress)
Le dernier livre de Michel Houellebecq, intitulé “Soumission”, sortira le 7 janvier prochain. L’écrivain imagine la France en 2022: un candidat issu d’un parti musulman remporte l’élection présidentielle face au Front national et le pays est bouleversé. Le livre, qui n’est pas encore dans les rayons, fait déjà polémique.

Voici comment Le Nouvel Obs présente l’ouvrage :

Le scénario général est assez simple. Le second mandat de François Hollande s’achève. Les «Indigènes européens», qui naturellement «refusent la colonisation musulmane» et invitent à «préparer la guerre civile», ont pris le relais d’un «Bloc identitaire divisé en multiples fractions qui se comprenaient et s’entendaient mal». C’est la fête.

Là-dessus, élections présidentielles : comme le PS, l’UMP et l’UDI aident Mohammed Ben Abbes (Fraternité musulmane) à l’emporter contre Marine Le Pen (Front National), celui-ci nomme Bayrou premier ministre. Et nous voilà avec un héros qui, lui aussi, s’appelle François. Il pratique les amours tarifées, est spécialiste de Huysmans à «l’Université islamique de Paris-Sorbonne», et se demande s’il doit ou non se convertir à l’islam. Se convertira? Se convertira pas? C’est le fil rouge du livre.

La « 344e salope » condamnée (Présent 8255)

La « 344e salope » condamnée (Présent 8255)

18/12/2014 – PARIS (NOVOpress)
Ex-militante des Femen, Eloïse Bouton, 31 ans, a été condamnée mercredi à un mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Paris pour une action « seins nus » dans l’église de la Madeleine à Paris. Elle devra en outre verser 2 000 euros de dommages et intérêts ainsi que 1 500 euros pour les frais de justice au curé de la Madeleine.

La « 344e salope » condamnée (Présent 8255)L’« action », visant à dénoncer les prises de position de l’Eglise dans le débat sur le droit à l’avortement, s’était déroulée le 20 décembre 2013 au matin.

Ce jour-là, l’agitée des roploplos – portant sur le dos l’inscription « Christmas is cancelled » (Noël est annulé) et sur le ventre « 344e salope », en référence au manifeste de 343 femmes appelant à la dépénalisation de l’avortement et à la légalisation de l’interruption volontaire de grossesse – s’était dirigée, torse nu, vers l’autel de l’église face à une dizaine de personnes présentes alors qu’une chorale répétait dans l’édifice.

Dans sa foulée blasphématoire, elle avait ensuite déposé des morceaux de foie de veau censés représenter l’avortement de l’Enfant Jésus. C’est la deuxième fois en France qu’une Femen est condamnée pour exhibition sexuelle (le 15 octobre, une Femen ukrainienne qui avait attaqué la statue de cire de Vladimir Poutine au musée Grévin avait été condamnée à 1 500 euros d’amende pour exhibition sexuelle et dégradation).

Lire la suite

Le glissement droitier de la société française, Anne Sinclair interviewe le politologue Gaël Brustier

Ce mouvement conservateur qui pèse aujourd’hui en France

18/12/2014 – FRANCE
Dans une tribune publiée sur FigaroVox, Gaël Brustier réagit à l’arrivée de la porte-parole de Sens commun dans l’équipe de Nicolas Sarkozy, ainsi qu’à celle de l’ex-UMP Sébastien Chenu au sein du Rassemblement bleu Marine. Pour l’auteur du livre «Le Mai 68 conservateur», nous assistons en France au développement d’un mouvement conservateur – organisé et puissant – qui parvient à peser dans la vie politique française.

Extraits :

La venue d’un ancien animateur de GayLib, néanmoins d’abord entré en politique contre le traité de Maastricht, au Rassemblement bleu Marine signifie aussi que la dynamique lepéniste bénéficie des difficultés de l’actuelle droite conservatrice (UMP et UDI) après le mariage pour tous sur ces questions. Mais il ne faut pas penser que le FN va occuper une position similaire à celle de Pim Fortuyn hier. Le «moment Fortuyn» est peut-être derrière nous. Si on regarde ce qui se passe au sein du FPÖ autrichien, pourtant fortement marqué par un héritage «libéral» germanique, on constate une montée d’une forme de conservatisme, de défense de la famille traditionnelle qui n’était pas son apanage dans l’histoire politique autrichienne depuis le traité d’Etat de 1955. Oskar Freysinger (de l’UDC suisse), voici quelques années, a prononcé un poème et un discours dans lequel il revendiquait «l’inégalité» entre hommes et femmes, parlant des différences irréductibles entre les deux sexes, dénonçant une «génération d’êtres androgynes». Le modèle Strache ou Freysinger supplante aujourd’hui le modèle Pim Fortuyn, sans doute parce que la crise fait son œuvre et qu’elle a contribué à renforcer le discours conservateur dans la société. Reste, comme ciment des droites radicales européennes, l’hostilité à l’islam…

(…)

Le mouvement conservateur tel que nous le connaissons est actif à la base et entend agir sur tous les partis politiques, de l’UDI au FN. C’est cette organisation «à la base» qu’il faut prendre en compte si on veut en saisir la puissance. Pour la première fois depuis 1945, nous faisons face à un mouvement authentiquement conservateur, organisé, puissant, qui parvient à exercer une pression constante sur les élus de droite et d’extrême droite, est actif à la base et reçoit un écho de la part de la société. Son discours porte. Mais il serait sans doute erroné de le voir se transformer en parti politique: il y perdrait en fait beaucoup. Pourquoi exister électoralement coincé entre Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen, alors qu’il fait efficacement pression sur les deux ?


Trafics d’êtres humains : quand les passeurs corrompent des fonctionnaires occidentaux

Trafic d’êtres humains : quand les passeurs corrompent des fonctionnaires occidentaux

18/12/2014 – La Turquie, plaque tournante du trafic d’êtres humains, et cheval de Troie de l’immigration-invasion au sein de l’Europe ? C’est ce que pourrait laisser penser un article de Ruth Sherlock, journaliste au Daily Telegraph et habituée des pays arabes. Source : telegraph.co.uk (13/12/2014) – traduit de l’anglais par Novopress.


Des trafiquants d’Istanbul corrompent politiciens, responsables policiers et gardes-frontières de plusieurs pays européens pour laisser faire un trafic qui amène sur le continent des milliers de réfugiés désespérés.

Assis dans un café de plein air très animé d’Istanbul, une grosse montre en or au poignet, le passeur ne prend guère la peine de parler bas pour parler de son activité : amener illégalement des milliers de réfugiés désespérés en Europe.

Les agences de renseignement turques étaient parfaitement au courant de ses activités, dit-il, tout comme les chefs de la police et les gardes-frontières des pays occidentaux où il envoie ses « clients » – sans qui le trafic ne serait pas possible.

« J’organise les voyages, mais il y a des gens au-dessus de moi qui gèrent l’ensemble du réseau. Ils ont des contacts de très haut niveau [dans la police et l’administration] dans les pays où nous travaillons », explique Abu Ali, trafiquant de personnes.

Lire la suite

zemmour_rtl

Éric Zemmour s’exprime face à la polémique

18/12/2014 – FRANCE
Après la polémique qui a suivi la diffusion de l’interview au journal italien Corriere della sera, Éric Zemmour a tenu a répondre aux accusations proférées par ceux qui mènent une véritable offensive politicio-médiatique contre l’auteur du Suicide français.



Éric Zemmour s'exprime face à la polémique par rtl-fr


Lire la suite

Une colonisation plus profonde : submersion démographique, changement de peuple

Le musée de la France coloniale est devenu musée de la France colonisée. Il s’agit toujours de colonisation, mais cette fois plus profondément qu’avant : car la vraie colonisation, ce n’est pas la conquête militaire et politique, impériale ; c’est la submersion démographique, le changement de peuple et de civilisation.
Renaud Camus

Bordeaux : 150.000 euros de fraude à la CAF par 4 “chances pour la France”

Bordeaux : 150.000 euros de fraude à la CAF par 4 “chances pour la France”

17/12/2014 – BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux)
Si pour le président de la République, qui inaugurait avant-hier la Cité nationale de l’immigration, celle-ci est « une chance pour la France », les inspecteurs locaux de la CAF (caisse d’allocations familiales) ont sûrement un avis bien différent.

Trois Algériens et un Irakien étaient jugés avant-hier par le tribunal correctionnel de Bordeaux dans le cadre d’une vaste escroquerie qui porte sur près de 150 000 euros.

Selon le journal Sud-Ouest, « deux bailleurs domiciliés à la même et fictive adresse à Talence percevaient des allocations logement au tiers payant pour… seize allocataires inexistants. Fouillant dans les dossiers constitués par ces deux bailleurs, les enquêteurs sont allés de surprise en surprise. Fausses cartes nationales d’identité y compris italiennes, alias, justificatifs (quittances, fiches de paie, factures) falsifiés… 70 dossiers d’Aide personnalisée au logement (APL) ont ainsi été montés rien qu’en Gironde ».

Le procureur a requis quatre ans de prison ferme contre Azédine Sahir, Yazid Hini et Ihab Alkaddouri. Ils écoperont également d’un mandat d’arrêt et d’une interdiction définitive du territoire français, ainsi que l’obligation de rembourser les sommes indûment perçues. Le quatrième compère a 2 ans de prison dont un  avec sursis.

Selon le vice-procureur, Jean-Louis Rey ces hommes « renforcent la méfiance à l’égard d’autrui, mordent la main qui les nourrit et donnent une mauvaise image de l’immigré ».

Crédit photo : DR.

Eric Zemmour dédicacera ses ouvrages le 10 décembre à Nantes

Le mot déportation n’a pas été prononcé pendant l’interview d’Éric Zemmour

17/12/2014 – FRANCE (via Le Figaro)
Stefan Montefiori est l’auteur de l’interview d’Éric Zemmour au Corriere della Sera qui fait polémique depuis quelques jours en France.
Face au déchaînement politico-médiatique, il a souhaité rétablir la vérité dans une entretien accordé au Figaro.

Extraits :

Le Figaro : Le mot déportation, à juste titre, scandalise…

Stefan Montefiori : Il faut préciser qu’Éric Zemmour n’a pas employé ce mot. Au terme d’une conversation sur Le Suicide français, les échecs de l’assimilation et du modèle multiculturel, je lui ai posé la question suivante: «Mais vous ne pensez pas que ce soit irréaliste de penser qu’on prend des millions de personnes, on les met dans des avions…»; il ajoute: «ou dans des bateaux», et je reprends: «pour les chasser?» Ce que j’ai résumé dans la formule qui fait scandale. Je ne partage pas du tout ses idées, mais en même temps cette interview n’avait pas pour objet de donner un programme politique. Après avoir évoqué les exemples pied-noirs et allemands, Eric Zemmour décrit un chaos tragique. La guerre civile que Zemmour décrit n’est évidemment pas ce qu’il souhaite, mais ce qu’il voit venir. Il pense que c’est possible.