Vu sur Facebook

Du steak aux résidus de bonbons

Publié le
Islande : 20 photos à couper le souffle

Islande : 20 photos à couper le souffle

11/04/2014 – REYKJAVIK (NOVOpress) – L’Islande, c’est 100.000 km2 et 300.000 habitants, sans compter le Huldufolk (“peuple caché”, c’est-à-dire les Elfes et les Trolls, paraît-il nombreux dans la région). S’il est impossible de dater avec précision à quelle époque l’Islande commença à être peuplée, l’on considère le Viking Ingólfr Arnarson comme son “fondateur” au IXème siècle. D’ailleurs, l’on y parle toujours le vieux norrois, langue germanique parlée dans toute la Scandinavie au Moyen-Âge. Géologiquement, l’Islande est le véritable point de contact entre l’Europe et l’Amérique, puisque l’île se situe au milieu de l’Atlantique, sur la dorsale médio-océanique : la partie nord-ouest de l’Islande est sur la plaque américaine et la partie sud-est est sur la plaque eurasiatique. C’est ce qui explique ses paysages si exceptionnels, son activité volcanique et géothermale, et son relief important. De septembre à mars, l’on peut y observer les aurores boréales.

Le viticulteur bio condamné en première instance

Un viticulteur bio condamné en première instance

09/04/2014 – PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Le principe de précaution a eu raison de la viticulture biodynamique. Emmanuel Giboulot a été condamné en première instance à 1.000 € d’amende. Ce viticulteur bio avait refusé de traiter chimiquement ses vignes contre la flavescence dorée. Cette maladie grave de la vigne ne touchait pas son département et ne constituait donc pas de menace urgente. De plus il n’existe pas de traitement ciblé, et c’est tout l’écosystème de la vigne qui est détruit par ces traitements chimiques. Le viticulteur va faire appel, mais le dogme du tout chimique et du traitement préventif n’est pas encore entamé.

Crédit photo : Morburre via Wikipédia (cc).

Bordeaux : Marik Fetouh (LGBT), nouvel adjoint en charge de l’égalité et la citoyenneté

Bordeaux : Marik Fetouh (LGBT), nouvel adjoint en charge de l’égalité et la citoyenneté

07/04/2014 – BORDEAUX (via Infos Bordeaux)
Le nouveau conseil municipal de Bordeaux s’est réuni vendredi afin d’élire les 24 adjoints au maire (payés 2.566€/mois). Parmi les lauréats choisis pour seconder Alain Juppé, on retrouve Marik Fetouh (photo), fondateur du premier centre LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et Trans) à Bordeaux.

Pour ce membre du Modem, les objectifs de la mairie de Bordeaux sont clairs. Il les détaillait il y a quelques jours sur son blog : « Des objectifs précis de lutte contre les discriminations seront fixés à chaque direction, dans le cadre d’une concertation menée par la mission égalité. Par exemple, il pourra être proposé des actions de sensibilisation sur l’homophobie à la direction des sports, ou des actions de promotion de la diversité culturelle à la direction de la culture. Des référents seront nommés dans chaque direction, et constitueront les interlocuteurs privilégiés de la mission égalité. Un compte-rendu annuel sera fait par chaque référent devant le Cobade, permettant à la mission égalité d’établir un bilan des actions entreprises. Parallèlement, la Ville agira sur ses partenaires et opérateurs en introduisant des clauses de lutte contre les discriminations dans tous ses contrats, sur le modèle des clauses d’insertion déjà proposées : dans les contrats de délégation de service public, les partenariats publics-privés, les marchés publics, les financements aux associations et les autres opérateurs. Dans un second temps, la mission égalité proposera des actions aux partenaires de la Ville, et en priorité dans les structures où elle siège (écoles, musées, CHU…) ».

Les catholiques qui ont voté pour Alain Juppé risquent d’être déçus. L’ancien responsable de la Manif pour tous, Edouard du Parc, n’aura, lui, aucune responsabilité au sein du nouvel exécutif.

Crédit photo : DR

Pesticides : un tueur d’€™abeilles croupit dans les flaques

Un jeune chercheur québécois est le premier au monde à mettre le doigt sur une des causes de la disparition massive des abeilles à l’échelle planétaire. Après deux étés à étudier les champs montérégiens, Olivier Samson-Robert, de l’Université Laval, est convaincu que le tueur se cache dans les flaques d’eau des champs. Il s’agit d’une famille de pesticides appelés néonicotinoïdes, employés massivement comme enrobage des semences. Ces substances se répandent dans le sol et dans la plante par la sève.

Lire la suite : journaldemontreal.com
Crédit photo : jrguillaumin via Flickr (cc)

Environnement : les océans transformés en décharges à ciel ouvert...

Environnement : les océans transformés en décharges à ciel ouvert…

05/04/2014 – PERTH (NOVOpress) - Les recherches en cours au large de la côte Ouest de l’Australie, dans l’océan Indien, n’ont pas encore permis de localiser l’avion disparu de la Malaysian Airlines, le désormais tristement célèbre Boeing 777-200, mais elles ont une fois de plus attiré l’attention sur les monceaux de détritus flottant dans les océans, rendant les recherches encore plus ardues.

Les éléments qui composent ces décharges flottantes vont de la taille d’une bouteille en plastique à celle d’un conteneur maritime, qui se transforment en plaques de déchets, littéralement appelées “soupes de plastique”, d’un poids équivalent à plusieurs millions de tonnes, emportées par les cinq grands gyres océaniques.

Lire la suite

Les Chinois font la queue pour un sachet d’air frais

Les Chinois font la queue pour un sachet d’air frais

04/04/2014 – ZHENGZHOU (NOVOPress)
Plusieurs médias ont montré cette semaine comment des habitants de Zhengzhou (photo), capitale de la province chinoise de Henan, ont fait la queue pour avoir la chance de respirer un peu d’air frais via des sacs hermétiques.

Zhengzhou est un des villes les plus polluées du monde, la 10ème selon Greenpeace dans son rapport annuel réalisé à partir des données officielles du ministère chinois de l’Environnement. Le AQI (Air Quality Index) de cette ville chinoise est de 157, ce qui représente un niveau dangereux pour la santé. Beijing, pourtant souvent citée en mauvais exemple, se situe à 55, ce qui est moyen, et New York à 62.

Lire la suite

La Commission européenne pour la privatisation de l'eau

La Commission européenne pour la privatisation de l’eau

21/03/2014 – BRUXELLES (NOVOpress) - La Commission européenne n’imposera pas de lois pour reconnaître l’eau comme un droit humain. Avant cette décision, 1,7 millions de citoyens de l’UE ont voté contre la privatisation de l’eau. Les critiques appellent cette décision une “gifle au visage des citoyens.” Selon le réseau “Mouvement européen pour l’eau”, « le fort appui de la Commission pour la privatisation va à l’encontre de la tendance croissante en Europe (…) la privatisation ne livre pas forcément les bienfaits annoncés. Paris et d’autres villes ont récemment re-municipalisé leurs services d’eau en raison de mauvaises expériences avec la privatisation. En 2004, le gouvernement néerlandais a adopté une loi interdisant la délégation du service public de l’eau au secteur privé et la Cour constitutionnelle italienne a jugé que toute législation future tentant de privatiser les services publics serait inconstitutionnelle. »

Crédit photo : cpdg via Flickr (cc)

Pollution au diesel et démagogie fiscale

19/03/2014 – via Libertartien TV
Le diesel pollue plus que l’essence ? Il faut donc que Bercy mette la fiscalité de l’essence au niveau de celle du diesel et non l’inverse.

Publié le