Nouveau pic de destruction d'emplois en France

Nouveau pic de destruction d’emplois en France

11/12/2014 – PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
L’économie française continue de plonger. Entre juillet et septembre 2014, la France a connu 55 000 destructions d’emplois. C’est un pic depuis le deuxième trimestre 2009, dans les pires moments de la crise mondiale. La France était alors en récession.

La population active salariée retombe en fait à son niveau de 2004. L’emploi intérimaire comprend près de la moitié de ces destructions d’emplois. Le secteur des travaux et du BTP est particulièrement touché. Cela témoigne d’un nouvel affaiblissement de l’industrie qui perd 11 300 postes.

Ces nouveaux chiffres interviennent alors que la loi Macron est âprement discutée. Cette loi a suscité de vifs remous dans le camp socialiste. Le maire de Lille et ancien chef du parti socialiste, Martine Aubry, s’est fendu d’une tribune dans la presse pour exprimer sa vive opposition au travail le dimanche. Elle rejoint sur ce point la discrète opposition de l’Eglise catholique qui a longtemps fait du dimanche un enjeu social de premier ordre. Il faut enfin signaler la manifestation de 30 000 à 50 000 juristes à Paris. Les notaires et les avocats se sont unis pour s’opposer à la réforme de leurs statuts.

Crédit photo : Laurence Vagner, via Flickr, (cc).

Samedi 13 décembre à Oullins (Rhône), colloque sur le Traité transatlantique

Samedi 13 décembre à Oullins (Rhône), colloque sur le Traité transatlantique

10/12/2014 – OULLINS (NOVOpress)
Samedi 13 décembre, à Oullins (Rhône), aura lieu un colloque débat consacré au Traité transatlantique. Intitulé “Le Traité transatlantique, une menace face au libre-échange”, Ce colloque se tiendra de 11 heures à 20 heures, salle du pôle social du Golf, 4 rue Salvador-Allende. Participation aux frais : 5 euros. Les débats seront animés par Karim Ouchikh, président du SIEL, Jean-Marc Chevillard, délégué régional Rhône-Alpes du SIEL, Muriel Coativy, secrétaire départementale adjointe du Rhône du Front national, et Yannick Jaffré, du collectif Racines.

Seront présents à ce colloque : Bernard Monnot, député français FN/RBM au Parlement européen, et Gilles Lebreton, député français SIEL/RBM au Parlement européen.

A noter que plusieurs auteurs seront présents lors de ce colloque pour y dédicacer leurs ouvrages. Vous pourrez notamment y rencontrer Yannick Jaffré, pour “Vladimir Bonaparte Poutine, Essai sur la naissance des Républiques”, aux Editions Perspectives Libres, Nikola Mirkovic, pour “Le martyr du Kosovo” chez Jean Picollec, et Kader Hamiche, éditeur, pour la réédition du livre du Bachaga Boualam, “Mon pays, la France”.

Informations et réservations : 06 26 82 00 27 et oullinsbleumarine@orange.fr

La dissuasion fait partie de l’avenir de la France, par Aymeric Chauprade

La dissuasion fait partie de l’avenir de la France, par Aymeric Chauprade

Il y a soixante ans, intervenait la première alerte des Mirage IV. C’est l’occasion de réitérer notre attachement à la dissuasion nucléaire et aux femmes et aux hommes, militaires comme ingénieurs qui la rendent crédible, opérationnelle et permanente. Mais cet anniversaire ne doit pas cacher les dangers qui menacent cet instrument ultime de notre indépendance nationale. Source : Realpolitik.tv

Il y d’abord les anciens responsables politiques qui aujourd’hui remettent en cause la dissuasion : l’ancien Mremier ministre Michel Rocard, les anciens ministres de la Défense, Paul Quilès, Hervé Morin et Alain Juppé. Ce dernier, candidat à la plus haute fonction du pays, devra expliquer aux Français pourquoi il rejette l’instrument de leur sécurité ultime dans un monde dangereux où la possession de l’arme nucléaire est toujours recherchée. Quant à Sarkozy, il voulait supprimer la composante aéroportée en 2007 alors qu’elle est un instrument de redondance, d’excellence et de flexibilité majeur.


La dissuasion fait partie de l’avenir de la… par realpolitiktv

François Hollande n’a pas eu le courage de faire lui-même le discours sur la dissuasion, laissant à son ministre, bientôt partant pour les élections régionales, le soin de la défendre, à sa place, le 20 novembre dernier. La dissuasion est pourtant d’abord l’affaire du Président.

Le discours rassurant de Le Drian ne correspond malheureusement pas à la réalité inquiétante pour l’avenir de notre force de dissuasion.

Lire la suite

Le FN prouve que les banques françaises refusent de lui prêter de l’argent

Le FN prouve que les banques françaises refusent de lui prêter de l’argent

09/12/2014 – PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation)
Elle l’avait promis dimanche sur le plateau de BFMTV. Elle l’a fait hier.

Depuis plusieurs jours, de nombreuses personnalités politiques reprochent au parti de Marine Le Pen d’avoir accepté un prêt d’une banque russe. Xavier Bertrand (UMP) avait même qualifié “élégamment” Marine Le Pen de «menteuse» sur RTL lorsqu’elle avait dit que les banques françaises avaient refusé de faire ce prêt.

Elle a publié cinq lettres de refus qu’elle a reçues de diverses banques françaises (CIC, LCL, BNP Paribas, UBS(France), Crédit Agricole) suite à une demande d’un prêt de 5 millions d’euros. Cet argent est nécessaire pour faire face aux nouvelles dépenses liées à la croissance du Front National. Marine Le Pen a toutefois indiqué que si une banque française était prête à lui accorder un prêt, elle rembourserait de façon anticipée son emprunt russe.

Crédit photo : Remi Noyon, via Flickr, (cc).

Contrat de désendettement et de développement : François Hollande offre 1 milliard d'euros à la Côte d'Ivoire

Contrat de désendettement et de développement : François Hollande offre 1 milliard d’euros à la Côte d’Ivoire

09/12/2014 – PARIS (NOVOpress) - Dans un article du Point du 4 décembre 2014, nous apprenons que Hollande débloque 1 milliard d’euros pour la Côte d’Ivoire, cette somme constituant la deuxième tranche d’un contrat de désendettement et de développement (C2D) conclu entre la France et la Côte d’Ivoire le 1er décembre 2012.

« Tout le monde » est paraît-il d’accord sur le montant d’une deuxième tranche de plus d’un milliard d’euros, qui portera sur des secteurs prioritaires pour la Côte d’Ivoire et pour la France : éducation, santé, développement urbain et infrastructures de transports. Tout en poursuivant une coopération en matière de justice, a affirmé le président de la République à l’issue d’un entretien avec son homologue ivoirien Alassane Ouattara, reçu à l’Élysée le 4 décembre, la France veut encourager et appuyer le développement de la Côte d’Ivoire, insistant sur la nécessité de préserver la “stabilité” du pays (pour oublier le désordre régnant chez nous ?).

Puis souhaitant que l’élection présidentielle ivoirienne prévue en octobre 2015 puisse avoir lieu dans la transparence et le pluralisme, pour reprendre des termes bien a lui, François Hollande a insisté auprès de son homologue pour que la réforme de l’armée ivoirienne puisse s’accélérer afin de garantir une paix durable. Lorsqu’on pense aux coupes sombres effectuées par lui à l’armée française et à son manque d’égards envers nos militaires…

O. Guelfucci

La BCE révise encore à la baisse ses perspectives de croissance pour la zone euro

La BCE révise encore à la baisse ses perspectives de croissance pour la zone euro

08/12/2014 – FRANCFORT (NOVOpress vie le Bulletin de réinformation)
Mario Draghi (photo), ancien vice-président pour l’Europe de la banque d’affaires Goldman Sachs et actuel président de la Banque centrale européenne (BCE), l’a annoncé jeudi 4 décembre : contrairement au 1,6 % espéré il y a quelques mois, la croissance du PIB de la zone euro ne devrait pas excéder 1 % en 2015. Les chiffres 2016 sont également revus à la baisse, avec 1,5 %. Des évaluations sans doute optimistes, selon les observateurs. Ces chiffres plancher laissent redouter une entrée en récession de la France, dont l’économie est profondément mise à mal par la politique d’austérité drastique menée par le gouvernement socialiste. La baisse constatée de l’euro devrait en principe stimuler les exportations, mais cet effet bénéfique est annulé par le tassement de la demande mondiale. En cause selon M. Draghi, l’effondrement du cours du pétrole — moins 30 % depuis — qui déprime les marchés émergents.

Crédit photo : World Economic Forum via Wikipédia (cc).

[Chez nos confrères] Un santonnier provençal délocalise une partie de sa production en Tunisie

[Chez nos confrères] Un santonnier provençal délocalise une partie de sa production en Tunisie

08/12/2014- AUBAGNE (via Nouvelles de France)
Un santonnier « historique » de la région provençale reconnait pour la première fois qu’il délocalise une partie de sa production en Tunisie. C’est le seul moyen, dit-il, de rester compétitif. Les santonniers de la région sont scandalisés et veulent l’exclure de la foire aux santons de Marseille. Ils estiment qu’il porte atteinte aux traditions provençales.

Eric Zemmour : "La Turquie est décidément bien de l'Europe"

Éric Zemmour : “Entre Valls et le Medef c’est la rupture bête et brutale”

05/12/2014 – FRANCE (NOVOpress)


Les histoires d’amour d’été s’achèvent souvent dans les premiers frimas de l’hiver. C’est la rupture bête et brutale. Entre Valls et le Medef se joue une banale confusion des sentiments. Le Premier ministre a chanté “parole e parole e parole” et le patronat rappelle à son séducteur empressé qu’il n’y a pas d’amour mais que des preuves d’amour.
Comme le vilain mari remplace un jour le prince charmant, l’administration s’est, depuis la rentrée, substituée au chef du gouvernement. Le patronat s’est révélé être une belle capricieuse qui en demande toujours plus.

(…)

Il y a toujours eu des divisions entre petits et grands patrons mais leurs différences étaient de degré, elles sont devenues de nature. Les patrons du Cac 40 sont les nouveaux aristocrates. Ils dirigent des multinationales, beaucoup de leurs usines sont délocalisées eux-mêmes se sont délocalisés. Pour eux la France n’existe plus que pour les vacances en familles, ils n’y vendent plus grand chose mais y achètent encore pour leurs filiales étrangères des pièces détachées à des sous traitants français qu’ils pressurent en les mettant en concurrence avec des Chinois ou des Turcs

(…)

En bas les patrons des PME sont économiquement et sociologiquement plus proches de leurs ouvriers que de ce monde de nabab. C’était le sens de la révolte des bonnets rouges que n’a pas compris Jean-Luc Mélenchon.

Vu sur Twitter

Nous sommes en guerre économique – “La paix est un souhait, la guerre est un fait”

Editorial de Pascal Gauchon dans le Hors-série n°1 d’hiver 2014 de la revue Conflits. Extraits :

Comme celle de géopolitique, et pour des raisons comparables, la notion de guerre économique est longtemps restée taboue après la Seconde Guerre mondiale. Elle renvoyait au protectionnisme des années 1930, elle était rendue responsable de la durée de la crise, elle était soupçonnée d’avoir contribué à l’éclatement du conflit. La situation s’est à peine améliorée. C’est que l’idée de guerre économique s’inscrit en faux contre les idées libérales qui se sont imposées dans le monde.

[...]
Mais :
Une fois les portes ouvertes, encore faut-il que toutes les nations respectent les règles de l’échange « loyal ». Sinon c’est le « dumping social », le « dumping fiscal », le « dumping environnemental » que certains États rendent possibles en adoptant des réglementations minimales et en réduisant les impôts et les cotisations sociales (quand elles existent !).
[...]

 

Publié le
Dubai-Islamic-Bank-Pakistan-Limited

La finance islamique pèserait plus de 2.000 milliards de dollars

25/11/2014 – DUBAI (NOVOpress via Le Figaro)
Il y a quelques jours se tenait à Dubaï la 10ème édition du Forum Islamique Economique Mondial (WIEF), un événement qui a réuni de nombreux acteurs de la finance islamique. Basée sur les principes de la loi islamique (charia), cette dernière connaît une croissance effrénée, plus importante que celle de la finance conventionnelle.

Apparue en 1975 à Dubaï avec la Dubai Islamic Bank, cette finance impose le respect de plusieurs principes religieux fondamentaux dans l’Islam: l’interdiction du «riba» (l’intérêt assimilé à l’usure), du «gharar» et du «maysir» (l’incertitude, la spéculation), du financement d’activités «haram» (alcool, viande de porc, pornographie…). La finance islamique fonctionne également sur le principe de la «Moucharaka», c’est-à-dire le partage des profits et des pertes entre les différentes parties, ainsi que l’obligation d’investir dans l’économie réelle via des actifs tangibles.

(…)

La finance islamique avec son fort potentiel séduit de nombreux pays occidentaux qui cherchent à capter les revenus des investisseurs du monde arabe. La Grande-Bretagne est la plus entreprenante: en juin dernier, le pays est devenu le premier émetteur de «sukuk» en dehors des pays islamiques avec une émission de 323 millions de dollars qui a été 12 fois sur-souscrite. C’est aussi à Londres que s’est tenue la 9e édition du Forum Islamique Economique Mondial l’an dernier. D’autres pays européens se sont lancés dans l’aventure dont l’Italie où le nombre d’opérations d’investissements liées à la finance islamique a doublé cette année à un milliard de dollars. En France, les équipes de Nicolas Sarkozy ont mis en place fin 2008 «des aménagements fiscaux pour favoriser les montages de finance islamique afin d’attirer les investisseurs du Proche-Orient»

Florange: les agriculteurs répandent du fumier pour interpeller François Hollande

Florange: les agriculteurs répandent du fumier pour interpeller François Hollande

24/11/2014 – FLORANGE (via BFMTV)
Il n’y avait pas que les anciens métallos qui attendaient de pied ferme François Hollande à Florange. A quelques centaines de mètres des grands bureaux d’ArcelorMittal, des manifestants ont répandu du fumier sur une dizaine de mètres et sur des véhicules de CRS. Une manière pour la Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles et les Jeunes Agricoles de Moselle d’exprimer leur “ras-le-bol”. Ils mettent en cause la “grande distribution”, les “importations” et la “suradministration” dans la crise de leur activité. “Toutes les tentatives de dialogue avec les services de l’Etat ou même avec les conseillers les plus proches de François Hollande se sont révélées sans effet”, ont expliqué les deux organisations.

Le Puy du Fou à l'honneur à l'international

Le Puy du Fou à l’honneur à l’international

24/11/2014 – LE PUY DU FOU (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
Une bonne nouvelle pour les initiatives économiques et culturelles françaises.

Après avoir reçu le Thea Classic Award en 2012, le parc de loisirs à thématique historique Le Puy du Fou vient d’obtenir l’Applause Award, l’une des plus hautes distinctions mondiales des parcs et spectacles. Choisi parmi 700 parcs en lice, Le Puy du Fou devient le premier parc européen depuis 22 ans à recevoir cette prestigieuse récompense.

Rappelons qu’au terme d’un accord signé en août dernier entre Philippe de Villiers et Vladimir Poutine, deux déclinaisons russes du parc historique vendéen vont s’ouvrir prochainement en Russie, l’une à Moscou, l’autre en Crimée.

Crédit photo : Mathieu Coulomb , via Flickr, (cc).

Affaire de la taxation des dividendes : retour sur l’amateurisme gouvernemental

Affaire de la taxation des dividendes : retour sur l’amateurisme gouvernemental

22/11/2014 – FRANCE (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
Avec son projet de taxation des dividendes des entreprises, c’est sans état d’âme que le gouvernement socialiste s’apprêtait à tuer des milliers de PME

Retour sur une disposition votée dans l’indifférence des médias le 17 octobre dernier, sur proposition du député socialiste Gérard Bapt (photo). L’amendement avait pour objet de soumettre à cotisations et contributions sociales la part de dividendes perçus par les travailleurs indépendants exerçant leur activité dans une société soumise à l’impôt sur les sociétés, sur la part excédant 10 % du capital social, des primes d’émission et des sommes versées en compte courant. Ainsi, tout dirigeant de sociétés déjà soumises à l’impôt sur les sociétés aurait vu ses dividendes taxés. Une mesure fiscale aux conséquences dévastatrices pour les petites entreprises, qui constituent pourtant l’essentiel de tissu économique français.

Une disposition qui paraissait d’autant plus scandaleuse que le gouvernement injecte parallèlement des milliards dans les entreprises du CAC 40

Le gouvernement socialiste vient ainsi de verser 80 millions d’euros au pétrolier Total au titre du CICE (Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi), une entreprise qui a pourtant fait 8,4 milliards de bénéfice en 2013. Les 20 milliards d’euros prévus par le dispositif pour relancer la compétitivité et l’emploi vont d’ailleurs profiter aux entreprises qui en ont le moins besoin, celles-là mêmes qui, expertes en optimisation fiscale et en délocalisation des profits, ne payent pas, ou peu d’impôt sur les sociétés. En revanche, la taxation devient carrément confiscatoire pour les petites entreprises françaises. Elle aurait approché les 60 % avec la mise en place du projet gouvernemental.

Le gouvernement a finalement reculé, face à la colère des petits patrons

Gérard Bapt a reconnu « Un manque de préparation ». Marqué par l’affaire des « pigeons du net », le gouvernement n’a pas insisté. Pour le ministre des Finances Michel Sapin « Un amendement qui n’est pas compris (sic), c’est un amendement qui est mauvais ». Il a finalement demandé au Parlement de retirer la disposition. Un incroyable amateurisme…

Crédit photo : François Damerval, via Wikipédia, (cc).

La plus vieille librairie parisienne menacée par le Qatar

La plus vieille librairie parisienne menacée par le Qatar

18/11/2014 – PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
Au 155 rue Saint‑Honoré, la librairie Delamain qui fête cette années sa 300e année d’existence, les craintes sont réelles.

En cause : le renouvellement du bail engagé par le nouveau propriétaire, le fonds qatarien Constellation Hotels Holdings. Celui‑ci a racheté l’an dernier, le grand immeuble qui abrite la librairie mais surtout le très select hôtel du Louvre promis à une rénovation d’ampleur. Il se montrerait aujourd’hui trop gourmand, au risque de menacer l’équilibre de la librairie. Pour l’instant, la librairie se porte bien avec un chiffre d’affaires s’élevant à près de 1,6 million d’euros malgré sa taille modeste. Mais les propriétaires qataris demandent un doublement du loyer et l’équilibre financier de la librairie se verrait très fortement compromis.

Crédit image : copie d’écran de Google Street view, DR.

Philippe Murer : la transition énergétique en question (première partie)


La transition énergétique en question (première… par realpolitiktv

Source : Realpolitik.tv - La transition énergétique ou passage des énergies anciennes aux énergies renouvelables est un débat crucial pour au moins trois raisons différentes : la rapide diminution des réserves de pétrole, le réchauffement climatique et le coût prohibitif des 65 milliards d’euros d’énergies fossiles importées chaque année. Le débat technique, scientifique a été amplement relayé, mais le débat sur la faisabilité économique de cette transition, la taille des investissements à réaliser, n’a pas eu lieu.

Les énergies renouvelables sont-elles, seront-elles moins chères ou plus chères que les énergies classiques ? Seront-elles suffisamment abondantes ? Peut-on les stocker ? Comment financer et réaliser concrètement ce programme ? Par Philippe Murer.

Philippe Murer est professeur de finance vacataire à la Sorbonne et membre du Forum démocratique.

Publié le
Vu sur Facebook

Immigration : Besancenot-Laurence Parisot, même combat ! Entretien avec Alain de Benoist

Publié le
Navires Mistral : la Russie demande à être livrée rapidement

Navires Mistral : la Russie demande à être livrée rapidement

15/11/2014 – PARIS (NOVOpress)
Selon le journal Ouest France, « la France a jusqu’à fin novembre pour livrer un premier navire de guerre Mistral (photo) à la Russie si elle ne veut pas s’exposer à de “sérieuses” demandes de compensation. ».

La décision politique finale de François Hollande et des socialistes sera scrutée par le monde entier : feront-ils de la France un pays indépendant et écouté comme à l’époque du Général de Gaulle ou bien un pays vassal des USA ?

En matière de diplomatie, le rôle de la France ne devrait pas être de prendre partie pour un camp (les USA) ou pour l’autre (la Russie), mais d’être un pont reliant ces deux puissances et de favoriser le dialogue et la paix entre elles. La France, les USA et la Russie sont également confrontées à un ennemi commun, l’islamisme, alors autant qu’elles fassent bloc ensemble.

Crédit photo : Antoine Morcello, via Wikipédia, (cc).

Les couacs du gouvernement autour d’une promesse de pause fiscale

Les couacs du gouvernement autour d’une promesse de pause fiscale

15/11/2014 – PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
Y aura‑t‑il de nouvelles hausses d’impôts en 2015 ? Christian Eckert (au premier plan sur la photo), secrétaire d’Etat chargé du budget, ne l’a pas exclu. François Hollande assurait pourtant le 6 novembre qu’« à partir de l’année prochaine, il n’y aura pas d’augmentation d’impôts sur qui que ce soit ».

Jeudi matin, Christian Eckert s’est montré beaucoup plus prudent, estimant « Qu’on ne peut pas graver dans le marbre une situation qui dépend d’un contexte international que nous ne maîtrisons pas ».

Quelques minutes plus tard, le porte‑parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, a tenu à démentir les propos de M. Eckert. « Il n’y aura pas de hausse d’impôt décidée l’année prochaine, en 2015, par le gouvernement, a‑t‑il affirmé sur i>Télé. Pour moi, la décision est gravée dans le marbre. La porte est fermée ».

Ces multiples errements de communication du gouvernement sur une énième annonce de pause fiscale illustrent la légèreté d’une telle promesse ; ils annoncent l’amertume des renoncements à venir.

Crédit photo : Daniel BRACCHETTI, via Flickr, (cc).