Les douze plaies de la France, par Guillaume Faye

Les douze plaies de la France, par Guillaume Faye

Image : une des dix plaies d’Égypte décrites dans la Bible, l’invasion de sauterelles. Photo d’une invasion de sauterelles (plus précisément criquets migrateurs), crédit : Wild Center, via Flickr, (cc).

Bien sûr,  la France a encore de beaux restes. Mais pour combien de temps encore ? La dégradation de la vieille Nation, mal entretenue, mal gouvernée et envahie se poursuit inexorablement. Voici les douze plaies qu’on peut diagnostiquer. Après, j’expliquerai pourquoi il ne faut pas désespérer.

1 Immigration de masse qui modifie le paysage anthropologique millénaire. Il s’agit d’une colonisation de peuplement (par le bas) qui risque d’aboutir à un remplacement de population, donc à terme, à la fin de la France, sur les plans anthropologique, culturel et même linguistique. Cette colonisation est au mieux ignorée, au pis favorisée (pompe aspirante des aides sociales,  inexpulsabilité, régularisations, naturalisations etc.) par les élites politiques, avec la complicité du système judiciaire.

2 Islamisation rampante de la société qui bouleverse l’identité culturelle et qui a pour finalité, conformément à la logique universelle de l’islam, la conquête totale du pays. Sur fond d’aveuglement et de déni des élites, voire souvent de complicité collaborationniste (ethnomasochisme). L’ignorance profonde de la nature de l’islam (l’inculture des énarques) est la toile de fond du système mental de nos dirigeants politiques et médiatiques.

3 Économie étatisée, socialisée, endettée, surfiscalisée, fabrique de chômage de masse, de désindustrialisation et de récession endémique. Avec baisse du niveau de vie des classes moyennes, dégradation de la productivité et de la compétitivité du tissu économique des PME seul créateur réel de richesses et d’emplois, et poids de plus en plus coûteux de fonctions publiques pléthoriques. Les dirigeants politiques français  et les élus étant en majorité des fonctionnaires, il leur est difficile de comprendre le fonctionnement  de l’économie réelle, c’est à dire de ceux qui gagnent leur vie en produisant

Lire la suite

La presse quotidienne française se porte mal

La presse quotidienne française se porte mal

26/09/2014 – PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation)
C’est une habitude de se pencher sur les chiffres en pleine rentrée scolaire. Il en est un récemment dévoilé par les journalistes. Une étude de l’audience de la presse quotidienne constate une baisse globale des lecteurs. Cette étude de l’institut Audipresse dévoile une baisse de 2 % de la vente de magazines et une baisse de 1,5 point pour les quotidiens nationaux. Plus spectaculaire : la baisse de diffusion des quotidiens édités le dimanche a atteint 54 % en quelques mois. En répétant presque tous à peu près le même politiquement correct ces quotidiens doivent devenir moins attractifs par rapport à l’internet !

Un autre organisme, l’OJD, dénombre la diffusion de la presse à travers ses différents canaux. Il affiche des chiffres à la baisse pour l’ensemble des supports. Les versions numériques ne représentent que 8 % de l’ensemble des ventes. Le papier a encore du temps devant lui car à l’heure du numérique, 60 % des ventes ont toujours lieu en kiosques et 14,5 % via des abonnements.

Crédit photo : Palagret, via Flickr, (cc).

Vu sur Facebook

Moody’s serait-il aussi incompétent que notre gouvernement ?

Publié le
En France, les prélèvements sur le travail sont les plus élevés d’Europe

En France, les prélèvements sur le travail sont les plus élevés d’Europe

17/09/2014 – PARIS (via Contribuables Associés)
En France, les prélèvements sur le travail sont les plus élevés d’Europe d’après une étude du cabinet d’audit et de conseil BDO.

D’après cette étude, les cotisations salariales et patronales en France sont les plus élevées d’Europe. «La France possède le taux de prélèvement sur le travail le plus élevé d’Europe, non pas en raison du niveau d’impôt sur le revenu qui pèse sur les ménages, mais à cause des cotisations employeurs qui sont bien supérieures à celles de nos voisins», explique Christine Costard, associée du cabinet BDO.

Les cotisations patronales représentent 42 % du salaire brut en France ( pour un couple avec 2 enfants disposant d’un revenu annuel brut de 50 000 euros), contre 29 % en Italie, 26 % en Espagne, 19 % en Allemagne et 11 % au Royaume-Uni. Quel que soit le niveau de rémunération, la France est la championne d’Europe des cotisations patronales, y compris pour les plus gros salaires.

«La France détient aussi le record pour les cotisations sociales salariés, là encore, quel que soit le salaire annuel brut», ajoute Christine Costard. Les cotisations sociales salariés s’élèvent à 21 % en France, contre 10 % au Royaume-Uni, 9 % en Italie ou 5 % en Espagne.

«Pour un couple avec 2 enfants et un salaire annuel brut de 50 000 euros, le total des prélèvements (impôt sur le revenu, cotisations sociales salariales et cotisations patronales salariales) s’élève à 30 079 euros en France. C’est 16 % de plus qu’en Allemagne, 17 % de plus qu’en Italie, 27 % de plus qu’en Espagne, 68 % de plus qu’en Suisse ou encore 77 % de plus qu’en Grande-Bretagne», conclut Christine Costard. Triste constat…

iDiots : une critique de l’obsolescence programmée chez Apple

Via konbini.com - Big Lazy Robot, ou BLR, est une agence de création de contenu vidéo. Comme son nom l’indique, les gens qui y travaillent ont un faible pour les robots et autres machines. Que ce soit pour des publicités Audi ou bien Nike, l’agence met souvent en scène des machines humanoïdes, métaphores amusantes de notre propre existence.

Aujourd’hui, c’est pourtant le contraire d’une publicité que BLR a créé. Avec le court-métrage iDiots, l’agence met en scène une société de petits robots qui achètent tous le même smartphone…

Les robots s’amusent comme de petits fous avec les multiples fonctionnalités du téléphone (on reconnaît sur leurs écrans les selfies, Nyan Cat, une application qui fait le bruit d’un fouet lorsqu’on secoue le téléphone…). Mais peu de temps après, les robots se font brouiller les ondes de  leur nouveau jouet par une autre machine, elle aussi marquée du logo de la marque de leur smartphone. Une solution : en acheter un à nouveau.

Une charge en règle, futée et amusante contre Apple et l’obsolescence programmée. Lire aussi : Apple ralentit-elle exprès votre ancien iPhone lors de la sortie d’un nouveau modèle ? Oui, selon une nouvelle étude

Publié le
Manifestation nationale le 7 septembre à 13h en faveur des navires Mistral vendus à la Russie

Manifestation nationale le 7 septembre à 13h en faveur des navires Mistral vendus à la Russie

07/09/2014 – SAINT-NAZAIRE (NOVOpress)
Soutenant la vente des deux frégates Mistral construites dans les chantiers navals de Saint-Nazaire à la Russie, le comité citoyen « Mistral, gagnons ! » organise ce dimanche 7 septembre une manifestation contre le diktat américain qui impose de ne pas livrer les navires Mistral commandés par la Russie.

Les enjeux sont capitaux : l’emploi dans notre pays, la santé de notre industrie, la paix en Europe (les USA poussent clairement la France contre la Russie), la défense des intérêts Français, l’indépendance politique et la voix de la France dans le monde sont quelques-unes des raisons à manifester ce jour-là contre le pouvoir socialiste complice.

Souvent dans l’Histoire les révoltes citoyennes sont parties des marins toujours réactifs sur les questions sociales et internationales. La question des Mitral doit marquer le début de la libération de la France de cette vassalisation américaine devenue néfaste pour le pays.

Rendez-vous dimanche 7 septembre, à 13 heures, sur le Quai de Penhoet à Saint-Nazaire. Plus d’informations sur le site : www.mistralgagnons.fr

Vu sur Twitter

Le Mans : l’atelier Vitrail France restaure les vitraux de la Sainte-Chapelle de Paris

Publié le
Le régime gauchiste de Nicolás Maduro fortement contesté au Venezuela

Le régime gauchiste de Nicolás Maduro fortement contesté au Venezuela

05/09/2014 – CARACAS (via le Bulletin de réinformation)
Héritier politique de Hugo Chavez, mort en mars 2013, Nicolás Maduro (photo) peine à conserver l’emprise de son prédécesseur sur le Venezuela. Une combinaison d’annonces hésitantes et d’initiatives polémiques a fait chuter ces derniers mois sa popularité, dans un contexte de grave crise économique.

Selon une enquête de Datanalisis, 80 % de la population considère désormais que la situation du pays est mauvaise. Même si la Banque centrale ne publie plus de statistiques officielles ces derniers mois, il est facile de constater à quel point la qualité de vie s’est détériorée. Dans les supermarchés, il est fréquent de trouver des rayons vides, de faire la queue pendant des heures ou de passer des mois sans pouvoir se fournir en café, sucre ou papier hygiénique. En mai, l’inflation frôlait les 61 % en un an, et selon le Produit intérieur brut (PIB) devrait chuter de 4 à 5 % cette année.

Crédit photo : Agência Brasil via Wikipédia (cc).

Selection de la rédaction à lire sur arte.tv
Aux quatre coins de la planète des citoyens refusent de se soumettre aux diktats de l'urgence et de l’immédiateté, pour redonner sens au temps. En Europe, aux États-Unis, en Amérique Latine ou encore en Inde, P... Lire la suite »
Mobilisation nationale le 7 septembre en faveur des navires Mistral vendus à la Russie

Mobilisation nationale le 7 septembre en faveur des navires Mistral vendus à la Russie

02/09/2014 – SAINT-NAZAIRE (NOVOpress)
Soutenant la vente des deux frégates Mistral construites dans les chantiers navals de Saint-Nazaire à la Russie, le comité citoyen « Mistral, gagnons ! » organise le 7 septembre une manifestation contre le diktat américain qui impose de ne pas livrer les navires Mistral commandés par la Russie.

Les enjeux sont capitaux : l’emploi dans notre pays, la santé de notre industrie, la paix en Europe (les USA poussent clairement la France contre la Russie), la défense des intérêts Français, l’indépendance politique et la voix de la France dans le monde sont quelques-unes des raisons à manifester ce jour-là contre le pouvoir socialiste complice.

Souvent dans l’Histoire les révoltes citoyennes sont parties des marins toujours réactifs sur les questions sociales et internationales. La question des Mitral doit marquer le début de la libération de la France de cette vassalisation américaine devenue néfaste pour le pays.

Rendez-vous dimanche 7 septembre, à 13 heures, sur le Quai de Penhoet à Saint-Nazaire. Plus d’informations sur le site : www.mistralgagnons.fr

Emmanuel Macron : un « champagne socialist » à Bercy - Par Contribuables Associés

Emmanuel Macron : un « champagne socialist » à Bercy – Par Contribuables Associés

31/08/2014 – PARIS (via Contribuables Associés)
« Si l’on comprend que le socialisme n’est pas un programme de partage des richesses, mais est en réalité une méthode pour consolider et contrôler les richesses, alors le paradoxe apparent de ces hommes fortunés qui promeuvent le socialisme n’est plus du tout un paradoxe. »

Arnaud Montebourg « out », Emmanuel Macron « in » ! Le changement de ministre à Bercy peut sembler être une bonne nouvelle, tant Montebourg a marqué son passage au gouvernement par sa soif de dépenses publiques. Mais est-ce si sûr ?

On prend (presque) les mêmes, et on recommence !

Comme nous l’avions prévu, le remaniement ministériel a consisté en un simple jeu de chaises musicales. Exit l’étatiste Arnaud Montebourg, certes, mais Michel Sapin, pas réputé pour être un grand ami des contribuables, est toujours ministre des Finances et des Comptes publics, c’est-à-dire des dépenses et des impôts.

La nomination d’Emmanuel Macron en remplacement de Montebourg à l’Économie est la seule surprise de ce remaniement. L’arrivée à Bercy d’un ancien banquier d’affaires chez Rothschild est vue par l’aile gauche du Parti socialiste et ses alliés d’extrême-gauche comme un « mauvais signal ».

Lire la suite

Vu sur Twitter

Le tourisme “muslim friendly”, une niche en plein essor

Publié le