Poutine : le De Gaulle russe ? Tribune de Guillaume Faye

Poutine : le De Gaulle russe ? Tribune de Guillaume Faye

La thèse que je soutiens ici est que Vladimir Poutine défend une vision gaullienne de l’Europe et du monde, ainsi que de la souveraineté de la Russie. Il se heurte logiquement à l’hégémonie de Washington et des pays anglo-saxons et, comme en son temps le Général de Gaulle, il est présenté comme un danger et un ennemi. Pourtant, c’est notre meilleur allié.

La diabolisation de Poutine

Le journaliste du Figaro Pierre Rousselet, dans un article intitulé « Le monde sans règles de Vladimir Poutine » (30/10/2014) nous explique, au terme d’une démonstration fumeuse, que Poutine « joue avec une habileté redoutable de sa capacité de nuisance dans un monde où les règles ont de moins en moins d’emprise ». Il veut dire par là que le Kremlin viole le droit international à la suite de la crise ukrainienne. Il se moque du monde et, peut-être sans le savoir, il utilise la méthode de la propagande stalinienne de l’inversion de la réalité. Cette méthode est celle, paradoxalement, de Washington et d’une Union européenne aux ordres. Le monde de Poutine n’est pas ”sans règles”, au contraire, il est ”avec des règles”. Le monde sans règles est celui de la politique étrangère US depuis le bombardement de la Serbie par l’Otan et l’affaire du Kosovo.

Poutine est présenté comme le ”nouveau Tsar”, c’est-à-dire un autocrate non élu, alors qu’il a été régulièrement élu à la présidence avec une majorité plus importante que ses homologues occidentaux. La gauche socialo-trotskiste avait accusé en son temps le général de Gaulle d’être un ”fasciste” – en particulier en Mai 68. La même mouvance idéologique rabâche les mêmes éructations contre Poutine. Et ceux qui diabolisent Poutine et la Russie – notamment tous les milieux atlantistes et ”démocrates” – se satisfont parfaitement de bonnes ententes et d’alliances avec divers régimes tyranniques à travers le monde.

Lire la suite

enfant

Ces enfants qui viennent de France sont partis faire le djihad en Syrie

22/11/2014 – DAMAS (NOVOpress)
“Ici, c’est la guerre !”, voici le message transmis par ces enfants venus de France et qui ont certainement accompagnés leurs parents partis faire le djihad en Syrie.

L’un des enfants témoigne, d’ailleurs, de son admiration pour Mohamed Merah. Et certains osent nous faire encore le coup du vivre-ensemble ?

Terra Nova à l’américaine : Obama courtise l’électorat latino

Terra Nova à l’américaine : Obama courtise l’électorat latino

21/11/2014 – WASHINGTON (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Hier soir, le président des Etats-Unis Barack Obama a annoncé une série de décrets présidentiels visant à régulariser des millions de clandestins. C’était l’une de ses promesses de campagne. Or, depuis plus d’un an, le projet de loi sur l’immigration est bloqué par la Chambre à majorité républicaine. Une opposition que le président Obama a décidé de contourner par la publication de décrets visant à régulariser la situation de cinq millions de clandestins, sur les douze actuellement recensés aux Etats-Unis. Face aux critiques des Républicains, le président a argué de l’échec du système d’immigration : « Tout le monde est d’accord pour dire que notre système d’immigration ne fonctionne plus. Washington a laissé la situation s’envenimer depuis trop longtemps ». Quant aux Républicains, ils dénoncent « une gigantesque amnistie présidentielle ».

En quoi consistent ces décrets ?

La mesure-phare est la création d’une procédure d’accès à la citoyenneté américaine quasi-automatique pour les clandestins vivant sur le territoire américain depuis au moins 5 ans, à la condition de ne pas avoir de casier judiciaire. Les Républicains dénoncent une énorme pompe aspirante pour l’immigration illégale. Les clandestins arrivés enfants sur le sol américain bénéficieront d’une procédure de régularisation similaire. Ils seraient environ un million concernés par cette situation. Pour rappel, en 2012, un programme baptisé Daca (Deferred Action for Childhood Arrival) lancé par Obama avait déjà délivré des permis temporaires de séjour aux mineurs arrivés sur le territoire américain avant l’âge de 16 ans. Près de 600.000 clandestins avaient été concernés par une telle mesure.

Lire la suite

Maxime Hauchard, Mickaël Dos Santos… La France, N°1 du djihadisme

Maxime Hauchard, Mickaël Dos Santos… La France, N°1 du djihadisme (Présent 8235)

Image : Copie d’écran de la vidéo de l’Etat islamique sur la décapitation de Peter Kassig et la décapitation de masse de soldats syriens. DR.

20/11/2014 – PARIS (NOVOpress)
Après le Normand Maxime Hauchard, nos services de renseignement ont donc officiellement identifié mercredi un autre Français, Mickaël Dos Santos dit « Abou Uthman », parmi les assassins musulmans responsables de la décapitation de 18 prisonniers syriens et de l’otage américain Peter Kassig. Un deuxième Français qui, hélas ! ne sera sûrement pas le dernier à être impliqué dans les crimes de l’Etat islamique.

Maxime Hauchard, Mickaël Dos Santos… La France, N°1 du djihadisme (Présent 8235)« Tuer n’importe quel civil »

Né de parents portugais à Champigny-sur-Marne en 1992, naturalisé Français en 2009, au moment même où il se convertissait à l’islam, Dos Santos, décrit par les médias comme « discret », ne passait pourtant pas inaperçu dans son lycée : barbe et djellaba, prières collectives dans les couloirs de l’établissement… Des signes qui, curieusement, ne semblent pas avoir inquiété plus que cela la direction de l’époque. Parti pour la Syrie en août 2012, son nom apparaît à l’automne 2013 dans l’enquête sur le démantèlement d’une filière djihadiste se concentrant autour d’une mosquée de Villiers-sur-Marne, qu’il a longuement fréquentée et où des imams bien républicains lui ont enseigné « l’islam véritable ». Faisant enfin l’objet d’un mandat d’arrêt, il poste régulièrement sur les réseaux sociaux des appels à « tous les frères qui vivent en France » à « tuer n’importe quel civil » en représailles aux raids de l’armée française contre l’EI en Irak. Ce qui a permis à nos services de renseignement de l’identifier.

Responsabilité UMPS

Lire la suite

aqmi2

Ces djihadistes “français” qui menacent la France dans une vidéo de l’État islamique

20/11/2014 – SYRIE (NOVOpress)
Dans une vidéo diffusée le mercredi 20 novembre, trois djihadistes de l’État islamique appellent – en français – les musulmans de France à rejoindre leurs rangs en Syrie.

Ces trois hommes qui se font appeler Abu Osama al-Faranci, Abu Maryam al-Faranci, et Abu Salman al-Faranci, brûlent leurs passeports français devant la caméra.

L’un d’entre eux suggère à ceux qui ne feraient pas le choix de venir en Syre, d’agir directement en France afin que “le simple fait d’aller faire des courses soit terreur”.

Le retour de l’Iran, par Aymeric Chauprade

Le retour de l’Iran, par Aymeric Chauprade

La chute de Sanaa n’a été que peu commentée ; pourtant, la prise de contrôle de la capitale yéménite par les rebelles chiites Houthis a d’importantes répercussions et doit surtout être interprétée dans un contexte plus large : la stratégie régionale de Téhéran dont l’influence s’étend désormais sur tout le Golfe.

De l’encerclement à l’offensive…

Ce résultat était pourtant loin d’être acquis : au cours de la décennie précédente, l’influence perse avait été réduite sous les coups de butoir de la diplomatie néo-conservatrice américaine et l’Iran, pratiquement encerclée. Présentes en 2001 en Afghanistan, les forces armées américaines envahissaient deux ans plus tard l’Irak. Au Liban, Assad retirait progressivement son armée sous la pression de Washington (2005), et l’État hébreu commençait de s’entendre avec l’Azerbaïdjan dans un échange dont seul Israël a le secret : devenant conseiller militaire de Baku comme il l’est de Singapour et de New-Dehli, Tel-Aviv lui vendait des armes, lui achetait son pétrole (un tiers de son approvisionnement) et infiltrait ses agents de sabotage via cette base avancée de sa lutte féroce et clandestine contre le programme nucléaire iranien. Enfin, dernier trait, au moment même où Israël recevait enfin de Washington le feu vert pour la fourniture de bombes anti-bunkers (les massive ordnance penetrators), Moscou refusait de livrer à Téhéran le système S-300 de défense sol-air de moyenne portée, indispensable bouclier pourtant de son programme nucléaire… et entamait des négociations avec Ryad pour l’exportation du S-400, le nec plus ultra de la défense sol-air.

Lire la suite

Les Emirats classent l’UOIF comme “groupe terroriste”…UMP-PS aident à l’édification de ses mosquées

Les Emirats classent l’UOIF comme “groupe terroriste”…UMP-PS aident à l’édification de ses mosquées

18/11/2014 – PARIS (NOVOpress via Observatoire de l’islamisation)
En mars 2012, six prédicateurs de l’UOIF avaient été interdits de séjour pour incitation à la haine… sans remettre en question le bien fondé de la présence de l’organisation en France qui dirige 200 mosquées, souvent édifiées sur des terrains municipaux.

Le gouvernement des Émirats arabes unis a officiellement approuvé samedi la désignation de 82 organisations, y compris les Frères musulmans et l’Etat islamique d’Irak et de la Syrie (ISIS), comme les groupes terroristes, dans sa loi fédérale sur la lutte contre le terrorisme. L’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), branche française des Frères, y figure.

En janvier 2014, 30 personnes accusées d’avoir constitué une cellule des Frères musulmans sur le territoire des EAU furent condamnés à des peines de 3 mois à 5 ans de prison. C’est le deuxième procès de masse aux Emirats après celui de l’été dernier qui avait attribué des peines de 7 à 15 ans de prison à 64 islamistes émiriens. L’Egypte avait de son côté classé dès décembre 2013 les Frères Musulmans comme “organisation terroriste”.

Dans l’enquête Ces Maires qui courtisent l’islamisme, la collaboration entre UMP, PS et UOIF a été démontrée sans susciter de contestation devant la profusion des cas dans les mairies gérées par ces partis collaborationnistes :

Crédit image : DR.

normand_djihad

Un Français converti à l’islam, devenu bourreau de l’État islamique

17/11/2014 – DAMAS (NOVOpress)
Des proches l’ont identifié sur la vidéo de l’exécution de 19 otages de l’État islamique (photo), dont l’humanitaire américain Peter Kassig. Abou Abdallah Al-Faransi (AL Faransi voulant dire «Le Français» en arabe), de son vrai prénom Maxime, venait d’un petit village sans histoire de l’Eure.

Dans un reportage de BFM-TV, cet individu avait dit s’être converti à l’Islam à 17 ans, une religion qu’il aurait découvert et apprise sur Internet, grâce à des vidéos. Après avoir rejoint Rakka, le fief de l’Etat islamique, il aurait été en camp d’entraînement et aurait participé à des «opérations». Dans l’entretien accordé à BFM-TV, il avait déclaré vouloir participer à une mission spectaculaire et mourir en martyr.



Un Français identifié parmi les bourreaux de… par BFMTV


Peter Kassig, le nouvel otage américain décapité par l'État islamique

Peter Kassig, le nouvel otage américain décapité par l’État islamique

17/11/2014- PARIS (NOVOpress)
L’Etat islamique a revendiqué dimanche l’exécution de l’otage américain Peter Kassig, 26 ans. Cet ancien soldat, enlevé en Syrie le 1er octobre 2013, avait fondé une organisation humanitaire et s’était converti à l’islam. Portrait.

Ci -dessous la vidéo dans laquelle l’Etat islamique (EI) revendique la décapitation de Peter Kassig et la décapitation de masse de soldats syriens. Ne la regardez que si vous êtes d’accord pour voir l’abominable.

L’opérateur mobile américain Verizon traque ses clients

L’opérateur mobile américain Verizon traque ses clients

12/11/2014 – WASHINGTON (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Verizon est un des plus gros opérateurs mobiles américains. Depuis fin octobre, une grande partie des clients de cette entreprise découvre, parfois avec stupeur, que l’opérateur épie leurs moindres faits et gestes.

A chaque fois qu’un utilisateur de téléphone intelligent se connecte au moindre site Internet ou à la moindre application, l’opérateur rajoute un code appelé X-UIDH. Ce codage est invisible et surtout inaccessible par l’utilisateur. Il permet ensuite de dresser un portrait complet de l’utilisateur, par sa navigation sur Internet et ses déplacements, les téléphones étant bien évidemment géolocalisés.

Pour l’instant, l’objectif premier est bien évidemment publicitaire. De nombreuses entreprises rachètent les droits d’analyse du codage de Verizon, comme des entreprises de conseils en marketing. Le recensement de toute l’activité d’une personne permet de lui fournir une publicité ciblée à ses besoins, ses envies. Il permet aussi, pour reprendre les mots de l’ancien président de TF1 Patrick Le Lay, de trouver « le temps de cerveau disponible », pour que les publicités aient un maximum d’effet.

Lire la suite

De jeunes enfants français armés, djihadistes en Syrie

De jeunes enfants français armés, djihadistes en Syrie

11/11/2014 – PARIS (NOVOpress)
La scène se passe dans la ville de Racca (Syrie) qui est aux mains de l’Etat Islamique.

Un homme parlant français s’adresse à deux enfants. L’un répond en français qu’il vient de “Strasbourg 6-7″. L’autre enfant déclare, avec un accent de la Ville Rose, venir “de Toulouse, de la Reynerie”, un quartier sensible ; à la question “tu représentes Mohamed Merah ?  Allah Ou-akbar !” il répond “oui”.

Plus tard le “Strasbourgeois” déclare “Vaux mieux venir ici car là où vous êtes [en France] vous avez pas de chance. Parce que là-bas, vous êtes dans un pays de «koufars» (infidèles). Ici on est des «moudjahidines», on est en Syrie, on est à Racca ici, c’est la guerre ici !”

Par le droit du sol ils sont français “comvouzémoi”.

La vidéo est hébergée par Daily Military Defense & War Archive dont le but est de présenter des documents sur la guerre vue des deux cotés. L’organisme indique que la vidéo a probablement été filmée entre octobre et novembre 2014.

L'Afrique n'est pas sur le point de démarrer - L'Afrique Réelle N°59, novembre 2014

L’Afrique n’est pas sur le point de démarrer – L’Afrique Réelle N°59, novembre 2014

Editorial et Sommaire

 Editorial de Bernard Lugan :

A en croire les médias, l’Afrique serait sur le point de « démarrer » puisque son taux moyen de PIB est supérieur à celui du reste du monde. Or, il ne s’agit là, hélas, que d’une illusion fondée sur des chiffres qui ne tiennent aucun compte des tensions, des problèmes politico-ethniques, des héritages et des divers blocages que connaît le continent.

En dépit des effets d’annonce, et à l’exception d’enclaves dévolues à l’exportation de ressources minières confiées à des sociétés transnationales sans lien avec l’économie locale, la situation africaine est en réalité apocalyptique :

- la « bonne gouvernance » n’y a pas mis fin aux conflits,
- la démocratie n’y a résolu aucun problème,
- les crises alimentaires sont de plus en plus fréquentes,
- les infrastructures de santé ont disparu,
- l’insécurité y est généralisée,
- la pauvreté y atteint des niveaux sidérants. En 15 ans, le nombre de pauvres est ainsi passé de 376 millions à 670 millions ; il a donc doublé.

Nous voilà loin de la « méthode Coué ». Quatre grandes raisons expliquent ces échecs :

Lire la suite

robert-oneill-homme-tue-ben-laden-2-mai-2011-pakistan

Le soldat américain qui a tué Oussama Ben Laden, menacé de mort par les islamistes

08/11/2014 – ÉTATS-UNIS (NOVOpress)
L’ancien soldat américain Robert O’Neill est menacé de mort par les islamistes après avoir révélé jeudi avoir tué Oussama Ben Laden.

C’est ce que révèle SITE, qui surveille les sites web et médias utilisés par les djihadistes. Des photos de Robert O’Neill accompagnées de messages en arabe et en anglais appelant des loups solitaires à venger la mort d’Oussama Ben Laden ont notamment été diffusées sur Twitter.

Les Navy Seals sont normalement tenus de conserver le secret le plus strict sur leurs missions. Après avoir longtemps hésité à transgresser cette régle, Robert O’Neill aura pris cette décision à cause d’une fuite orchestrée par sofrep.com, un site internet d’anciens Seals et après avoir rencontré des victimes des attentats du 11 septembre 2001 contre le World Trade Center à New York.

Robert O’Neill assume son choix dans un tweet posté le 6 novembre :



Le Navy Seal qui dit avoir tué Ben Laden sort… par 20Minutes