Sydney : un islamiste prend en otage des clients d'un café

L’Etat islamique a publié un guide pour expliquer comment traiter les esclaves sexuels

18/12/2014 – SYRIE
L’Institut de recherche des médias du Moyen-Orient révèle l’existence d’un guide rédigé par l’Etat islamique pour expliquer comment traiter les esclaves sexuels.

Le document intitulé “Questions et Réponses sur la prise en captivité et les esclaves” suggère que battre les femmes est autorisé, mais seulement pour des raisons disciplinaires. L’achat, la vente et le don d’esclaves sont également permis “car ils ne sont que des biens.”

Le document conseille aux ravisseurs d’avoir des relations sexuelles directement avec des femmes vierges, et même avec des filles pré-pubères si “aptes pour des rapports”, selon la traduction de l’Institut. Les combattants peuvent également avoir des relations sexuelles avec des femmes non-vierges, bien que l’”utérus doive être purifié.”

La traduction en anglais du guide islamique se trouve ici.


Trafics d’êtres humains : quand les passeurs corrompent des fonctionnaires occidentaux

Trafic d’êtres humains : quand les passeurs corrompent des fonctionnaires occidentaux

18/12/2014 – La Turquie, plaque tournante du trafic d’êtres humains, et cheval de Troie de l’immigration-invasion au sein de l’Europe ? C’est ce que pourrait laisser penser un article de Ruth Sherlock, journaliste au Daily Telegraph et habituée des pays arabes. Source : telegraph.co.uk (13/12/2014) – traduit de l’anglais par Novopress.


Des trafiquants d’Istanbul corrompent politiciens, responsables policiers et gardes-frontières de plusieurs pays européens pour laisser faire un trafic qui amène sur le continent des milliers de réfugiés désespérés.

Assis dans un café de plein air très animé d’Istanbul, une grosse montre en or au poignet, le passeur ne prend guère la peine de parler bas pour parler de son activité : amener illégalement des milliers de réfugiés désespérés en Europe.

Les agences de renseignement turques étaient parfaitement au courant de ses activités, dit-il, tout comme les chefs de la police et les gardes-frontières des pays occidentaux où il envoie ses « clients » – sans qui le trafic ne serait pas possible.

« J’organise les voyages, mais il y a des gens au-dessus de moi qui gèrent l’ensemble du réseau. Ils ont des contacts de très haut niveau [dans la police et l’administration] dans les pays où nous travaillons », explique Abu Ali, trafiquant de personnes.

Lire la suite

Arabie saoudite : peine de mort contre ceux qui importent la Bible ?

Arabie saoudite : peine de mort contre ceux qui importent la Bible ?

18/12/2014 – WASHINGTON (NOVOpress)
« La peine de mort sera désormais appliquée à quiconque tentera d’introduire des Bibles dans le pays ». D’après l’organisation missionnaire évangélique Heart Cry, qui renvoie au site chrétien arabophone CoptsToday, il s’agit d’une déclaration officielle du gouvernement saoudien, publiée au début du mois. L’importation de « toute publication en faveur de croyances religieuses autres que l’Islam » est désormais mise sur le même plan que le trafic de drogue, avec les mêmes peines.

Le site d’information conservateur américain WorldNetDaily a tenté en vain d’obtenir une confirmation ou un démenti officiels. Contacté à trois reprises, l’attaché de presse de l’ambassade d’Arabie saoudite à Washington n’a pas répondu. « Des sources saoudiennes à l’ONU ont aussi refusé de confirmer ou de démentir cette information ».

WorldNetDaily rappelle que les chrétiens sont déjà soumis en Arabie saoudite à une persécution extrêmement rigoureuse. En 2012, le Grand Mufti d’Arabie saoudite, Abdul Aziz ibn Abdillah Ali ash-Shaykh, avait déclaré publiquement que « toutes les églises [chrétiennes] du Moyen Orient devaient être détruites ». Les services des douanes effectuent régulièrement des fouilles à la recherche de textes non-musulmans, en particulier la Bible, qui sont confisqués.

Lire la suite

Talibans : le carnage (Présent 8253)

Talibans : le carnage (Présent 8253)

17/12/2014 – PARIS (NOVOpress)

Chaque jour apporte son lot de barbarie islamiste aux quatre coins du monde. Les talibans pakistanais ont perpétré mardi la plus sanglante attaque terroriste de l’histoire du pays dans une école d’enfants de militaires, massacrant 141 personnes dont 132 enfants.

Talibans : le carnage (Présent 8253)L’assaut de l’école de Peshawar s’est achevé après plus de sept heures de combat par la mort des six tueurs. Les récits de survivants racontent comment les talibans sont passés de classe en classe en abattant à la chaîne des enfants parfois âgés d’à peine dix ans. Les traquant jusque sous les bancs pour les achever. Une méthode dont s’était inspirée Mohamed Merah en assassinant chez nous les enfants de l’école juive Ozar-Hatorah de Toulouse.

Le carnage a été revendiqué par le Mouvement des talibans du Pakistan (TTP), principal groupe islamiste du pays et auteur de l’attaque contre Malala en 2012, qui a choisi cette école car « les enfants de plusieurs hauts gradés de l’armée y étudient ». Islamabad a en retour réaffirmé sa détermination à éradiquer ce groupe dont les attaques ont tué plus de 7 000 personnes dans le pays depuis 2007.

Sur son lit d’hôpital, l’un des survivants, Shahrukh Khan, 16 ans, gardera longtemps en mémoire l’image de ce taliban qui criblait de balles les écoliers et comment lui-même s’est tordu de douleur mais retenu de crier lorsqu’il en reçut deux aux jambes, faisant le mort. Après avoir longtemps « attendu d’être fusillé, les yeux fermés », il perdra connaissance mais se réveillera à l’hôpital, miraculé.

Lire la suite

Denmarkflagburning

Quand le Danemark veut aider les djihadistes à “réintégrer la société”

17/12/2014 – DANEMARK
Le Danemark a mis en place un programme de réhabilitation destiné à ses ressortissants djihadistes qui reviennent de Syrie. Un journaliste de France 24 est allé à la rencontre des partisans et des opposants de cette méthode de “déradicalisation”.
L’on voit des Danois excédés qui semblent plutôt réclamer la désislamisation de leur pays : “Ils ne devraient pas être tolérés au Danemark. La charia n’a pas sa place ici !”.


Pourquoi les Taliban ont-ils attaqué l’école ? Qui sont-ils ?

Pourquoi les Taliban ont-ils attaqué l’école ? Qui sont-ils ?

17/12/2014 – KARACHI (NOVOpress)
Un groupe d’insurgés taliban a attaqué, mardi, une école à Peshawar, au nord-ouest du Pakistan, faisant au moins 140 morts, dont plus de 130 enfants, selon l’armée. Il s’agit de l’attaque terroriste la plus sanglante de l’histoire du Pakistan.

alexandredelvalle

Le Chaos Syrien : interview d’Alexandre del Valle par Joachim Véliocas

16/12/2014 – FRANCE (NOVOPress)
“Le Chaos syrien : printemps arabes et minorités face à l’islamisme” est le nouveau livre d’Alexandre del Valle co-écrit avec Randa Kassis. Ce document se veut une description lucide et sans langue de bois de la menace totalitaire représentée par le “djihadisme 2.0″.

Joachim Véliocas de l’Observatoire de l’islamisation a réalisé une interview d’Alexandre del Valle, le 15 décembre dernier.


Sydney : un islamiste prend en otage des clients d'un café

Sydney : un islamiste prend en otage des clients d’un café [MàJ]

15/12/2014 – SYDNEY (NOVOPress)
Le profil du djihadiste preneur d’otages et qui a tué un des otages est particulièrement édifiant : réfugié iranien, condamné pour 40 agressions sexuelles, poursuivi pour le meurtre de son ex-femme.

Lire la suite

Kaboul : la France visée (Présent 8251)

Kaboul : la France visée (Présent 8251)

12/12/2014 – KABOUL (NOVOpress)
Au moins sept morts et plus d’une vingtaine de blessés : c’est le bilan des deux attentats-suicides perpétrés jeudi à Kaboul par les talibans (photo) qui, en frappant au cœur du fameux lycée Esteqlal où fut formé le commandant Massoud, visaient directement notre pays.

Une cible symbolique

Une du numéro 8251 de "Présent"Alors que dans la matinée déjà, un premier attentat-suicide avait tué six soldats dans les faubourgs de Kaboul, en fin d’après-midi, un adolescent de 15 à 17 ans dissimulant les explosifs sous ses habits pénétrait dans le centre culturel français et se faisait exploser au milieu des spectateurs qui assistaient à une pièce de théâtre. Dans la foulée, Zabihullah Mujahid, porte-parole des talibans, adressait aux médias un email revendiquant l’attentat et expliquant que la pièce de théâtre en question « désacralisait les valeurs de l’islam » et représentait « de la propagande contre le djihad ».

Installé dans le centre de la capitale et tout près du palais présidentiel, dans le complexe du lycée franco-afghan Esteqlal, l’une des écoles les plus connues et les plus réputées du pays, ce lieu symbole de la coopération culturelle franco-afghane, inauguré en 1970 et financé par Paris, a appris le français à plusieurs générations d’Afghans, dont le plus célèbre fut le héros de la résistance contre les Soviétiques Ahmad Shah Massoud. Cette attaque était donc hautement symbolique et visait directement la France.

La guerre n’est pas finie

Aussi François Hollande a-t-il immédiatement condamné cet attentat dans un communiqué précisant qu’« en prenant pour cible ce lieu de dialogue, c’est la culture et la création que les terroristes ont visées ». De son côté, Manuel Valls devait également condamner « avec force » cette attaque contre « un symbole de la culture et de l’universalité des valeurs portées par la France » et rappeler que « les terroristes montrent une nouvelle fois qu’ils véhiculent un message de haine et d’obscurantisme ». Avant d’ajouter : « Cet acte lâche renforce la France dans sa détermination à lutter contre la barbarie. »

Lire la suite

Vers une relance du processus d’adhésion de la Turquie à l’UE ?

Vers une relance du processus d’adhésion de la Turquie à l’UE ?

12/12/2014 – ANKARA (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Dans sa lutte contre le groupe terroriste « Etat islamique », L’Union européenne (UE) a décidé de raffermir ses liens avec la Turquie. Partageant 1.200 km de frontière avec la Syrie et l’Irak, la Turquie est devenue un point de transit pour les candidats au djihad. Néanmoins, les intentions de Bruxelles semblent dépasser un renforcement des relations bilatérales d’importance stratégique. En effet, le chef de la diplomatie de l’UE, Federica Mogherini (photo), s’est rendu à Ankara cette semaine. La veille de sa visite, elle a déclaré : « Le processus de l’adhésion de la Turquie à l’UE sera notre priorité ». Ce processus entamé en 2005 est aujourd’hui à l’arrêt ; reste à savoir si cela va vraiment durer.

Crédit photo : US Department of State via Wikipédia (cc).

edward-snowden-has-always-been-a-privacy-fanatic

Edward Snowden : “La surveillance de masse est pratiquée dans tous les pays”

11/12/2014 – PARIS (NOVOpress)
A l’occasion d’un rassemblement organisé à Paris par Amnesty International, Edward Snowden a tenu – le mercredi 10 décembre – sa première conférence en France. Elle se déroulait en direct vidéo depuis la Russie, où Snowden est réfugié depuis l’été 2013. C’est la première fois que l’ancien consultant de la NSA prenait la parole en France.

La France est-elle sous surveillance ? Voici la réponse d’Edward Snowden :

Je n’ai pas accès à des informations secrètes. J’ai tout détruit, à part ce que j’ai donné aux journalistes. C’est maintenant le rôle de la presse. Mais la surveillance de masse a lieu dans tous les pays qui ont les moyens d’avoir des agences de renseignement. Il y a eu des rapports qui ont montré qu’Orange fournissait des informations à la DGSE. (…) Est-ce que c’est juste ? Est-ce que c’est moral de violer les droits de la population ? On n’a pas répondu à cette question sérieuse en France.

Le film de décapitations de masse de l’Etat Islamique a été tourné en 6h et a nécessité plusieurs prises

Le film de décapitations de masse de l’Etat Islamique a été tourné en 6h et a nécessité plusieurs prises

10/12/014 – NEW YORK (NOVOpress  via Time Magazine)
Les terroristes musulmans de l’EI ont accès à un équipement très couteux et ont des cinéastes professionnels.

L’Etat Islamique a mis entre 4 et 6 heures pour réaliser sa vidéo de décapitation de 22 soldats syriens et a utilisé un équipement qui coûte autour de 200.000 $, comme la démontré une nouvelle analyse du Consortium d’Analyse et de Recherche du Terrorisme (TRAC)  basé aux États-Unis et la Fondation Quilliam au Royaume-Uni

La vidéo (copie d’écran en Une), intitulée “Les mécréants qui Le méprisent”, a été réalisée le 16 novembre et dure près de 16 minutes. Elle montre la décapitation simultanée des soldats syriens par 22 bourreaux de l’EI, tous étrangers, dont le Français Maxime Hauchard, ainsi que le meurtre de l’humanitaire américain Peter Kassig.

Les analystes expliquent que la lumière et les ombres révèlent que cette vidéo a été tournée avec de multiples prises pendant plusieurs heures.

Lire la suite

La dissuasion fait partie de l’avenir de la France, par Aymeric Chauprade

La dissuasion fait partie de l’avenir de la France, par Aymeric Chauprade

Il y a soixante ans, intervenait la première alerte des Mirage IV. C’est l’occasion de réitérer notre attachement à la dissuasion nucléaire et aux femmes et aux hommes, militaires comme ingénieurs qui la rendent crédible, opérationnelle et permanente. Mais cet anniversaire ne doit pas cacher les dangers qui menacent cet instrument ultime de notre indépendance nationale. Source : Realpolitik.tv

Il y d’abord les anciens responsables politiques qui aujourd’hui remettent en cause la dissuasion : l’ancien Mremier ministre Michel Rocard, les anciens ministres de la Défense, Paul Quilès, Hervé Morin et Alain Juppé. Ce dernier, candidat à la plus haute fonction du pays, devra expliquer aux Français pourquoi il rejette l’instrument de leur sécurité ultime dans un monde dangereux où la possession de l’arme nucléaire est toujours recherchée. Quant à Sarkozy, il voulait supprimer la composante aéroportée en 2007 alors qu’elle est un instrument de redondance, d’excellence et de flexibilité majeur.


La dissuasion fait partie de l’avenir de la… par realpolitiktv

François Hollande n’a pas eu le courage de faire lui-même le discours sur la dissuasion, laissant à son ministre, bientôt partant pour les élections régionales, le soin de la défendre, à sa place, le 20 novembre dernier. La dissuasion est pourtant d’abord l’affaire du Président.

Le discours rassurant de Le Drian ne correspond malheureusement pas à la réalité inquiétante pour l’avenir de notre force de dissuasion.

Lire la suite