À la une

SOS Chrétiens d’Orient lance au appel aux dons pour construire un puits en Irak

31/07/2014 – QARAQOSH (NOVOpress)
SOS Chrétiens d’Orient communique :

Avec ses 50.000 habitants, Qaraqosh est la principale ville chrétienne du pays. Située à quelques kilomètres de Mossoul, elle est protégée des djihadistes par les forces kurdes mais n’est plus alimentée en eau depuis l’instauration de l’Etat Islamique.

SOS Chrétiens d’Orient est actuellement à Qaraqosh et a commencé à investir pour la réalisation d’un puits profond qui permettra d’alimenter la ville en eau potable. Le retour de l’eau courante à Qaraqosh et dans les villages voisins est indispensable au maintien sur place des chrétiens.

Le dispositif comprend un puits de 140 mètres de profondeur qui alimentera 6 cuves de 30.000 litres chacune. L’appel aux dons permet de financer la prospection, le forage, l’achat des deux pompes et des six cuves et l’installation des canalisations pour apporter l’eau dans la ville.

Budget total : 21 000 €
Déjà investis par SOS Chrétiens d’Orient : 5 600 €
Début des travaux : Mercredi 30 juillet 2014.

Nouvelles sanctions de l'UE contre la Russie. Les conséquences

Nouvelles sanctions de l’UE contre la Russie. Les conséquences

31/07/2014 – PARIS (NOVOpress) - Le Débat de France 24 du 30 juillet présenté par Vanessa Helizabeth Allain.
L’Union Européenne a annoncé avoir adopté une importante série de sanctions économiques contre la Russie. Elle espère ainsi contraindre le président Vladimir Poutine de cesser tout soutien aux séparatistes de l’Est de l’Ukraine. Quelles conséquences pour les Russes et pour les Européens ? Quelle peut être la riposte de Moscou ?

Invités :
- Pascale Joannin, Directrice générale, fondation Robert Schuman
- Xavier Moreau, Rédacteur pour Realpolitik.tv.

Xavier Moreau :
En l’occurrence “l’Union Européenne fonctionne “bien” puisqu’elle a permis aux Etats-Unis de faire prendra des décisions qui vont contre les intérêts des nations européennes”.
“Le piège américain veut à la fois affaiblir l’Europe et la Russie, notamment dans le cadre des Mistral où le but est que la Russie ne dispose pas de ces bateaux de projection et en même temps de détruire le complexa militaro-industriel français.”

Irak : le Califat est une menace pour la France (Présent n° 8156)

Irak : le Califat est une menace pour la France (Présent n° 8156)

30/07/2014 – MOSSOUL (NOVOpress)
Au chevet des chrétiens d’Irak avec Mgrs Gollnisch et Dubost, le cardinal Barbarin a déclaré mardi qu’il fallait encourager les chrétiens d’Irak persécutés par les jihadistes à rester dans ce pays où ils ont développé depuis des siècles « un art de vivre ensemble qui est aussi une grande richesse pour l’humanité ». Les ministères des Affaires étrangères et de l’Intérieur français ont en effet annoncé être prêts à accorder l’asile aux chrétiens d’Orient menacés par les islamistes. C’est un peu tout ce qu’ils savent faire. Mgr Barbarin s’est dit inquiet de telles mesures « parce qu’on va aggraver l’exode et on va aggraver la situation ».

Louis Aliot, rejette, lui aussi, l’initiative du gouvernement. « La France ne peut plus recevoir d’immigration ».

Dans un pays où la politique d’immigration aurait été pensée et contrôlée (et ce depuis des décennies), il est bien évident que les chrétiens d’Irak devraient être accueillis en priorité. Au nom de leurs racines chrétiennes et des liens historiques qui unissent la France aux Eglises d’Orient. On sait que c’est loin d’être le cas. C’est même tout l’inverse qui a été mis en place par toute une génération de responsables politiques pour lesquels « la foi est un objet non identifié », selon la formule de Famille Chrétienne. Le gros malaise de François Hollande face à la question est manifeste. On a accueilli en priorité et en masse les immigrés dont les religions, les cultures et les coutumes étaient les plus éloignées, les plus opposées voire les plus hostiles aux nôtres.

Ne pas les accueillir tous ne signifie pas les abandonner. Ce qui est le cas actuellement. La France n’est absolument « pas à la hauteur de l’enjeu », comme l’a justement fait remarquer l’ancien ministre UMP des Affaires européennes Bruno Le Maire, qui appelle à une intervention diplomatique et politique sur un pertinent argument : « L’installation d’un califat islamique à Mossoul est une menace pour nos intérêts, pour nos valeurs, on ne peut pas laisser passer ça sans intervenir et prendre les initiatives diplomatiques nécessaires ». « Il n’y a pas d’initiative forte avec Barack Obama, avec Angela Merkel, ni avec d’autres Européens, pour appeler à la défense des chrétiens d’Orient », poursuit Lemaire.

Lire la suite

Vu sur Facebook

Le parc naturel de Yosemite menacé par un gigantesque incendie

Publié le
Rassemblement en soutien aux chrétiens d’Irak mercredi 30 à Dijon

Rassemblement en soutien aux chrétiens d’Irak mercredi 30 à Dijon

29/07/2014 – DIJON (NOVOpress) – Un rassemblement silencieux aura lieu à Dijon pour afficher le soutien aux populations chrétiennes d’Irak persécutées en particulier par les djihadistes de l’EIIL (Etat islamique en Irak et au Levant). Par exemple dans la grande ville irakienne de Mossoul les chrétiens ont eu à “choisir” entre 1) se convertir, 2) payer l’impôt et porter les armes avec « l’Etat Islamique » 3) partir sans rien emmener 4) ou bien mourir.

Le rendez-vous est fixé place de la Libération mercredi 30 juillet à partir de 18h30 (suivre sur Facebook).

Rassemblement en soutien aux chrétiens d’Irak mercredi 30 à DijonLes organisateurs demandent aux participants de« n’apporter ni banderoles ni affiches mais uniquement une feuille sur laquelle aura été imprimée la lettre en caractère arabe « N » [ ن  image ci-contre], lettre qui a été peinte sur les maisons et résidences des chrétiens à Mossoul [photo en Une], terme méprisant pour désigner les chrétiens, et qui signifie “Nassarah” ou “Nazaréens”».

Crédit photo en Une : DR.

La manifestation interdite pour la Palestine dégénère / Paris – France 26 juillet 2014

Reportage de LinePress le 26 juillet lors de la manifestation pour la Palestine à Paris. Selon une manifestante, interviewée au début de la vidéo, « la France a peur de ses banlieues, la France a peur de son immigration post-coloniale, la France a peur de l’organisation et de l’émergence d’une conscience politique issue des quartiers et de l’immigration (…) » Un peu plus loin, ce sont les slogans “Israël assassin, Hollande complice” qui sont scandés par ceux-là mêmes qui ont élu François Hollande deux ans plus tôt. Privé d’une partie de ses soutiens immigrés, attaqué par une droite nationale qui durcit le ton, le PS semble pris entre le marteau et l’enclume.

Publié le