Italie : Des enfants handicapés expulsés pour loger des clandestins nigérians

Italie : Des enfants handicapés expulsés pour loger des clandestins nigérians

27/03/2015 – SAVONE (NOVOpress)
Une fois n’est pas coutume, c’est un curé qui se met à dénoncer le débarquement sans fin des « réfugiés » et à expliquer que les gens n’en peuvent plus. Le curé de San Dalmazio, à Lavagnola, dans la ville de Savone en Ligurie, l’abbé Giovanni Lupino, était, il y a peu encore, un chaud partisan de « l’accueil ». Il se faisait gloire d’avoir recruté pour son église un sacristain musulman, Abdel Majid, avec lequel il avait organisé « un tournoi de foot du cœur », entre immigrés tunisiens de Lampedusa et autochtones, « pour faire comprendre que Lavagnola était prête à accueillir les amis étrangers ».

L’abbé Lupino a pourtant écrit au préfet, il y a quinze jours, pour se plaindre de la situation insupportable faite à sa paroisse, « qui a dû accueillir, de force, deux couples de Nigérians ». N’ayant reçu aucune réponse, il a transmis sa lettre à Il Secolo XIX, le grand quotidien régional, qui en publie les principaux passages.

Les « réfugiés » avaient été confiés à la coopérative « Il Faggio », une des nombreuses organisations dites « charitables » qui se partagent le juteux business de « l’accueil » en Italie – on a pu parler à ce propos d’ « un véritable marché de la chair humaine ». Cette coopérative a passé une convention avec la préfecture de Savone, aux termes de laquelle elle loge les « réfugiés » et leur assure « des services spécifiques pour l’intégration, dont le soutien socio-psychologique, l’assistance linguistique et culturelle, l’assistance sanitaire, les services d’information légale et d’orientation sur le territoire ». 14 « médiateurs interculturels » sont salariés pour cela.

La coopérative « Il Faggio » était censée loger les Nigérians dans un de ses centres d’accueil de la province, à Cairo Montenotte. Mais le maire (de gauche) « a refusé d’accueillir de nouveaux immigrés, en raison de la présence déjà massive d’étrangers, envoyés par la préfecture lors des différents débarquements » sur les côtes italiennes. Les Nigérians ont donc été installés « provisoirement » au presbytère de San Dalmazio, dans un logement prévu pour les mineurs handicapés. Comme il était à prévoir, ce provisoire est en passe de devenir permanent, d’autant plus que les femmes nigérianes sont toutes les deux enceintes – c’est leur manière habituelle de prendre possession d’un territoire.

Lire la suite

L’Union européenne veut structurer la propagande antirusse

L’Union européenne veut structurer la propagande antirusse

26/03/2015 – BRUXELLES (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
Le Conseil européen a réaffirmé le 19 mars dernier la position dure de l’Union européenne contre la Russie, notamment dans le conflit ukrainien. Après le refus de reconnaître la souveraineté russe sur le territoire de la Crimée, l’imposition de sanctions économiques et financières l’Union européenne veut désormais lancer une offensive orwellienne contre Moscou.

Le chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a été chargée d’établir un programme d’envergure pour contrecarrer le travail des médias russes. Ce programme vise à travers une opération dites de communication, à importer les valeurs droitdelhommistes et européistes en Russie.

Ce sont aussi les sources d’information russes qui se verront interdites en Occident. Les Etats‑Unis, la Grande‑Bretagne et une partie de l’Europe procéderont ces mois prochains à la fermeture de ces télévisions pour contrer ce qu’ils appellent « Les campagnes de désinformation menées par la Russie ».

Voir aussi un article plus détaillé sur ce sujet sur Polémia.

Image : censurer la chaîne de télévision Russia-today (RT). DR.

cornemuse_bagpipes

Ils ne veulent plus de cornemuses dans les rues de Londres

24/03/2015 – LONDRES (NOVOpress)
Le lundi 23 mars, la mairie de Londres a rendu public un nouveau code de conduite (voir les nouvelles règles sur http://buskinlondon.com/) pour les musiciens de rue qui ont choisi de travailler à Londres. Et la cornemuse, l’instrument traditionnel écossais par excellence, est désormais “déconseillée” car susceptible de produire des sons “qui peuvent rapidement déranger” (sic)…

A force de multiplier les règles restrictives, certains s’inquiètent de voir une majorité de quartiers londoniens se transformer en zones interdites aux musiciens. Sur Twitter, une campagne de soutien aux musiciens de rue a été lancée à partir du hashtag #BackBusking.


Lire la suite

islamistes

Menacé par des fanatiques musulmans, le caricaturiste danois Kurt Westergaard doit vivre caché

20/03/2015 – DANEMARK (NOVOpress)
Cela fait dix ans que Kurt Westergaard vit caché et sous protection policière 24 heures sur 24.
En 2005, sa caricature du prophète Mahomet a provoqué une vague violente de manifestations anti-danoises dans de nombreux pays musulmans suivies de menaces de mort contre le caricaturiste qui va bientôt avoir 80 ans. Il y a cinq ans, un homme a même réussi à s’introduire dans son appartement et a tenté de le tuer avec une hache.

Kurt Westergaard est en colère :

Un homme a essayé de me tuer. Vous savez, j’ai toujours travaillé dans la tradition satirique danoise. Je n’ai rien fait de mal. Je vis et je travaille dans mon propre pays. Et il est absurde d’avoir à se cacher dans son propre pays. De devoir être sous protection pour vivre une vie ordinaire. Ça me met vraiment en colère.

Pendant ce temps, les propagandistes du Vivre ensemble et du “Pas d’amalgame” continuent à nous expliquer que les premières victimes de l’intolérance musulmane sont les musulmans eux-mêmes…


Filip Dewinter

Le Vlaams Belang lance une campagne pour la remigration

20/03/2015 – BELGIQUE (NOVOpress)
Le Vlaams Belang a lancé jeudi une nouvelle campagne incitant les musulmans “qui ne sentent pas chez eux ici” ou partisans de l’introduction de la sharia à quitter la Belgique pour aller vivre en terre d’islam.

Intitulée “Oost West? Thuis Best!” (“est ouest, plutôt à la maison”), cette campagne propose également un concours permettant de gagner dix billets d’avion “vers un pays islamique au choix”.

Filip Dewinter, le chef de file du Vlaams Belang, plaide pour une “politique de retour active” autrement dit de remigration. La section anversoise distribuera dans un premier temps 60 000 tracts dans les quartiers à forte population immigrée d’Anvers-Nord, de Borgerhout, de Deurne-Nord et de Hoboken.

Cette initiative fait écho aux propositions faites par le Bloc identitaire en France avec ses 26 mesures pour la remigration.


Italie : Des musulmans interdisent à des jeunes filles de monter dans le bus pour la mosquée

Italie : Des musulmans interdisent à des jeunes filles de monter dans le bus pour la mosquée

18/03/2015 – SIENNE  (NOVOpress)
C’est un communiqué de la Ligue du Nord qui a révélé l’affaire, reprise ensuite par plusieurs sites d’information locaux comme ImolaOggi, Qui News Valdelsa ou encore OK Siena.

La semaine dernière, à Colle di Val d’Elsa, dans la province de Sienne en Toscane, deux jeunes filles italiennes se sont plaintes à la Tiemme, la Société de transports, pour avoir été empêchées de monter dans l’autobus public qui part du centre ville en direction de la mosquée. Des immigrés musulmans qui se rendaient à la mosquée leur auraient interdit l’accès « car, selon leur religion, les femmes ne doivent pas prendre les transports publics en présence d’hommes de religion musulmane. Après un début d’altercation et des insultes, les jeunes filles se sont vues contraintes de renoncer à monter dans l’autobus ».

À la suite de cette plainte, des contrôleurs de la Tiemme, épaulés par des membres de la Police municipale de Colle Val d’Elsa, ont effectué vendredi une vaste opération de contrôle, qui a permis d’infliger de nombreuses amendes pour manque de titre de transport. La Police municipale a en outre repéré un individu dépourvu de tout papier d’identité. Les forces de l’ordre alertées l’ont conduit au commissariat pour vérification : il a alors déclaré qu’il venait d’arriver clandestinement en Italie en provenance du Tchad.

Lire la suite

SEANCE DES QUESTIONS AU GOUVERNEMENT, A L'ASSEMBLEE NATIONALE

Pierre Moscovici : “Les réformes en France sont insuffisantes”

15/03/2015 – paris (Novopress)
Dans un entretien au Figaro, le commissaire européen à l’Économie affirme que Bruxelles attend de Paris un agenda législatif précis et détaillé.

LE FIGARO – Les vingt-huit ministres des Finances de l’UE viennent de valider la feuille de route budgétaire de la France jusqu’en 2017. Quel est l’effort réel demandé à Paris ?

Pierre MOSCOVICI – La France ne pouvait pas ramener son déficit à 3% du PIB cette année, l’échéance est reportée de deux ans, mais la nouvelle trajectoire budgétaire est exigeante en 2015, 2016 et 2017. Pour cette année, les choses sont claires. Il subsiste un écart reconnu de 0,2 point de PIB entre le déficit «structurel» programmé à Paris et celui escompté à Bruxelles, soit de l’ordre de 3 à 4 milliards d’euros. Ce n’est pas rien. Il faudra que des économies supplémentaires soient prises et prises rapidement – avant le 10 juin – afin de réduire l’écart. L’État français nous a confirmé, au plus haut niveau, qu’elles seront prises.

Et pour les deux années suivantes?

Sur 2016 et 2017, c’est tout sauf un cadeau. La Commission, désormais confortée par le vote des ministres, demande un effort supplémentaire de 0,8 et 0,9 point de PIB pour la réduction du déficit structurel. L’effort est important mais justifié. La France obtient un deuxième délai de deux ans, elle ne peut plus être le pays de l’euro qui a le plus mauvais résultat dans ses finances publiques. Il faut mettre en place une stratégie de désendettement pour retrouver des marges de manœuvres, tant pour les services publics que pour la croissance.

Reste l’accélération des réformes

Avec les lois Macron, la discussion en cours sur le dialogue social et les discussions sur les retraites, l’effort de réformes de la France est indéniable. Mais il n’est pas suffisant pour réduire les déséquilibres de l’économie. La Commission sera attentive et exigeante. Il faut impérativement rétablir la compétitivité si l’on veut réduire les déficits extérieurs. Nous attendons un plan de réformes détaillé, ambitieux. En clair, que le gouvernement français nous dise quelles réformes il va prendre, dans quel délai, sous quelle forme.


 

 

Raphaël Glucksmann

Pour Raphaël Glucksmann, la réaction identitaire est plus dangereuse politiquement que les djihadistes

15/03/2015 – PARIS (NOVOpress)
Raphaël Glucksmann, Bayard des temps modernes a quitté la Géorgie et ses connexions avec une Ukraine en feu pour venir sur les plateaux de télévision française expliquer, sans peur, mais avec beaucoup de reproches, ce qu’était la vie. Sa nouvelle mission est de combattre les réactionnaires, insolite combat ces dernières décennies, du jamais vu. Il en a même fait un livre : Génération Gueule de Bois – Manuel de Lutte Contre les Réacs

Ne pas se soumettre à la métissocratie est être réactionnaire pour Glucksmann le jeune. Le Bloc Identitaire et le Front National se retrouvent ainsi dans le même panier que les islamistes qu’ils combattent idéologiquement, il est même pire.

“Face aux djihadistes, il y a une autre forme de réaction qui est, pour moi, politiquement plus dangereuse pour la France et pour l’Europe, c’est-à-dire la réaction identitaire, nationaliste, fermée de l’extrême droite française”

Il affirme dans la conversation avec la tablée de l’émission : C à vous que nous vivons dans un monde de liberté.
Pour lui, certainement, pas pour les Français soumis à une batterie de lois sociétales, dépouillés d’autonomie par un panel de taxes (il est plus difficile de bouger, d’être libre avec peu d’argent).



 

 

Italie : Harcelé et frappé par un Africain, il est inculpé pour racisme

Italie : Harcelé et frappé par un Africain, il est inculpé pour racisme

14/03/2015 – PEROUSE (NOVOpress)
C’est l’histoire d’un Italien de 55 ans, dans la belle ville de Pérouse, qui n’avait pas encore compris dans quel pays il vivait désormais. Il y a quelques jours, à l’arrêt du tramway, un Noir lui a demandé un billet. Malgré son refus, l’Africain n’a pas cessé d’insister. L’Italien a fini par s’énerver et a lancé : « Va-t’en, nègre de m… » L’Africain est effectivement parti, mais pas avant de lui avoir lancé un coup de poing en pleine figure.

L’Italien a alors cru bon d’aller au commissariat, pour se plaindre d’avoir subi une agression de la part d’un étranger. Grâce à la description qu’il a donnée, la police a pu retrouver rapidement l’agresseur, un Sénégalais de 35 ans, qui a été déféré au parquet.

Mais les agents ont aussi expliqué à l’Italien « que l’expression qu’il avait employée pour chasser l’étranger constituait un acte illicite et discriminatoire, et qu’une procédure pénale allait être engagée contre lui ». L’Italien a protesté en vain : « Les Africains, je les vois comme ça ». Il a été inculpé pour violation de la loi Mancino, « qui punit tout comportement comprenant une discrimination pour motifs raciaux ».

Crédit photo : Vitalij Sergeevič Volkov, via Wikipédia, (cc).

Daniel Cohn-Bendit trouve la France trop timide dans ses réformes

Cohn-Bendit trouve la France trop timide dans ses réformes

14/03/2015 – PARIS (NOVOpress)
L’ancien coprésident du groupe Les Verts au Parlement européen, Daniel Cohn-Bendit est étonnement toujours très interrogé sur la politique surtout française. Et ce n’est jamais pour en dire du bien, ni pour défendre son identité.

Il répond cette fois à une entrevue des Échos.fr :

Êtes-vous, comme Manuel Valls, « angoissé » par le FN ?

Manuel Valls a raison de mettre sur la table l’hypothèse d’une victoire de Marine Le Pen à la présidentielle. Il serait irresponsable et même idiot de dire le contraire. On a trop reproché au PS et à Lionel Jospin d’avoir ignoré, d’une manière un peu hautaine, la possibilité de Jean-Marie Le Pen d’être au second tour pour exclure aujourd’hui une hypothèse on ne peut plus sérieuse. Les conditions d’une victoire du FN existent, tant sont fortes la haine entretenue à droite contre les socialistes et François Hollande et, à l’inverse, la haine d’une partie de la gauche contre l’UMP et Nicolas Sarkozy. La question, maintenant, c’est quelles conséquences on en tire ? Manuel Valls ne peut pas appeler tout le monde à faire barrage au FN sans accepter une évolution politique. On ne peut pas simplement jouer sur le chantage.

Et quelle est votre réponse ?

Je pense que l’UMP, le PS, la gauche de la gauche, les centristes, les libéraux et je ne sais qui d’autre vont devoir arrêter avec le manichéisme politique et trouver un terrain d’entente. Tout ce que propose la gauche n’est pas idiot et tout ce que propose la droite n’est pas bête.

Je suis estomaqué par l’archaïsme de la vie politique française.

Cela inclut les syndicats comme le patronat, incapable de trouver un accord et de s’y tenir. Il y a urgence à changer la manière dont on dessine des compromis sociaux ou politiques. Il y a des réformes qui doivent être soutenues par une vraie majorité. Il faut trouver un accord plus large que l’accord qu’on puisse trouver par un 49-3… La Finlande a réformé son école en profondeur avec un accord droite-gauche. Au premier tour de la présidentielle, François Hollande a obtenu 28 % des suffrages exprimés. Avec un quart de la société, on ne peut pas faire des réformes qui nécessitent une évolution extrêmement sensible.

Quel jugement portez-vous sur les réformes menées par François hollande ?

La France pourrait aller plus loin. En avançant notamment sur la flexisécurité sur le modèle de l’Europe du Nord. Avec ce qui est fait, elle est au milieu du gué. La loi Macron, par exemple, n’est ni l’horreur ni le paradis et le ministre de l’Economie n’est ni le diable ni un prestidigitateur. D’un côté, la droite devrait voter ce texte. De l’autre, le débat à gauche c’est : « 4 dimanches par an, on est de gauche ; 8 on est un peu néolibéral, et 12 on est réactionnaire ». On marche sur la tête ! Ces débats idéologiques et religieux sur les dimanches ouvrés sont aberrants. De la même manière, quand le président de la République, de droite hier, de gauche aujourd’hui, dit que la France est un grand pays, il ne dit pas la vérité. Elle a une grande histoire. Mais la vérité, c’est que, face à la mondialisation qui s’accélère, elle ne s’en sortira que par l’Europe. Est-ce que l’Europe est à la hauteur ? Non. Je pense par exemple que si l’Europe soutient ce que fait la France au Mali ou contre Daech, elle devrait aider et considérer que ces dépenses de la France comme des dépenses européennes. Mais croire qu’on s’en sortirait mieux sans l’Europe, c’est faire une erreur monumentale.

Suite de l’article


Monde parallèle : « Les immigrés sont les seuls à céder leurs places aux personnes âgées dans le métro »

Monde parallèle : « Les immigrés sont les seuls à céder leurs places aux personnes âgées dans le métro »

13/03/2015 – MILAN (NOVOpress)
En Italie comme en France, les bobos vivent au pays des Bisounours. Dernière illustration de ce décalage, l’actrice Lella Costa, grand soutien du maire immigrationniste et philo-Roms de Milan, Giuliano Pisapia. Confrontée à Matteo Salvini à la télévision, dans la populaire émission-débat Le invasioni barbariche, elle n’a pas craint de déclarer la semaine dernière : « dans le métro les seuls qui se lèvent pour laisser leur place aux personnes âgées sont les immigrés non-européens ».

Matteo Salvini, qui a mis l’extrait en ligne, a commenté sur sa page facebook : « Selon Lella Costa, actrice bonne et solidaire, “les immigrés sont ceux qui te laissent leur place dans le métro”. C’est sûr, et ils oblitèrent tous leurs billets. Mais dans quelle monde vivent les belles âmes de gauche ??? Vous qui prenez le métro ou l’autobus, qu’en dites-vous ? »

Les propos de l’actrice bobo ont été abondamment tournés en dérision sur les réseaux sociaux. « Tous ces Roms et ces immigrés “de luxe” qui se lèvent pour céder leur place à Lella Costa dans le métro à Milan, moi je ne les ai jamais vus… malchance ? »

 

Un autre a tweeté :« Mais où elle vit cette bonne femme ?? Mais quand est-ce qu’elle a rêvé cette histoire ? »

 

Et un autre encore : « Lella Costa se drogue, désormais c’est évident »

 

L’opinion la plus partagée est que l’actrice « Lella Costa a démontré par cette phrase qu’elle n’avait jamais pris le métro ».

Allemagne

Allemagne : accueillir durablement de nombreux réfugiés syriens

12/03/2015 – BERLIN (NOVOpress)
Depuis quelques mois de nombreux réfugiés syriens sont accueillis en Allemagne. On leur apprend à lire, compter et parler en allemand. L’objectif : les réinstaller durablement, loin de la guerre et des camps de réfugiés. Un programme qui ne fait pour l’instant pas l’unanimité en Europe. Reportage dans la banlieue de Düsseldorf puis débat dans Europe Hebdo avec Cécile Kashetu Kyenge, députée italienne au groupe S&D et Philippe Juvin, député européen français du groupe PPE.



Le maire UDI Jean-Phiippe Dugoin-Clément raille à son tour le physique des candidats FN

Le maire UDI Jean-Philippe Dugoin-Clément raille à son tour le physique des candidats FN

12/03/2015 – PARIS (NOVOpress)
Jean-Philippe Dugoin-Clément est le maire UDI de Mennecy (Essonne), et le directeur général des services de Montereau-Fault-Yonne (maire Yves Jégo). Il a dérapé sur twitter en fustigeant le physique des candidats FN.

Peu de temps après qu’un journaliste de France 2, Michel Mompontet ait critiqué le physique d’un candidat FN, puis effacé son tweet, c’est au tour de Jean-Philippe Dugoin-Clément de déverser une sorte de haine malsaine sur le physique de certains candidats FN.

Ce même Jean-Philippe Dugoin dénonçait la veille les méthodes de bandits de certains candidats UMP. Faisait-il référence à Serge Dassault, à Georges Tron ou au passé de son père Xavier Dugoin tristement connu ? Était-ce à Franck Marlin (député-maire d’étampés) qu’il s’adressait ? Cet homme condamné dans l’affaire « Xavier Dugoin », candidat suppléant dans le canton d’Etampes aux départementales 2015, aussi connu pour l’islamisation de sa ville ?

Notons que malgré son passé judiciaire, Xavier Dugoin, le père de Jean-Philippe Dugoin est candidat UDI aux départementales 2015 dans l’Essonne, et qu’il vise même la présidence du Département.

Jean-Philippe Dugoin fait partie de ces pseudo-notables s’étant fait une place en politique « grâce à papa » que les Français ne doivent guère apprécier. Ce mépris pour le physique de certains candidats s’apparente à du « délit de faciès ». Qu’auraient dit les associations bien-pensantes si ces candidats avaient été « issus de la diversité » ?

Après les écarts psycho-fébriles de Monsieur Valls envers le Front National et plus particulièrement envers Marion Maréchal Le Pen, Tous les partis vont-ils enchainer le pas pour « combattre le FN » avec des méthodes de « fonds de poubelles » ?

Les 22 et 29 mars 2015, les Français feront-ils le bon choix en donnant leur voix de façon massive aux candidats du Front National, afin de mettre à mal un système à bout de souffle dans ses derniers soubresauts pitoyables ?


Traité transatlantique, on nous en dit si peu qu'il doit y avoir beaucoup à cacher.

Traité transatlantique : on nous en dit si peu

10/03/2015-PARIS (NOVOpress)
Traité transatlantique, dit TAFTA, on nous en dit si peu qu’il doit y avoir beaucoup à cacher.

“Transparence toujours insuffisante”, “question sensible de la coopération réglementaire”, “tribunaux d’arbitrage dans la balance”, sur son blog “Contre la cour”, Magali Pernin fait un point salutaire sur l’avancée des négociations sur le TAFTA.

Du 2 au 6 février dernier, après plus de cinq mois de pause causée par le renouvellement des institutions européennes, les négociateurs transatlantiques se sont de nouveau réunis.

Ce huitième cycle de négociations s’est tenu à Bruxelles et a abordé l’ensemble des domaines qui seront couverts par l’accord, hormis la protection des investissements qui, nous le verrons, suscite encore des débats. Malgré cette pause officielle des négociations, le projet d’accord de libre-échange entre l’Union européenne et les Etats-Unis a néanmoins connu une actualité remplie ces derniers mois.

Pour lire la suite et s’informer sur la complexité et les enjeux de ce traité dont on sait si peu, on peut se rendre sur le blog « Contre la Cour » de Magalin Pernin.

« Rentre chez toi, petite Salvini » : persécution antiraciste dans une école italienne

« Rentre chez toi, petite Salvini » : persécution antiraciste dans une école italienne

09/03/2015 – TRENTE (NOVOpress)
C’est le mot d’ordre martelé par Kashetu Kyenge : mettre « tous ceux qui discriminent de quelque manière que ce soit » au ban de la société. Un prof d’anglais du lycée Russell de la petite ville de Cles, dans le Trentin-Haut-Adige, a décidé de suivre ces injonctions, en transformant ses cours en inquisition antiraciste.

Vendredi matin, en cours d’anglais, il a posé à ses élèves la question piège : « si en vous promenant en ville vous rencontriez un étranger et un Italien en difficulté, qui aideriez-vous ? » Une élève de quatorze ans a donné la mauvaise réponse : « L’Italien ». Le prof l’a immédiatement insultée : « Petite Salvini, retourne d’où tu viens ». Puis il l’a soumise à « une sorte de procès devant la classe ».

La jeune élève, « qui ne s’occupe pas de politique et ne sait même pas que Matteo Salvini est le secrétaire de la Ligue du Nord », est rentrée chez elle en larmes, complètement traumatisée. « Elle a été dénigrée publiquement, humilée devant ses camarades, à présent elle a l’impression d’être un monstre ».

Selon Giulia Zanotelli, secrétaire de la section locale de la Lega, elle-même ancienne élève du lycée Cles, le prof d’anglais serait coutumier de ce genre de comportements.

Matteo Salvini a commenté l’affaire sur sa page facebook  : « Mais ça vous paraît normal ??? Ce “professeur” devrait avoir honte ! Bons baisers à la jeune fille et à ses pauvres camarades de classe ».

Crédit photo : Johannes Von der Buche, via Flickr, (cc).

Encore une brillante réussite américaine : la création et l'abandon du Kosovo

Encore une brillante réussite américaine : la création et l’abandon du Kosovo

Le texte qui suit est une traduction condensée d’une tribune de Thomas S. Harrington, professeur d’études ibériques au Trinity College de Hartford, Connecticut. Source originale : commondreams.org


Le Kosovo s’effondre, et par milliers ses habitants cherchent désespérément et par tous les moyens à le quitter. Vous n’en avez pas entendu parler ? Peut-être tout simplement parce que les États-Unis sont quasiment les seuls responsables de la création d’un Kosovo indépendant et de la mise en place d’un pouvoir brutal et corrompu qui régit cruellement la vie de son peuple.

Cette création d’un Kosovo indépendant au nom de la démocratie et de l’humanisme est d’ailleurs considérée par les Clinton et leur clan comme le dernier succès en politique extérieure américaine depuis la fin de la guerre froide.

Sous l’impulsion de feu Richard Holbrooke (1), père spirituel – si l’on peut l’exprimer ainsi – de Susan Rice ou Samantha Powers, un nouveau protectorat américain a été créé au cœur des Balkans, une des régions historiquement les plus instables du monde occidental.

Bien sûr, cette aventure n’avait à l’évidence aucun lien avec la démocratie ou l’humanisme, mais par contre, et comme pour toutes les grandes opérations déclenchées par les États-Unis dans le monde depuis 1989, un lien évident avec le besoin de donner aux USA la possibilité :
- de pouvoir intervenir y compris par la force en n’importe quel point du globe ;
- de déjouer les plans de n’importe quel pays ou groupe de pays en perturbant ses desseins économiques ou militaires.

Lire la suite

GPA : au Royaume-Uni, elle porte légalement le bébé de son fils

GPA : au Royaume-Uni, elle porte légalement le bébé de son fils

07/03/2015 – LONDRES (NOVOpress)
Royaume-Uni, an de grâce 2015. Le magistrat ayant rendu ce verdict a tenu à garder la famille, la clinique et la région d’où vient cette affaire anonymes. De quoi s’agit-il ? Mrs Justice Theis, magistrat anglais de la Haute Cour au prénom prémonitoire, a accordé le droit à un homme d’adopter l’enfant obtenu à partir de son sperme, d’un ovule venu d’une anonyme et porté par sa mère. En anglais, on appelle cela un “combo“…

« L’accord passé entre les parties, bien que très inhabituel, est tout à fait légal en vertu des dispositions législatives actuelles. »
Mrs Justice Theis, juge

Le père, âgé d’une vingtaine vingtaine d’années, vit seul. Il voulait un enfant « depuis très longtemps ». Il a attendu d’avoir un emploi sédentaire et un logement afin de pouvoir fournir « les soins dont un enfant a besoin ».

Après qu’une mère porteuse ait renoncé par soucis médicaux, la juge en discussion avec la famille et les amis proches a fini par accepter l’idée que la grand-mère de l’enfant à paraître devienne sa mère. Cette dernière ayant proposé cette solution avec l’entente de son mari. La famille a ensuite participé à une série de séances et de discussions avec la clinique, qui est enregistrée officiellement à la Human Fertilisation and Embryology Authority (HFEA). Le projet, décrit par le directeur du centre médical comme unique, avait alors été considéré acceptable après une mure réflexion.

Le bébé, maintenant âgé de sept mois, est né à terme et vit avec son père. La femme qui portait l’enfant est la mère légale. Son mari (le grand-père, donc) est le père légal, puisqu’il a consenti à la grossesse. Et le fils (qui serait en quelque sorte le demi-frère de son propre enfant) l’a donc adopté.

Mrs Justice Theis, juge, a tenu à garder la famille, la clinique et la région d’où vient cette affaire anonymes.

Mrs Justice Theis, juge, a tenu à garder la famille, la clinique et la région d’où vient cette affaire anonymes.

Le magistrat sait qu’un père biologique seul ne peut recevoir l’enfant issu d’une GPA, la condition étant que le nourrisson soit accueilli par un couple qui s’inscrit dans une relation durable comme le stipule la loi Human Fertilisation Embryology Act qui régit la situation des mères porteuses.

Mais la juge a joué de la sémantique juridique pour faire valoir que, dans ce cas particulier, l’adoption n’enfreindrait aucune loi car le bébé et son père sont déjà juridiquement liés comme des frères. D’ailleurs, les travailleurs sociaux en charge de ce dossier ont soutenu l’adoption, en disant que cela “renforcerait le lien que le père et l’enfant partagent déjà”.

Un rapport décrit comment le bébé à « clairement exprimé un attachement solide au père », ajoutant : « le père croit savoir que l’enfant aura besoin de connaître comment il a été conçu et estime qu’il pourra compter sur la solidité de la structure familiale pour soutenir son fils et lui montrer qu’il était un enfant très désiré. » Un autre rapport indique que la mère et son mari considèrent l’enfant comme leur petit-fils, ajoutant que la famille voulait que l’enfant connaisse les circonstances exactes de sa naissance.

De gauche comme de droite, des critiques se sont élevées pour que la loi n’autorise plus jamais un tel arrangement. Jill Kirby, auteur et commentatrice sur les sujets familiaux a déclaré que « l’éthique dans ce cas est en effet très douteuse. Si la HFEA estime que c’est une procédure légale, il y a un besoin urgent de réexaminer la loi. » Patricia Morgan, un éminent chercheur sur la politique familiale, a estimé que « cet enfant aura tant de confusion dans ses origines (…) Plus nous nous éloignons des deux parents biologiques, plus nous causons des dommages émotionnels à l’enfant. » Robert Flello, député travailliste de Stoke a pour sa part affirmé que « cette affaire soulève beaucoup d’inquiétudes et de questions. Ma plus grande préoccupation dans tout cela porte sur les dommages potentiels et émotionnels de l’enfant dans les années à venir, quand il tentera d’établir des relations familiales que la plupart d’entre nous peuvent considérer comme acquises.»

Si cela ne posait pas de graves questions en terme de choix de civilisation, et n’engageait pas l’avenir d’un enfant, l’on serait tenté de croire que le premier avril est en avance au Royaume-Uni…

Sources : Daily Mail / Telegraph

Crédit photo : emerycophoto via Flickr (cc)