Grande Bretagne : la traite des adolescentes blanches à ciel ouvert !

Grande Bretagne : la traite des adolescentes blanches à ciel ouvert !

31/01/2015 – LONDRES (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
Courant août dernier, une enquête du Times révélait que pendant 16 ans, de 1997 à 2013, 1400 jeunes filles blanches, souvent des mineures, ont servi d’esclaves sexuelles à des bandes (photo) appartenant à la communauté pakistanaise de Rotherham, une cité du Yorkshire.

Des centaines de nouveaux cas ont été rapportés depuis, comme l’a révélé hier un article d’un média en ligne britannique. « Ils sont intouchables » déplore l’une des victimes…
Pendant ces 16 années, les viols de Rotherham avaient déjà été volontairement étouffés par la police et les services sociaux de la ville, qui craignaient de passer pour racistes. Comme le note le rapport de police qui a finalement révélé l’affaire « Les victimes sont en quasi-totalité des enfants britanniques, blancs. Quant aux auteurs, ils appartiennent à des communautés ethniques minoritaires ». Et le rapport de poursuivre : « Les membres des équipes d’investigation sont très souvent réticents à préciser les origines ethniques des auteurs, de peur de passer pour racistes ».

Autrement dit, mieux valait laisser des adolescentes, parfois des enfants, être, comme on le lit dans le rapport, « victimes de viols collectifs, enlevés, battus et intimidés », plutôt que de risquer d’être catalogués de racistes…

Rotherham n’est pas la seule agglomération de Grande Bretagne concernée. A Bradford, les forces de l’ordre n’ont pas osé arrêter les membres d’un réseau ethnique de proxénètes qui prostituait des adolescentes blanches, par crainte de provoquer des violences raciales et de perturber ainsi la campagne électorale locale. Entre 2008 et 2009, à Rochdale, près de Manchester, 47 jeunes Anglaises de souche, âgées de 13 à 15 ans, ont été violées et obligées de se prostituer par des gangs composé de huit Pakistanais et d’un Afghan. En 2008, une des victimes avait dénoncé ses tortionnaires à la police, qui a délibérément ignoré son témoignage. Pour l’ancienne députée travailliste Ann Cryer, les autorités étaient, là aussi, pétrifiées à l’idée d’être accusées de racisme.

Mais il semble qu’on vienne de franchir un degré de plus dans la servitude

Selon un article de l’édition en ligne du média britannique Sky News, publié avant-hier, c’est en toute impunité que les violeurs ethniques poursuivent leurs activités criminelles. Une des victimes, gardant naturellement l’anonymat, constate que ses agresseurs continuent à « cibler » des jeunes filles, sans être le moins du monde inquiétés par la police. « C’est encore pire à présent, affirme-t-elle, parce que, maintenant, ils ne se cachent plus (…) Il sont devenus intouchables ». La dhimmitude des Européens, c’est maintenant…

Crédit photo : DR.

Nouvelles réglementations pour les futures mosquées en Italie du Nord

Nouvelles réglementations pour les futures mosquées en Italie du Nord

31/01/2015 – MILAN (NOVOpress) - Jeudi dernier le président de Forza Italia Liguria (FI), Marco Melgrati (photo), a présenté un projet de loi pour réglementer la construction de lieux de culte inspiré de ce qui se fait déjà dans la région de Lombardie (Italie du Nord). Le représentant de FI nous explique : « ce type de proposition aujourd’hui en Italie et en Ligurie est plus que jamais nécessaire vu la prolifération de lieux principalement islamiques souvent dissimulés sous l’appellation de centres culturels. Il semble indispensable à la suite des derniers évènements de prendre toute une série de mesures préventives vis-à-vis de ces lieux de rencontres et d’organisations islamiques où pourraient se retrouver des extrémistes. »

« Par ailleurs – poursuit Melgrati – on sous-estime presque toujours les divers impacts environnementaux dans les zones où s’ouvrent ces lieux de culte : ce sont des éléments incontournables si vous voulez vraiment vous occuper de la qualité de vie des italiens et de la sécurité de nos régions. C’est un aspect du problème qu’il ne faut absolument pas ignorer vu la prolifération de ces centres culturels qui sont en fait de véritables lieux de culte : en particulier pour ce qui concerne l’Islam, ces centres peuvent amener certains effets malheureux dans le quotidien des habitants. Il est donc nécessaire de prévoir des textes réglementaires qui régissent ces structures. »

« Nous devons fixer des normes plus strictes, comme on l’a fait en Lombardie, en particulier sur les constructions de mosquées plus ou moins cachées : l’introduction du référendum pour chaque projet qui devra également inclure la construction d’un parking du double de la surface du lieu de culte, les caméras de vidéosurveillance en collaboration avec la police (ndlr : en Lombardie il y a des caméras à l’intérieur des mosquées reliées à la police), du respect du cadre de vie jusqu’à l’introduction de l’obligation de prier dans les mosquées en Italien. Ces lieux de cultes sont urbains et impactent le paysage et donc relèvent nécessairement de l’aménagement urbain. Il est nécessaire que la législation de la région de Ligurie ne comporte ni vide ni lacune. Le problème a un caractère de grande urgence car les gens ont peur. Les institutions italiennes doivent prendre en considération nos demandes et appuyer les revendications de la Ligurie, vu le nombre élevé d’immigrés, en particulier de musulmans, pour enfin disposer d’une loi capable de rassurer les citoyens ».

Source : Genova 24

pegida-105~_v-videowebl

Reportage sur la résistance à l’islamisation de l’Europe

31/01/2015 – PARIS (NOVOpress)
Suite aux récents attentats islamistes en France, Le Point Quotidien a consacré un reportage à la montée de l’”islamophobie” en Europe…
Le Point Quotidien est une production VICE Media France avec la participation de France Télévisions.


Cycle hire scheme extends to south-west London

Pour le maire de Londres, les djihadistes sont des “tocards” sexuellement frustrés

31/01/2015 – LONDRES (NOVOpress)
Habitué des coups d’éclat, Boris Johnson a fait de nouvelles déclaration fracassantes dans The Sun. Pour le maire de Londres, il est important de “démythifier” les djihadistes.

“Si vous regardez le profil psychologique des poseurs de bombes, c’est typiquement le genre de personne qui regarde des films pornos. Oui, des branleurs qui pratiquent la masturbation intensive” (…) Leur incapacité à nouer des relations normales avec les femmes est l’indice qu’ils se considèrent comme des ratés, persuadés que le monde entier est contre eux”

La semaine dernière, Boris Johnson avait aussi suscité la polémique en posant pour la presse allongé en costume, armé d’un fusil d’assaut AK-47, aux côtés de combattants peshmergas dans les montagnes du Kurdistan.


Elections grecques : une coalition inédite de la gauche radicale et des souverainistes

Elections grecques : une coalition inédite de la gauche radicale et des souverainistes

28/01/2015 – ATHÈNES (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
Alexis Tsipras (photo), nommé Premier ministre dès lundi, a constitué son gouvernement hier. Aux côtés des ministres du parti Syriza de la gauche radicale, le nouveau gouvernement grec compte des ministres issus de la droite de conviction. Il s’agit de membres du parti des Grecs indépendants, appelé Anel. On compte parmi eux le chef d’Anel : Panos Kammenos, connu pour son franc‑parler, a été nommé ministre de la Défense.

Anel est clairement un parti souverainiste de droite
Le souverainisme et le populisme d’Anel sont précisément ce qui justifie cette alliance de circonstance entre la gauche radicale et des conservateurs de droite. Le parti des Grecs indépendants a récemment quitté le giron du centre‑droit libéral, par opposition à la politique de maintien dans la zone euro à tout prix.

Syriza et Anel partagent dans l’immédiat un même objectif :
Renégocier les obligations de la Grèce avec l’Union européenne et le FMI, notamment en allégeant et en reportant le paiement de la dette grecque. Ce n’est que si les créanciers de la Grèce refusaient cette restructuration de la dette que la nouvelle coalition grecque devrait se résoudre à quitter la zone euro.

Cette alliance reste néanmoins fragile
Alors que Syriza est favorable à une Europe fédérale, au laxisme migratoire et hostile aux valeurs traditionnelles et à l’Eglise, Anel affirme des convictions opposées : souverainisme, protection contre l’afflux d’immigrés, attachement aux valeurs traditionnelles.

En cas de déception, l’électorat populaire pourrait se reporter sur Aube dorée

Lire la suite

L’Etat islamique perd la ville de Kobané mais promet de nouvelles attaques en Europe

L’Etat islamique perd la ville de Kobané mais promet de nouvelles attaques en Europe

28/01/2015 – PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation)

L’Etat islamique freiné dans son expansion

Après 4 mois de combats violents entre les troupes de l’Etat islamique et les forces kurdes soutenues logistiquement par les forces de la coalition internationale, la ville de Kobané est sous contrôle kurde. Cette victoire des forces kurdes et la débandade des jihadistes a une haute valeur symbolique et marque la fin de l’expansion syrienne de l’Etat islamique, du moins pour le moment. Après de rudes combats qui ont fait plus de 1 600 morts depuis la mi‑septembre, les unités de protection du peuple kurde se sont rendues maîtres de la ville et ont repoussé les assaillants hors de la ville où ils les poursuivent encore. Ce revers pourrait marquer la première étape de la reconquête des territoires syriens actuellement sous contrôle de l’Etat islamique. Malgré tout, les jihadistes contrôlent encore quelques villages en périphérie de Kobané.

L’Etat islamique se réduit sur deux fronts

En effet, en plus de la victoire kurde à Kobané, l’expansion de l’Etat islamique se voit également réduite à l’Est. Le commandement de l’armée irakienne a annoncé ce lundi que ses troupes avaient récupéré le contrôle total de toutes les entités territoriales, villes, cantons et districts, de la province de Diyala. Les forces de la coalition estiment donc avoir réussi à endiguer l’expansion de l’Etat islamique en Irak, même si une grande partie du pays, dont la ville de Mossoul, est toujours sous le contrôle des jihadistes. L’expansion de l’Etat islamique a donc été arrêtée pour le moment sur les deux fronts avec des victoires hautement symboliques.

Mais la guerre risque de se globaliser

Lire la suite

Italie : le haut clergé se voile la face après une profanation dans une église

Italie : le haut clergé se voile la face après une profanation dans une église de Pérouse

27/01/2015 – PÉROUSE (NOVOpress) - Quelques jours seulement après l’attaque de Charlie Hebdo à Paris, une bande de cinq jeunes immigrés a profané, la cassant et urinant dessus, une statue de la Vierge Marie dans la paroisse de San Barnaba, dans la ville italienne de Pérouse. Le pasteur de l’église, le père Alessandro Scarda, affirme que les voyous ont brisé la statue en deux et ont commencé à la frapper “à coups de pied comme dans un ballon de football”, après quoi ils ont uriné sur les morceaux éparts, qui ont été par la suite récupérées, nettoyées et collées. La statuette est maintenant retournée dans sa grotte, un lieu où les habitants se retrouvent souvent dans la prière.

Quand les jeunes gens sont arrivés, un homme priait au pied de la statue, tenant à la main la photo de son épouse décédée. Les assaillants lui ont arraché et déchiré sa photo avant de la bruler sur la Madonnina.

D’après des témoins oculaires l’acte de vandalisme a été perpétré par « un petit groupe de personnes d’origine nord-africaine». Les coupables sont toujours en liberté et n’ont pas été identifiés.

L’évêque local s’est empressé de dissocier ces actes de violence d’une quelconque motivation religieuse.

« Nous devons condamner ces actes de vandalisme, » a-t-il déclaré, « mais pas leur attribuer une signification qu’ils n’ont pas, » mais il a également reconnu d’autres « épisodes récents d’intolérance envers les chrétiens de notre ville. » « Nous ne pouvons pas attribuer cet acte de vandalisme, » dit-il, « à la haine religieuse. »

L’évêque a souligné l’importance de ne pas alimenter la « méfiance réciproque » entre musulmans et chrétiens. Pourtant certains habitants ont critiqué le pape François pour son discours conciliant envers les immigrés — pour la plupart musulmans — et de nier les dangers de la violence à motivation religieuse. De son côté le pape a déclaré mercredi dernier que « Nous prions pour que le sentiment religieux ne devienne jamais une occasion de destruction, d’oppression et de violence. Vous ne pouvez pas faire la guerre au nom de Dieu ! »

Sources : Perugia Today / imolaoggi.it / umbria24.it

Des manifestations contre l'islam interdites en Espagne, « pourraient poser un risque grave pour la sécurité publique »

Des manifestations contre l’islam interdites en Espagne, « pourraient poser un risque grave pour la sécurité publique »

27/01/2015 – MADRID (NOVOpress) - Les gouvernements autonomes de Madrid et Valence ont interdit les manifestations anti-islamisation en face des deux des plus grandes mosquées du pays.

Un groupe inspiré par le mouvement allemand PEGIDA et un groupe identitaire appelé Alianza Nacional ont essayé d’organiser une manifestation en face de la plus grande mosquée de Madrid, mais le Bureau régional du ministère de l’intérieur espagnol leur a demandé de ne rien faire vendredi dernier en disant qu’une telle marche « pourrait poser un risque grave pour la sécurité publique. »

PEGIDA, abréviation allemande pour « Patriotiques Européens contre l’Islamisation de l’Occident » a ouvert plusieurs comptes de réseaux sociaux en Espagne. La branche espagnole de l’organisation a créé un compte Twitter qui a déjà près de 1500 abonnés .

L’une des publications du groupe indiquait que « l’islam n’a pas sa place dans des sociétés libres et démocratiques comme en Europe ». La branche espagnole de PEGIDA a également mis en ligne une peinture représentant l’expulsion des arabes de Grenade en 1492 avec le commentaire suivant :« Nous l’avons fait il y a 400 ans, nous le referons à nouveau ».

Source : Morocco World News

Allemagne : un prêtre interdit de sermons par son évêque suite à sa participation à PEGIDA

Allemagne : un prêtre interdit de sermons par son évêque suite à sa participation à PEGIDA

27/01/2015 – DRESDE (NOVOpress) - Un prêtre catholique allemand a été interdit de sermons ou de représenter l’église après avoir pris la parole lors d’un rassemblement de PEGIDA à Dresde dimanche 15 janvier.

Le Père Paul Spaetling, du diocèse de Munster, avait déclaré que l’Europe avait passé plus de mille ans à lutter contre l’islam. Il a aussi ajouté qu’il ne pense pas que l’islam ait une place dans le pays, comme le répète pourtant la chancelière allemande Angela Merkel.

Le mouvement PEGIDA proteste contre l’islamisation de l’Europe et a été accusé de « xénophobie ».

Le porte-parole du diocèse, Stephan Kronenburg, a indiqué de son côté que « la vision historique simpliste » du père Paul n’était « pas compatible avec le message chrétien d’amour, de bonté et d’inclusion ». Cette réaction n’est pas sans rappeler les remous provoqués au sein de la direction du Front National par les propos – pourtant mesurés – de l’eurodéputé FN Aymeric Chauprade.

Source : bbc.com

“Pour refouler les invasions d’immigrés il faudrait être ferme. Mais, c’est impossible. Parce que la charité chrétienne le défend. En quelque sorte, la charité chrétienne nous conduit au désastre !”
Jean Raspail, entretien à L’Action française 2000, 19 mai 2011

Crédit photo : blu-news.org via Flickr (cc). Manifestation du 5 janvier 2015 à Dresde.

Aymeric Chauprade sur le Kosovo : « non à la folle course à l’élargissement »

26/01/2015 – BRUXELLES (NOVOpress) – Le député européen Aymeric Chauprade (FN) prend position sur le processus d’intégration européenne du Kosovo.


La commission des affaires étrangères débat actuellement d’un projet de proposition de résolution sur le processus d’intégration européenne du Kosovo. Une fois de plus, l’Union européenne continue sa folle course à l’élargissement, en dehors de tout principe de réalité.

Pourtant, comme le souligne le projet, aujourd’hui il y a encore 5 États membres de l’Union européenne qui ne reconnaissent pas l’indépendance de cette région, qui fut le cœur historique et religieux de la Serbie.

Mais le Parlement européen semble vouloir poursuivre la politique de déstabilisation des Balkans menée par les États-Unis depuis le milieu des années 90. Pour rappel, lors de cette guerre meurtrière une “déserbiefication” à marche forcée fut menée : entre 1999 et 2004, sur les 235 000 Serbes, Tziganes, Goranis et Turcs chassés du Kosovo après les accords de Kumanovo, seuls 12000 ont pu revenir ; 1200 serbes ont été assassinés, 2300 kidnappés ; plus de 150 églises et monastères furent détruits et 40 000 maisons furent brûlées ou détruites à l’explosif.

Continue reading

Publié le
Législatives en Grèce : large victoire de Syriza, mouvement de la gauche radicale

Législatives en Grèce : large victoire de Syriza, mouvement de la gauche radicale

26/01/2015 -ATHENES (NOVOpress avec le Bulletin de réinformation)
Le parti de la gauche radicale Syriza est arrivé hier en tête des élections législatives, mais sans majorité absolue. C’est la raison pour laquelle il s’associe avec les Grecs indépendants (droite souverainiste proche de Debout la France de Nicolas Dupont-Aignan) en vue de former un nouveau gouvernement.

La victoire était attendue ; Syriza est arrivé en effet en tête des élections législatives avec 6 points d’avance sur son concurrent de droite, Nouvelle Démocratie. Le parti de droite du Premier ministre Antonis Samaras, Nouvelle Démocratie, arrive en seconde place avec 29 % des suffrages. Avec 6,3 % des voix, le parti d’extrême-droite Aube Dorée atteint la troisième place. Le parti socialiste, Pasok, pilier de la vie politique grecque pendant 40 ans n’obtiendrait pas de siège, ce qui constitue une défaite historique.

Alexis Tsipras (photo), le “patron” de Syriza, devient, à 40 ans, le plus jeune Premier ministre de la Grèce depuis 150 ans.

Quel était le contexte de cette élection ?

Ce scrutin avait d’abord pour but de sortir les institutions de l’impasse dans laquelle elles se trouvent depuis le 29 décembre dernier, lors duquel le président de la République n’a pu être désigné faute de majorité qualifiée, ce qui a entraîné mécaniquement la dissolution du Parlement 10 jours plus tard. L’objectif de ces élections législatives anticipées était donc de dessiner une majorité plus affirmée qui serait ensuite capable de désigner un président et de sortir la Grèce de l’impasse politique.

Lire la suite

Vu sur Facebook

Il s’agit d’une véritable invasion qu’il est urgent d’arrêter

Publié le
bel_FpZ2LtO

L’échec de l’intégration des musulmans démontrée dans une émission en Belgique

24/01/2015 – BELGIQUE (NOVOpress)
« L’intégration est un échec ! ». Voilà le thème du premier numéro de l’émission « Dossiers tabous » diffusé mardi soir sur RTL TVI. Annoncé en grande pompe car marquant le retour à la télé du célèbre journaliste belge Jean-Claude Defossé, les Belges étaient impatients de découvrir ce programme. Mais outre les appréciations de certains Belgo-belges, l’émission a provoqué un tollé.

Et pour cause, Jean-Claude Defossé présente l’intégration des immigrés musulmans en Belgique comme un «échec». Politiques, militants associatifs, citoyens lambda, les critiques ont émané de tout bord.

Jean-Claude Defossé assume totalement son reportage :

Accusé par les uns de “surfer sur les clichés” ou de faire un “mélange d’amalgames”, M. Defossé ne change pas sa ligne de conduite. “Mon but était de secouer le cocotier pour voir ce qui tombait, de faire réfléchir en somme. Et j’ai réussi. Un reportage sans critiques, c’est pour moi un reportage à l’eau tiède. Si c’était à refaire, je ne changerais rien”.


Islam : Le maire du Londres Boris Johnson menacé sur Twitter

Islam : Le maire de Londres Boris Johnson menacé sur Twitter

23/01/2015 – LONDRES (NOVOpress) - Alors qu’il rend visite en Irak aux troupes britanniques entraînant les combattants kurdes contre l’État Islamique, et prenant la pose kalachnikov à la main, le populaire maire de Londres Boris Johnson s’est vu menacé sur Twitter par un sympathisant de l’EI : “Un jour, ISIS le capturera à Londres et l’enverra en enfer”.

Alors que de l’Europe entière, y compris d’Angleterre, des voix s’élèvent pour dénoncer l’imposture du multiculturalisme et l’influence grandissante de l’islam dans nos sociétés, cet avertissement est à prendre au sérieux. En mai 2013, un soldat britannique a été décapité à la machette et au hachoir par deux immigrés à Woolwich, dans le sud-est de Londres, qui ont tenu auprès des témoins de la scène des propos fondamentalistes islamistes avant d’être blessés par la police, et arrêtés.

 

lapidee_topelement

Islam et Liberté d’expression : la culture s’autocensure pour ne pas faire d’amalgames…

23/01/2015 – PARIS (NOVOPress)
L’attentat contre Charlie Hebdo a eu des conséquences dans le monde de la musique, du cinéma mais également dans celui du théâtre. En effet, la pièce “Lapidée” – qui raconte l’histoire d’une jeune hollandaise victime d’une lapidation au Yemen – après avoir été accusée d’adultère,
Cette pièce Lapidée ne sera finalement jouée que trois fois au lieu de trente séances prévues à l’origine. Pire encore, la campagne d’affichage a été annulée. Le motif ? Cela pourrait constituer une provocation à l’égard de la communauté musulmane en France…

Dans le même temps, en Belgique, le Musée Hergé a renoncé à l’exposition hommage à Charlie Hebdo. Cette manifestation – destinée à défendre la liberté d’expression – a été annulée compte tenu des menaces islamistes pesant sur le pays.

Les musulmans sont-ils vraiment les premières victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo comme voudraient nous le faire croire les médias officiels ? En tout cas, la censure islamique fonctionne très bien aujourd’hui en Europe…