À la une

Meurtre « raciste » et « fasciste » en Italie : le meurtrier de Zakir s’appelle Hamrouni

21/04/2014 – PISE (NOVOpress) – La tentation était trop forte. Surtout en plein déferlement migratoire et juste après la révélation, que le système n’avait pu entièrement occulter, que Mada ‘Adam’ Kabobo, le « réfugié » de Lampedusa passé massacreur de rue à Milan, avait déchiqueté ses victimes à coups de pioche parce qu’elles étaient blanches.

Zakir Hossain, un Bangladais de 34 ans, serveur dans un restaurant indien, est mort à Pise, dans la nuit du 13 avril, tombé sur le pavé après avoir reçu un coup de poing. Sur le cadavre encore chaud, tout le lobby de l’immigrationnisme italien a immédiatement commencé sa danse rituelle.

Les images des caméras de surveillance montraient que le Bangladais avait eu une altercation avec quatre hommes. Les media les plus retenus  ont affirmé : « il y a une bonne probabilité qu’ils soient de nationalité italienne ». D’autres ont tranché : « ils sont tous Italiens », voire : « Zakir Hossain a été victime d’un commando de quatre jeunes, tous Italiens ».

L’auteur du coup de poing avait, comme de juste, « les cheveux rasés, couleur châtain clair » – il n’a, faut-il croire, pas été possible d’aller tout à fait jusqu’au blond. La vidéo n’avait pas de son : les media ont ajouté de leur cru, tant qu’à faire, que l’agresseur avait « peut-être prononcé quelques phrases racistes ». D’embellissement en embellissement, on en arrive à la version du site immigrationniste Stranieri in Italia : « Les enquêteurs font l’hypothèse que l’agresseur était ivre et qu’il a cherché un prétexte pour se battre, en lançant aussi des provocations racistes, avant de frapper sa victime à l’improviste ».

La « communauté bangladaise » de la ville, qui compte de 1000 à 1500 personnes, a été reçue par le maire de Pise, auquel elle a expliqué qu’elle « avait peur des extrêmes ». Elle a appelé dans la foulée à une manifestation.

L’extrême gauche des Cobas (communautés de base) a publié un communiqué à faire froid dans le dos (copie d’écran en Une). « Xénophobie », « racisme », « squadrisme » : « encore une fois, les migrants victimes de violences et d’homicides ». La ville de Pise « est désormais un terrain de raids et d’agressions racistes ». « La communauté démocratique et solidaire de la ville doit réagir et veiller afin que ces agressions cessent et ne débouchent pas sur des formes de fascisme explicite ». L’association Africa Insieme (« Afrique ensemble ») a dénoncé de son côté « un climat de tension, de mépris pour les immigrés ».

L’archevêque de Pise, Mgr Giovanni Paolo Benotto, a dévié le chemin de croix du Vendredi saint pour le faire passer sur les lieux du drame. « On ne grandit pas dans la paix, a-t-il déclaré, si l’on n’instaure pas un climat de respect plein et total envers toute personne, quelles que soient son origine, sa culture, sa foi ou ses idées politiques ».

Las, vendredi matin, alors que la mobilisation civile et religieuse battait son plein, l’assassin de Zakir a été identifié.

Lire la suite

Samedi 17 mai : colloque Dominique Venner à La Maison de la Chimie

Samedi 17 mai : colloque Dominique Venner à La Maison de la Chimie

20/04/2014 – PARIS (NOVOpress)
Le premier colloque autour de l’œuvre et des idées de Dominique Venner se tiendra le 17 mai 2014 à la Maison de la Chimie à Paris, à partir de 14h30 (28 rue Saint-Dominique 75017 Paris)

Le programme des interventions :

- “Dominique Venner, historien et essayiste de l’histoire” par Philippe Conrad
- “Dominique Venner, le cœur rebelle” par Pierre-Guillaume de Roux
- “Les leçons du samouraï” par Javier Portella
- “Dominique Venner vu d’Italie” par Casapound
- “L’esprit Corps Franc” par Bernard Lugan
- “Un exemple de tenue” par Alain de Benoist

Lire la suite

Vu sur Twitter

Aux européennes, la coalition forgée par Marine Le Pen pourrait obtenir 38 sièges

 

Publié le
Les nouvelles autorités de Kiev ne parviennent pas à s’imposer dans l'est de l'Ukraine

Les nouvelles autorités de Kiev ne parviennent pas à s’imposer dans l’est de l’Ukraine

Drapeau de l’armée ukrainienne via Wikipédia (cc).

19/04/2014 – KIEV (NOVOpress via le Kiosque courtois)
Cette semaine, la tension en Ukraine est remontée d’un cran. De nombreuses villes de l’est du pays sont en partie aux mains de la population russophone hostile au nouveau pouvoir. Kiev a donc décidé d’une opération militaire dite « anti-terroriste » pour reprendre en main l’est de l’Ukraine. Et ce dans un contexte à hauts risques, puisque 40.000 soldats russes campent aux frontières à l’est du pays.

Des appels à l’apaisement sont venus notamment de l’Union européenne, laissant les Américains et les Russes seuls. Ils se rejettent mutuellement le tort d’avoir déstabilisé l’Ukraine. Les Américains prétendent que les Russes menacent le pays, les Russes que la CIA, dont le patron est venu à Kiev la semaine dernière, a fomenté la révolution.

Lire la suite

Poutine dialogue avec Snowden en “professionnels” : nous ne faisons pas d’écoutes de masse (vidéo)

19/04/2014 – MOSCOU (NOVOpress) – Jeudi le président russe, participait à l’émission “Ligne directe avec Vladimir Poutine” au cours de laquelle il a été interrogé par l’ancien consultant de la NSA Edward Snowden, réfugié en Russie.

Snowden a demandé à Poutine “est-ce que la Russie intercepte, stocke ou analyse d’une quelconque façon les communications de millions d’individus? “ comme les Etats-Unis. Il a ajouté [cette partie ne figure pas dans l'extrait vidéo ci-dessous sous-titré en français] qu’aux Etats-Unis deux enquêtes indépendantes tout comme une Cour Fédérale ont concluent que ces programmes étaient inefficaces pour stopper le terrorisme et qu’ils s’immiscent de façon déraisonnable dans la vie privée des citoyens ordinaires.

Avec humour Vladimir Poutine (ancien du KGB) répond qu’ils vont pouvoir parler d’écoutes en professionnels. La Russie ne fait pas d’écoutes de masse, la loi russe l’interdit et… elle a moins d’argent que les USA. Il espère que cela ne se fera jamais en Russie.

Publié le
Photo du jour : le Brunni (Suisse)

Photo du jour : le Brunni (Suisse)

18/04/2014 – SCHWYTZ (NOVOpress) - Le Brunni se trouve dans le canton de Schwytz, en Suisse alémanique. Le canton de Schwytz fait partie des 3 cantons fondateurs de la Suisse, avec Uri et Unterwald. Majoritairement catholique, le canton de Schwytz comptait déjà en 2000 5% de musulmans.

Crédit photo : gato-gato-gato via Flickr (cc)

L’impossible révolte des peuples d’occident

18/04/2014 – VIDÉO - Malgré les crises, malgré les inégalités, malgré le règne de la finance, les peuples d’occident restent passifs, comme anesthésiés par le système médiatique, politique et consumériste. Cette vidéo est un extrait du film « Dette, crise, chômage : qui crée l’argent ? »

Consommer, c’est être libre et heureux. Réfléchir est futile et ennuyeux. Le vocabulaire est réduit, le sens des mots dévoyé, de sorte qu’il n’est plus possible de penser la réalité. L’éducation est réduite à une sorte de conditionnement à la servitude et d’insertion professionnelle. Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée limité, et plus sa pensée est bornée à des préoccupations futiles, moins il peut se révolter…

Publié le
Italie : Casapound ne pourra pas se présenter aux élections européennes

Italie : Casapound ne pourra pas se présenter aux élections européennes

17/04/14 – ROME (NOVOpress)  – En Italie aussi, le système sait se défendre et a bien verrouillé l’accès aux élections « démocratiques ». Ainsi, Casapound, le mouvement de droite sociale et radicale italienne, ne pourra pas se présenter aux prochaines élections européennes, faute d’avoir rassemblé les 150.000 signatures de parrainages exigées par la loi pour tout parti non représenté au sein du Parlement.
Le mouvement à la tortue n’est en effet parvenu qu’à récolter qu’environ 85.000 signatures, ce qui est déjà un chiffre considérable pour un parti sans moyens financiers ni permanents autres que bénévoles.

Dans un communiqué, Simone Di Stefano, le vice-président de Casapound, a d’ailleurs tenu à remercier tous ces signataires.

« Merci à tous! Même si les très nombreuses signatures récoltées ne suffisent pas à présenter notre liste aux élections européennes. Malheureusement, la loi électorale italienne pour les élections européennes est prévue spécifiquement pour en exclure ceux qui ne sont pas représentés au Parlement, ceux qui ne sont pas dans le jeu du système et de la connivence. Heureusement par contre, des mouvements anti-Union Européenne en France, Grèce, Hongrie, Angleterre et Allemagne seront bels et bien présents à Bruxelles pour entamer la démolition de ce monstre infâme qui veut la mort de nos nations. “Assez de l’UE !” ce n’était pas seulement un slogan de campagne, mais une position politique précise que nous allons continuer à soutenir fermement, dans les rues, auprès de notre peuple! » a-t-il notamment déclaré.

Vu sur Twitter

NDDL : l’Europe lance une procédure pour infraction aux règles environnementales contre la France

Publié le
Angleterre : un immigré clandestin assassin se déclare gay et devient inexpulsable

Angleterre : un immigré clandestin assassin se déclare gay et devient inexpulsable

17/04/2014 – LONDRES (NOVOpress) – « JR » (le tribunal a interdit de publier ni son nom ni sa photographie, pour préserver ses « droits ») est Jamaïcain. Il est arrivé en Grande-Bretagne en décembre 2000, quand il avait 15 ans, grâce à un visa temporaire « pour rendre visite à sa mère ». Une fois sur place, il a déposé une demande pour prolonger son séjour mais a essuyé un refus, ce qui ne l’a pas empêché, bien sûr, de rester sur place et d’être scolarisé – avec un QI de 63, ce qui le range dans les 2% les moins intelligents de la population.

Un an plus tard, « JR » a assassiné à coups de couteau un de ses camarades de classe (Abdul, réfugié somalien), qui lui devait 10 livres pour du cannabis. Il a été condamné à la « prison à vie » en septembre 2002 avec une peine minimale de… 8 ans et 2 mois. Le juge avait ordonné son expulsion à l’issue de sa peine. En appel, la peine minimale a été encore réduite à 6 ans et 2 mois, sans expulsion.

Depuis 2009, le ministère de l’Intérieur britannique tente vainement d’expulser « JR », qui multiplie les procédures. En avril 2012, après un premier recours infructueux, il a fait appel, en déclarant, pour la première fois, qu’il était homosexuel.

Lire la suite