Téléramadan, ou le Grand remplacement assumé

02/03/2017 – FRANCE (NOVOpress)
Téléramadan, dont le premier numéro est sorti le 6 juin dernier, se veut « communautaire au sens culturel, pas religieux » d’après l’article du Monde du 06 juin 2016.

Parmi, les auteurs, on retrouve Mouloud Achour, ancien animateur au Grand Journal de Canal +, et Medhi Melkat. Les deux compères se sont associés pour créer Les Editions du Grand Remplacement et assument pleinement leurs rôles de « Grand remplaçant ».

Mais pour le Monde, journal politiquement correct, il ne faut pas y voir un quelconque défi communautariste mais plutôt un « contrepied sur le terrain des idées » à la thèse développée par Renaud Camus.