Insolite : Quand l’AFP déclare vouloir lutter contre la désinformation

06/02/2017 – FRANCE (NOVOpress)
Dans le cadre de l’élection présidentielle en France, l’AFP vient d’annoncer sa participation à deux initiatives visant à lutter contre les « fausses informations ». L’agence de presse s’associe ainsi au réseau first draft – et son projet crosscheck – ainsi qu’à Facebook avec son outil de fact-checking.

Michèle Léridon, directrice de l’Information de l’AFP, précise la démarche :

Comme pour la sécurité des journalistes, la concurrence entre les médias n’est pas de mise lorsqu’il s’agit de lutter contre la désinformation et la manipulation. Entre post-vérité et complotisme, le coeur de notre métier est attaqué, nous devons riposter ensemble.

Et Grégoire Lemarchand, adjoint à la rédaction en chef, responsable des réseaux sociaux à l’AFP, d’ajouter :

La vérification des faits a toujours été au coeur de notre travail et l’AFP a donc toute sa place dans le projet CrossCheck où elle assurera la validation finale de l’ensemble du travail des équipes.