Joël Lightbound

Un député canadien ovationné après sa soumission à l’islam au Parlement

02/02/2017 – CANADA (NOVOpress) : Après l’attentat contre la mosquée de Québec qui a coûté la vie à six personnes, Joël Lighbound, député du parti du premier ministre Justin Trudeau, a demandé « pardon » aux musulmans. Il leur a demandé « pardon », au Parlement « d’avoir observé, ces dernières années, leur ostracisation et leur stigmatisation ». Pardon « d’avoir vu prendre racine dans le cœur de mes semblables la peur, la méfiance et la haine ». Pardon « d’avoir fait de mon mieux pour y répondre mais de ne pas en avoir pas fait assez. Parce que si les mots on des conséquences, les silences aussi ont des conséquences. »

Et de leur dire qu’ils sont là chez eux, et qu’ils y seront « toujours ». Puis il a conclu son discours par « Salam Alaykoum » (« que la paix soit sur vous »), avant que tous les élus ne se lèvent pour lui offrir une standing ovation…