« Chez nous » : un film de propagande anti-FN en pleine campagne présidentielle ?

04/01/2017 – FRANCE (NOVOpress)
La sortie du film est prévue le 22 février. Mais la publication sur internet de la bande-annonce de « Chez nous » de Lucas Belvaux a fait monter au créneau plusieurs dirigeants du Front national.

Le film suit le parcours de Pauline, une infirmière à domicile, qui vit à Hénard, une ville du Nord dont la consonance rappelle bien sûr Hénin-Beaumont, une ville dont le Front national a fait son fief.
Un jour, Pauline est contactée, recrutée, par un parti, le Bloc patriotique dont la patronne est jouée par Catherine Jacob, dont le physique peut rappeler celui de Marine Le Pen.

Steeve Briois, le maire FN d’Hénin-Beaumont, a réagi par le tweet suivant: « Pauvre Marine Le Pen, qui est caricaturée par ce pot à tabac de Catherine Jacob. Un sacré navet en perspective !« .

De son côté, Gilbert Collard a lancé : « Émules de Goebbels, les productions du système produisent « Chez nous », à nos frais, film de propagande anti-FN : rideau ! »

Enfin, pour Nicolas Bay, « ce film #cheznous relève de la propagande d’Etat. Il est financé avec l’argent public ».