Sylvain Tesson : la France d’un écrivain voyageur

20/10/2016 – FRANCE (NOVOpress)
C’est une histoire dont tout le monde connaît la chute. Tesson grimpe sur un toit, glisse et tombe. On le ramasse à la petite cuiller. Vertèbres, côtes et crâne fracturés, poumons perforés, pronostic vital engagé. Plongé dans le coma, l’écrivain voyageur écope de quatre mois ferme, sans remise de peine, à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière. Une saison passe et Sylvain se remet sur pied avec l’envie furieuse de battre la campagne pour redécouvrir cette France qu’on dit oubliée. Il déclare : « Certains hommes, écrit il, espèrent entrer dans l’Histoire. Nous sommes quelques uns à préférer disparaître dans la géographie ».

C’est un périple qui l’emmènera des Alpes du sud à la pointe nord du Cotentin. Au détour de ses détours, il croise des ermites, des ramasseurs de champignons, des dames claudicantes… On lut longtemps Sylvain Tesson pour se dépayser. Il est certainement venu le temps de se repayser. Sur les chemins noirs sont disponibles dès aujourd’hui !