image-fournie-par-la-croix-rouge-italienne-de-migrants-secourus-au-large-de-la-libye-le-18-aout-2016-1_5659659

À Gussignies, les habitants ne veulent pas des migrants. L’État recule !

07/10/2016 – FRANCE (NOVOpress)
Lors d’une réunion publique organisée en début de semaine, les habitants de Gussignies avaient clairement fait entendre leur opposaiton au au projet d’implantation d’un centre pour migrants dans leur village.

Si la sous-préfecture n’entend pas notre refus, il faudra durcir le ton. Nous pouvons occuper les locaux ou créer une association pour défendre nos intérêts.

La mobilisation des habitants renforcée par une pétition ayant réuni près de 300 signatures (384 personnes vivent dans ce village) aura ainsi permis de faire reculer l’État.

La sous-préfecture, dépitée, s’est contenté de déclarer ceci :

Nous continuons à chercher des endroits pour accueillir ces migrants. Peut-être d’autres communes se montreront plus accueillantes.