affiches-generation-identitaire-on-est-chez-nous.jpg

Génération identitaire annule sa manifestation à Molenbeek mais…

31/03/2016 – MOLENBEEK (NOVOpress) : Françoise Schepmans, la bourgmestre de Molenbeek, peut être rassurée : Génération identitaire prend acte de sa décision d’interdire la manifestation prévue pour le 2 avril et appelle ses militants et sympathisants à ne pas se rendre samedi dans la commune belge. Dans un communiqué, accompagné d’une vidéo, diffusé la nuit dernière (« La bourgmestre de Molenbeek préfère-t-elle les islamistes aux identitaires ? »), Génération identitaire affirme toutefois n’en avoir « pas fini avec Molenbeek »…

Le communiqué de Génération identitaire

 « La bourgmestre de Molenbeek, Françoise Schepmans, a décidé d’interdire la manifestation identitaire prévue samedi pour réclamer l’expulsion des islamistes. Nous en prenons acte et demandons à nos sympathisants et à tous ceux qui voulaient se joindre à nous de ne pas se rendre sur la place communale de Molenbeek.

Françoise Schepmans a décidé d’interdire notre rassemblement, prétendant craindre des débordements. Les véritables « troubles à l’ordre public » ne seraient donc pas pour elle Salah Abdeslam et ses amis ? Plutôt que de s’attaquer aux identitaires, elle ferait mieux de neutraliser les djihadistes qui opèrent tels des poissons dans l’eau au sein même de sa commune et y bénéficient de très nombreuses complicités.

Les autorités préfèrent rester enfermées dans leur aveuglement et leur lâcheté coupable, traquent les lanceurs d’alerte et refusent toute manifestation populaire de reconquête. Si Mme Schepmans et tous les autres faisaient leur travail, Génération Identitaire n’aurait pas eu besoin d’organiser cette manifestation ! Si ces islamistes ont pu ainsi s’implanter et s’organiser en Belgique, en France et dans le reste de l’Europe, c’est à cause de la complicité passive (et même parfois active) d’une grande partie de la classe politique.

Interdire une manifestation ne suffira pas à apaiser la colère de la jeunesse européenne : Génération Identitaire n’en a pas fini avec Molenbeek et il faudra bien rendre des comptes pour nos frères et nos sœurs assassinées. »