drapeau DAESH ISIL Etat islamique

Capture de Salah Abdeslam : la propagande djihadiste mise à l’épreuve

21/03/2016 – EUROPE (NOVOpress)
«Il s’agit d’un coup important porté à Daesh» a affirmé le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve à la sortie du dernier Conseil de défense, évoquant l’arrestation de Salah Abdeslam.

Pour Mathieu Slama, l’arrestation de Salah Abdeslam vient fissurer la mythologie du djihadiste jusqu’au-boutiste et déterminé.

Les Abdeslam et autres terroristes «ratés» viennent contredire cette perception du djihadiste jusqu’au-boutiste et déterminé. Ils introduisent du même coup un grain de sable dans la propagande djihadiste. Car derrière la figure du «loser» et du lâche, autre chose est en jeu. Dans le cas d’Abdeslam, son inefficacité le ramène, aussi paradoxal que cela puisse paraître s’agissant d’un homme impliqué dans le pire attentat terroriste jamais mené sur le territoire français, à son humanité. A-t-il failli par peur? par compassion? par incompétence? L’enquête permettra peut-être de comprendre ce qui s’est passé. Certains témoins qui l’ont rencontré après les attentats l’ont décrit en pleurs, paniqué, les suppliant de ne pas le «balancer».