hillary_clinton_voile_musulman

Le musulman Tahir Javed, 5e plus grand donateur de Hillary Clinton

Source : Boulevard Voltaire
La candidate de Wall Street est allée rendre visite à une communauté d’intérêts encore plus particuliers…

Après avoir observé, sur les chaînes américaines, les discours de Hillary Clinton, j’y voyais des jeunes filles voilées en arrière-plan, ce qui me serrait les tripes, je l’avoue. L’islam visible, revendiqué par l’accoutrement d’enfoulardées… Là aussi, me dis-je avec désespérance ! Je précise que je n’ai rien contre les religions, mais que je suis une farouche opposante à l’islam de conquête, un système politique totalitaire. Nulle autre idéologie n’avance comme l’islam. Par tous les moyens. Utilisant notre démocratie à son avantage, par la violence et la terreur, la conquête avance sans résistance et surtout et avant tout, parce qu’elle bénéficie de la complicité de la gauche dans le monde occidental.

Voilà que la candidate de Wall Street et autres grands intérêts particuliers états-uniens est allée rendre visite à une communauté d’intérêts encore plus particuliers, qui entend financer sa conquête sur le territoire américain. Les musulmans. Aucun pays au monde comme l’Amérique ne possède ce système de financement de la vie politique qui permet aux intérêts particuliers de financer tel ou tel se présentant à la plus haute fonction, avec l’exigence, une fois élu, que le poulain sera aux ordres. Encore une fois, il me faut rappeler les dernières déclarations de Jimmy Carter : le système américain est devenu le plus corrompu au monde.

C’est Channel 12, à Beaumont au Texas, qui révèle l’histoire. Pourquoi la Billary a-t-elle fait un arrêt de campagne à Beaumont ?

Seulement six personnes étaient dans la rue pour la saluer, un nombre largement dépassé par celui de ses gardes du corps. Elle a snobé ce petit monde. Mais ce n’est pas le plus grave. La vraie raison de son déplacement éclair est qu’elle se rendait à un meeting privé à West Beaumont, où elle fut accueillie par 200 musulmans, la plupart d’origine pakistanaise. Cette réunion était organisée par l’homme d’affaires pakistanais Tahir Javed, qui lui a offert 500.000 dollars, ce qui range ce donateur musulman parmi les 5 premiers réunis par Clinton à travers le pays. En conséquence, elle est désormais aussi achetée et payée par l’islam. Ce que, bien évidemment, les médias dominants vont dissimuler avec zèle et que je me suis fait un devoir de diffuser ici.
Événement qui viendra forcément aux oreilles du Donald.

La gauche destructrice de l’Occident et de ses valeurs a trouvé sa représentante en chef en Hillary Clinton, dont on sait qu’elle bouffe à tous les râteliers, pourvu que cela l’amène au pouvoir, seule chose qui lui importe. La fin justifie les moyens, peu importe l’intérêt général et le peuple pour lequel, on le sait, elle a un mépris absolu.
Dans ces conditions, oui, le Gargantua Trump qui s’autofinance doit gagner les élections, tout « peau orange », « mèche peroxydée », « grande gueule populiste » qu’il est. Au moins lui sera-t-il un rempart à la conquête musulmane, laquelle avance par tous les moyens, y compris par le financement d’une candidate à la présidence des USA.

Hildegard von Hessen am Rhein