attentat_homs

Des attentats à Homs et Damas revendiqués par l’État islamique

22/02/2016 – MONDE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Hier dimanche, à Homs, ville située dans l’ouest de la Syrie, deux attentats ont eu lieu. C’est avec deux voitures piégées que les terroristes ont tué 57 personnes. Une centaine de personnes sont blessées. Selon la presse syrienne : « Les attentats ont coïncidé avec la sortie des écoles, tuant plusieurs élèves ». Trente autres personnes ont été tuées au sud de Damas. L’OSDH a expliqué à propos de ces différents attentats qu’« Il y a eu une voiture piégée et deux kamikazes qui se sont fait exploser. Quant à la quatrième explosion, on ignore s’il s’agissait d’une bombe ou d’une autre voiture piégée ».

L’État islamique a-t-il revendiqué ces attentats ?

Oui, c’est dans un communiqué que l’État islamique a revendiqué ces attentats. Ce communiqué indique que les personnes présentes dans les voitures piégées étaient membres de l’État islamique.

Pourtant, l’État islamique recule devant l’offensive syrienne

Samedi, la Syrie a réussi à reprendre 18 villes proches d’Alep, contrôlées par l’État islamique. C’est avec l’aide de la Russie que la Syrie a récupéré ces villes, mais également aux alentours de Raqqa. C’est la flotte aéronautique russe qui a aidé les combattants syriens dans leur progression face à l’État islamique. L’Observatoire syrien des Droits de l’homme (OSDH) comptait hier 50 djihadistes tués. Son directeur, Rami Abdel Rahmane, explique que : « Ces djihadistes ont été tués dans les combats et par les frappes de l’aviation russe ».