tadji

Contre l’islam radical, le Tadjikistan traque barbes et voiles noirs

23/01/2016 – INTERNATIONAL (NOVOpress)
Le Tadjikistan, ancienne république soviétique frontalière de l’Afghanistan, serait devenu un terreau de recrutement privilégié de l’État islamique. Selon des chiffres officiels, plusieurs centaines de jeunes Tadjiks ont déjà rejoint les rangs des djihadistes en Irak et en Syrie.

Les autorités ont ainsi déclaré la guerre à l’islam radical et tentent de débusquer les terroristes potentiels sur le territoire. Les hommes sont fortement invités à raser leur barbe, tandis que le voile intégral n’est plus vendu sur les marchés.