agression temoignage 03

Agressions sexuelles en Allemagne : encore de nouveaux développements

15/01/2016 – EUROPE (NOVOpress)
L’affaire des agressions de masse en Allemagne et un peu partout en Europe n’en finit plus de prendre de l’ampleur. Espérons que le drame vécu par ces centaines de femmes aura au moins permis à l’Europe de prendre conscience de l’invasion migratoire qu’elle subit.

Injures et menaces contre une victime qui avait témoigné
La jeune Selena avait raconté le détail de sa nuit de cauchemar à Koblenz lors d’une émission de télé : elle avait évoqué ces hordes pour qui elle n’était que du « gibier », les attouchements intimes, sa peur, les insultes dégradantes, la police présente, mais n’intervenant pas et ces hommes de type méditerranéen qui parlaient tous arabe.
Pour elle le but principal de ces immigrés n’était pas de voler, car ils auraient pu facilement le faire et disparaître, mais d’humilier et de terroriser toutes ces jeunes femmes.

agression temoignage 01

À la suite de ce courageux témoignage, la jeune femme des musulmans et des miliciens d’extrême gauche l’ont accusé de racisme et traité de fasciste, ont inondé sa page Facebook de commentaires haineux et ont publié ses coordonnées dans plusieurs blogs extrémistes. Le prêcheur islamiste convertit Peter Vogel a fait un montage de son interview pour laisser penser qu’elle accuser les musulmans de ces violences. Et elle a même reçu des appels menaçants à son travail.
Selena n’a pas porté plainte et a déclaré que ces menaces ne changeront rien à son discours et à ses habitudes.

Nouvelles agressions de masse
La presse et la police allemandes continuent de leur côté leur opération-vérité : hier le journal Leipziger Volkszeitum a montré que ces agressions sexuelles n’étaient pas du tout un phénomène isolé, mais devenu un quotidien pour de nombreuses femmes depuis l’arrivée massive d’immigrés clandestins.
Une semaine après les agressions de Cologne, une femme à Leipzig a été également victime d’une attaque par un groupe d’hommes « principalement immigrés ». Cela a été reconnu par la Police la ville alors que jusqu’à présent il lui était interdit de communiquer sur les crimes de demandeur d’asile, à moins que ne soient posées des questions spécifiques sur ce sujet.

Samedi, peu après minuit, une femme de 31 ans a été approchée par 31 hommes à la gare Centrale de Leipzig et touchée de manière inconvenante. La victime a immédiatement signalé l’incident à la police de la gare ce qui a amené l’arrestation d’un Tunisien de31 ans et d’un Libyen de 24 ans, formellement reconnus par la plaignante.

agression temoignage 02

Encore des viols dissimulés par la presse

Nous avons aussi appris ce week-end seulement que le lundi 28 décembre, autour de midi, un réfugié de 36 ans aurait violé une adolescente de 16 ans dans les toilettes de la Mairie de Wolfsburg près de Hanovre. L’homme a été emprisonné. Pour les enquêteurs le crime semble incroyable, explique le procureur Birgit Seel : « Apparemment la jeune fille de 16 ans a expliqué qu’elle voulait aider l’accusé dans une démarche administrative », en toute naïveté. Puis l’homme l’a entraînée dans les toilettes, où le viol est supposé avoir eu lieu.

Le maire de la ville s’est dit « stupéfait que cet horrible crime puisse être commis en plein jour dans un bâtiment public sans que personne ne s’en aperçoive. »

Résistances citoyennes

Et pendant ce temps face à l’ampleur des agressions et à l’impuissance de la police, sans parler de complicité des politiques et de silence des médias officiels les patrouilles citoyennes s’organisent. Après l’Allemagne et la Suède, c’est en Finlande où les « soldats d’Odin » veulent se charger de la sécurité des jeunes femmes lors de grands rassemblements festifs.

agression temoignage 03