allemagne militants id distribuent bombes poivre01

Agressions sexuelles en Allemagne : des militants identitaires distribuent des bombes anti-agressions

14/01/2016 – EUROPE (NOVOpress)
Après la vague d’Agressions sexuelles de masse par des clandestins, des militants identitaires distribuent des sprays anti-agression aux femme de Halle, en Allemagne. “Voilà la véritable « distance » à avoir », dit l’affiche (photo en tête d’article), en référence aux propos du maire de Cologne, Henriette Reker, invitant les femmes à garder leurs distances avec les clandestins.

À Halle, une ville proche de Liepzig, la distribution de bombes de gaz poivré s’est tenue près de la gare hier à midi, à la Riebeckplatz, où passent au moins 52 trains toutes les heures aux heures de pointe.
Selon la page Facebook du groupe sur cette action, il s’agit d’une réponse à la vague sans précédent d’agressions sexuelles sur les femmes par des « demandeurs d’asile » lors du Nouvel An.

Un cadeau pour votre sécurité, dit l’affiche

Un cadeau pour votre sécurité, dit l’affiche

« Ce qui est arrivé à Cologne se passera partout et encore, et nous voulons faire en sorte que les femmes puissent continuer à se sentir en sécurité dans notre ville. Nous avons reçu de nombreux commentaires chaleureux, des sourires et des encouragements pour cette action. Merci pour ça ! » peut-on lire sur leur post sur Facebook.

Des tracts accompagnaient la distribution de sprays au poivre par des militants dentaires allemands

Des tracts accompagnaient la distribution de sprays au poivre par des militants dentaires allemands

Des tracts accompagnaient cette distribution :
Cher lecteur, vous avez sûrement entendu parler des événements choquants récents survenus à Cologne lors du réveillon du Nouvel An, où se sont produites des violences sexuelles massives : des femmes ont été encerclées, abusées, déshonorées et dépouillées.
« Ce qu’ont vécu les femmes était des viols, » a déclaré un policier en service lors de cette nuit. Depuis le nombre de victimes a dépassé les 500 plaintes auprès de la police. Il y a eu au moins deux cas de viols. La police semble incapable d’empêcher ces agressions brutales.
Cologne n’est malheureusement pas un cas isolé. Dans le même temps, des incidents similaires ont eu lieu à Hambourg, Francfort, Stuttgart et dans beaucoup d’autres villes.
Les auteurs de ces actes odieux étaient des hordes de « demandeurs d’asile ». Plus de 1 000 hommes maghrébins et arabes ce sont retrouvés pour accomplir ces lâches violences.
La grande majorité des suspects identifiés était des « réfugiés ». La maire de Cologne Henriette Reker a donc convoqué une réunion d’urgence. Mais le résultat fut choquant : au lieu d’enfin montrer de la fermeté contre les criminels étrangers, Reker a appelé les femmes allemandes à modifier leurs comportements pour ne pas choquer ces immigrés à la culture différente de la nôtre !
Lors de prochains événements majeurs, a-t-elle déclaré, elles doivent garder une bonne distance face à des d’inconnus.
Il s’agit d’une politique qui se moque des victimes : au lieu de défendre notre sécurité, notre dignité, notre mode de vie et notre culture, elle nous demande de nous soumettre aux étrangers — dans notre propre pays. Notre peuple mérite la sécurité. Mais cette politique trahit le peuple.
Cologne est un symbole.
Il illustre tristement l’échec de l’État à protéger ses frontières. Au cours de la dernière année, plus d’un million d’immigrants illégaux sont entrés dans notre pays, et l’État ne peut plus maintenant — ou ne veut pas — protéger ses femmes et ses filles.
Par conséquent c’est à nous de nous défendre. Il est temps de se battre. Pour nous, nos familles et notre pays. Le mouvement identitaire a donc décidé de distribuer des bombes d’autodéfense gratuitement aux femmes. Avec cette bombe vous maintiendrez à distance les agresseurs comme le veut Madame Merkel et vous cesserez d’être une victime !
Notre appel est le suivant : ne cédez pas ! Défendez-vous vous-même — parce que c’est notre terre ! Prenez soin de vous et voyagez en toute sécurité à travers la ville.
Nous demandons :
– La fermeture immédiate de la frontière et le rejet de tous les immigrants illégaux !
– La déportation de tous les criminels étrangers après qu’ils aient purgé leur peine !
– La remigration d’immigrants illégaux dans leurs pays d’origine !