Julien Sanchez, maire de Beaucaire, et les staliniens (Présent n° 8128)

Julien Sanchez, le maire FN de Beaucaire, devant la justice pour «islamophobie»

07/01/2016 – FRANCE (NOVOpress)
Ce jeudi, à Nîmes, Julien Sanchez, maire FN de Beaucaire, comparaît pour «discrimination raciale». Six commerçants l’accusent d’avoir pris un arrêté «islamophobe» en décidant de fermer leur commerce du centre-ville, la nuit. Or, les riverains se plaignaient des fortes nuisances sonores générées par ces commerces ouverts tard la nuit.

Pour sa défense, Julien Sanchez a lancé une pétition intitulée «Le maire se bat pour vous: il est poursuivi en justice!».

Le maire de Beaucaire en profite pour rappeller ce qui l’a poussé à prendre ces deux arrêtés :

En faisant cela, le maire a agi dans le cadre de ses pouvoirs. Aujourd’hui, pour certains, demander à respecter le voisinage la nuit constituerait donc une discrimination islamophobe.