Cologne-Explosion-640x480

« Nous venons en paix »… et nous nous mettons à 1000 pour agresser les femmes

05/01/2016 – EUROPE (NOVOpress)
« Nous venons en paix », c’est notre chronique de choses vues sur le web et les réseaux sociaux à propos de nos chers « migrants » / « réfugiés » / Bisounours… une petite pastille de vérité dans un océan de propagande aux bons sentiments… mais chut… PADAMALGAM !
Après le réveillon de Noël en Italie, celui de la Saint-Sylvestre à Cologne en Allemagne, où de sympathiques jeunes gens, vraisemblablement des “migrants”, se sont mis à 1000 pour agresser sexuellement de jeunes Allemandes. Voilà des musulmans bien au courant des gang-bangs et autre pratiques dépravées de « l’occident ».

Selon le Daily Mail, la police allemande traque un groupe de 1 000 hommes « d’origine arabe et d’Afrique du Nord » qui a sexuellement agressé de nombreuses femmes et jeté des feux d’artifice dans la foule à la gare de Cologne la veille du Nouvel An.
La police décrit la série d’agressions sexuelles contre des femmes à Cologne pendant le réveillon du Nouvel An comme « une nouvelle dimension dans la criminalité. »
Plusieurs plaintes de femmes qui ont été agressées près de la gare principale de Cologne à côté de la célèbre cathédrale de la ville d’Allemagne occidentale dans la nuit de jeudi à vendredi ont été enregistrées par les services de police
Ce groupe d’hommes aurait également volé leurs victimes et a lancé des feux d’artifice sur la foule de gens, selon Breitbart.


Le chef de la police de Cologne, Wolfgang Albers, a déclaré que les témoins ont décrit les attaques comme provenant d’un groupe d’un millier d’hommes, d’origine « arabe ou maghrébine. »
Quelque 60 plaintes ont été déposées au pénal, dont une allégation de viol. L’agence de presse allemande DPA cite Albers déclarant que nous étions face à « une situation intolérable que ces crimes sont commis en plein centre de la ville. » Une des victimes, Katja L.., a livré un témoignage poignant de son épreuve.
‘Quand nous sommes sortis de la gare, nous avons été très surprises par un groupe qui nous attendait là’. Il s’agissait « exclusivement de jeunes hommes étrangers », a-t-elle déclaré à Der Express.
« Ensuite nous marchions à travers ce groupe d’hommes. Il y avait juste un passage entre eux et nous sommes passées là. » Elle a raconté le moment elle a « senti une main sur ses fesses, puis sur ses seins».
« J’étais touchée par tout le monde. C’était un cauchemar. Bien que nous ayons crié et frappé, les gars ne s’arrêtaient pas. J’étais désespérée et je pense que j’ai été palpée environ 100 fois les deux cents mètres de la sortie, « dit-elle.
« Heureusement je portais une veste et un pantalon. Une jupe aurait probablement été arrachée ». On ne sait pas si cette bande d’hommes seuls était des immigrants illégaux, mais les avis restent divisés à Cologne sur le récent afflux de réfugiés entre de nombreuses marches organisées par PEGIDA et une campagne de soutien aux migrants.
NDLR Beaucoup d’Allemands ont exprimé leurs craintes pour le carnaval qui doit se dérouler le mois prochain.



https://twitter.com/freddie1999/status/684341252670812161