beniamino_pizziol_01

Le dhimmi du jour est italien : Un évêque veut faire enseigner le Ramadan aux élèves catholiques

23/12/2015 – EUROPE (NOVOpress)
On est habitué en Italie, sitôt qu’il est question d’immigrés et de musulmans, à entendre à peu près tout de la part des évêques. Le message adressé à la presse, à l’occasion de Noël, par Mgr Pizziol, évêque de Vicence, en Vénétie, semble pourtant battre un nouveau record.

Devant les journalistes rassemblés au Palais épiscopal, lundi 21 décembre, l’évêque a exhorté à « avoir un plus grand sens du partage et de la solidarité ». Il a expliqué ses nouveaux projets pour l’accueil des immigrés, notamment en ouvrant partout dans le diocèse « des structures habitatives destinées à de petits groupes d’immigrés ».
Mais Mgr Pizziol a surtout expliqué comment, selon lui, il fallait « avancer pour une saine laïcité », en particulier dans les écoles.

Il faut expliquer le Ramadan aux élèves catholiques et expliquer aux musulmans la signification de la crèche. Toutes les expressions religieuses doivent avoir droit de cité à l’école et dans toutes les institutions publiques. C’est cela ma vision de la laïcité, et pas la vision française, qui empêche les symboles religieux d’entrer dans les institutions publiques.

L’idée que la crèche puisse avoir en Italie un autre droit de cité que le Ramadan est manifestement étrangère à l’évêque.

Beniamino Pizziol 02

Selon Il Giornale, « tout le monde n’a pas très bien accueilli cette proposition ». Mais le prélat a insisté en conclusion sur la nécessité « de regarder le monde avec une attitude d’accueil, en faisant sienne la valeur de la miséricorde qui réunit toutes les grandes religions monothéistes ».
Dans sa lettre de Noël aux fidèles de son diocèse, l’évêque de Vicence a souligné de même « la relation fraternelle qui nous unit aux grandes traditions hébraïque et musulmane, qui saluent Dieu comme le Miséricordieux ».