wifi_public

Face au terrorisme, le gouvernement songe à interdire le wifi public…

08/12/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Le durcissement des restrictions aux libertés publiques ne connaît pas de pause, au contraire. sous prétexte de lutter conte le terrorisme, le gouvernement envisage d’interdire réseaux WIFI gratuits et système d’anonymat sur le web.

Sera-t-il bientôt impossible de travailler sur son ordinateur au café ou à l’hôtel en utilisant la connexion Internet gratuite ? Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, le ministère de l’Intérieur envisage sérieusement de supprimer les points d’accès publics à Internet. Ces modes de connexion étant difficiles à surveiller, il s’agirait d’un moyen de communication susceptible d’être utilisé par les terroristes… Mais les fonctionnaires iraient plus loin en interdisant également les réseaux Wifi partagés tels que Free Wifi ou SFR Wifi qui sont pourtant très pratiques pour les abonnés à ces opérateurs.

Enfin, la mesure pourrait s’étendre au blocage des communications des réseaux Tor en France. Ce logiciel est utilisé par les internautes qui tiennent à protéger leur anonymat.

Sous prétexte de lutte contre le terrorisme, le gouvernement espère limiter fortement les modes de connexion tout en empêchant les citoyens de protéger leur vie privée à travers l’utilisation de réseaux tels que Tor.

Crédit photo : Arkangel via Flickr (CC) = WIFI