Migrant holds up placard at registration centre at main railway station in Dortmund

Pierre Vimont : « Désormais, le lien entre terrorisme et immigration est présent dans les esprits »

24/11/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Deux des trois kamikazes du Stade de France avaient été contrôlés en octobre en Grèce, avant de rejoindre la France. Une donnée qui complique considérablement la gestion de la crise migratoire en Europe, estime Pierre Vimont, diplomate et «senior associate» à la fondation Carnegie Europe.

Pour Pierre Vimont :

Le risque d’infiltration terroriste parmi les migrants est une réalité à prendre en compte pour renforcer les contrôles à nos frontières. Mais le discours selon lequel tous les réfugiés sont des terroristes potentiels n’est pas acceptable. Aujourd’hui, les gouvernements d’Europe sont sous la pression des partis populistes et de l’opinion publique. Cela conduit d’ailleurs a un changement de perception de ces migrants: Au début de l’été, ils étaient considérés comme des personnes en détresse à aider. Puis les dirigeants européens ont modifie peu à peu ce discours. Ils ont estimé qu’on ne pouvait pas tous les accueillir, et qu’ils devaient accepter la répartition qu’on leur proposait au lieu de vouloir systématiquement rejoindre l’Allemagne et la Suède. Enfin, depuis les attaques de Paris, le lien entre immigration est terrorisme est présent dans les esprits.