clandestins_crs_calais

Calais : 16 policiers blessés lors de violents heurts avec les clandestins

10/11/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Les heurts violents entre clandestins et forces de l’ordre se multiplient à Calais, autour de la « New Jungle », notamment. Ceux de dimanche soir ont fait 16 blessés parmi les policiers.

Depuis plusieurs mois, la tension monte entre clandestins et forces de l’ordre à Calais. Dès juin, des sources policières évoquaient la « guérilla urbaine », évoquant « des collègues caillassés » et estimant que la violence allait « crescendo ». Le week-end dernier leur a donné raison. Environ 200 clandestins ont tenté de bloquer le trafic sur la même rocade portuaire de Calais. Cette fois, ce sont 16 policiers qui ont été légèrement blessés, principalement par jets de pierre.

Pour donner une idée de la violence des affrontements, qui ont duré environ 3 heures, il suffit de rappeler que les forces de l’ordre ont utilisé « presque 300 grenades » lacrymogènes. « C’est la première fois que c’est aussi violent et qu’on a malheureusement autant de collègues blessés », indique Gilles Debove, responsable du syndicat SGP Police-Force Ouvrière dans le Calaisis. « On est inquiet, si un jour on a une révolte au sein du camp, ça va être la folie », poursuit-il.

Les manœuvres de Cazeneuve pour vider partiellement le bidonville de la périphérie de Calais ne semblent en tout cas pas faire baisser la tension du côté des clandestins, d’autant que les évacuations de clandestins ressemblent fort à un coup de communication. Les « migrants » éloignés ou placés en centre de détention mettent souvent moins de 36 heures à revenir à Calais. Policiers et associations immigrationnistes sont pour une fois d’accord : il y a beaucoup plus de monde dans la « jungle » que les 4500 personnes annoncées par la préfecture.



Les heurts entre migrants et policiers à Calais filmés par un riverain