femme_sur_ordi

Recul des libertés: sur le podium la Libye, l’Ukraine… et la France !

29/10/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Libye, Ukraine, France, ne cherchez pas l’intrus, il n’y en a pas, ces trois pays sont ceux où la liberté d’expression sur Internet a le plus reculé, selon l’ONG Freedom House.

Voilà au moins une performance à mettre au crédit du gouvernement, elles sont si rares… Notre pays est en effet l’un de ceux où la liberté d’expression recule le plus cette année, effet Charlie oblige… un apparent paradoxe qui ne choquera bien sûr pas nos lecteurs, habitués au double langage de la classe politico-médiatique. Le rapport de l’ONG américaine Freedom House souligne en effet dans un communiqué que

Des reculs notables ont été enregistrés en Libye, en France et, pour la deuxième année consécutive, en Ukraine, sur fond de conflit territorial et de guerre de propagande avec la Russie.


L’ONG mentionne directement la loi sur le renseignement et ses fameuses « boîtes noires ». Freedom House cite également pour la France « les restrictions imposées sur les contenus pouvant être perçus comme faisant l’apologie du terrorisme et les poursuites engagées contre des internautes ».

Elle aurait pu citer aussi les poursuites pour tous les autres types de propos déviants, qu’il s’agisse des innombrables pathologies sociales (phobies, notamment), des énoncés d’évidences historiques (la « France de race blanche… ») ou des opinions mises à l’index (opinions dites « d’extrême-droite », mais aussi climato-sceptiques…).

Crédit photo : Simon
via Flickr (CC) = sans titre