Jacques Bompard à L'Assemblée

Jacques Bompard menacé de sanctions pour avoir osé dénoncer le Grand Remplacement

23/10/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Mercredi après-midi, lors de son intervention à l’Assemblée nationale, Jacques Bompard avait évoqué «une rupture spirituelle, identitaire, économique, sociale, migratoire». «Une rupture que l’on désigne comme insécurité culturelle, dictature du prêt à penser, grand remplacement, crise de la France périphérique, dissolution civilisationnelle.

Bruno Le Roux, le député de Seine-Saint-Denis, aurait décidé de saisir le président de l’Assemblée, Claude Bartolone, pour savoir s’il serait possible de sanctionner le député-maire d’Orange.