« Nous venons en paix » : comme les Allemands, apprenez à vos enfants à devenir de bons dhimmis !

« Nous venons en paix », c’est notre chronique de choses vues sur le web et les réseaux sociaux à propos de nos chers « migrants »/« réfugiés »/Bisounours… une petite pastille de vérité dans un océan de propagande aux bons sentiments… mais chut… PADAMALGAM !
Aujourd’hui, retour en Allemagne ou dans le cadre de travaux pratiques, des collégiens doivent faire les lits, cuisiner et nettoyer un foyer d’immigrés musulmans en Allemagne. Incontestablement, le dhimmi du jour est le Ministère de l’Éducation et la formation professionnelle du Schleswig-Holstein !

Voilà comment un pays d’accueil devient inféodé aux envahisseurs. Les parents d’enfants d’une école primaire Bavaroise avaient déjà été incités à bien couvrir leurs filles pour ne pas tenter les musulmans réfugiés dans le gymnase voisin.
Et maintenant cela. Dans le cadre d’un projet d’école, des enfants sont tenus de cuisiner, de nettoyer et changer les draps de réfugiés. Des parents sont outrés. Et avec les immigrés qui ont fait leurs besoins par terre, les enfants devront nettoyer cela, aussi ?
C’est de la folie.

toilettes migrants

La lettre envoyée aux parents indique que leurs enfants se rendront dans un hébergement pour « réfugiés » et « feront les lits, trieront des vêtements et aideront à la cuisine », entre autres choses.
Cette lettre envoyée par le Ministère de l’Éducation et la formation professionnelle du Schleswig-Holstein, précise que « les élèves passeront une journée dans un centre de transit et aideront par exemple, à monter des lits ainsi qu’à la collecte de dons. »
Et cette « sortie » fait partie de « la semaine d’aide aux réfugiés ».

ordures migrants 1

Une mère a publié un extrait d’une lettre reçue de l’école d’une amie. Y sont décrites les activités de la semaine du projet, y compris l’aide à apporter dans un centre d’asile. Cela a provoqué une vague d’indignations et d’incrédulité, mais un journal local a confirmé l’histoire.

Ministère de l'éducation et la formation professionnelle du Schleswig-Holstein

Le ministère de l’Éducation de Kiel a aussi reconnu que la lettre était authentique. Déjà cette semaine, comme décrit ci-dessus, les élèves d’une école à Lübeck ont changé le linge des lits, dans un centre d’hébergement pour les immigrés en transit. Cela a eu lieu dans le cadre d’une semaine de projets destinés à préparer les élèves de troisième [âgés d’environ 13 à14 ans] à acquérir une expérience pratique de travail manuel.

Cela leur apprendra surtout à devenir de bons dhimmis !


https://twitter.com/JeuneAthena/status/653892318269952000


https://twitter.com/christl_vd_post/status/652406812503896064