polony_dc0e7c79b49c78663250f519d84dc30a_large

Tuer latin et grec pour enterrer la France – par Natacha Polony

11/10/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Les professeurs assistent, impuissants, à la raréfaction de l’enseignement des langues anciennes. Pourtant, aujourd’hui plus que jamais, il serait vital auprès des jeunes générations, estime Natacha Polony.

Pour la journaliste :

Les professeurs de lettres classiques incarnent sans doute plus que les autres tout ce que détestent les modernes penseurs de l’école, ceux qui, depuis trente ans, ont imposé dans l’indifférence complaisante ou la complicité enthousiaste des politiques un changement de civilisation.