g20_2015

Fin du sommet du G20 : guerre des changes et immigration de masse au centre des préoccupations

07/09/09/2015 – MONDE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Le sommet du G20, qui réunit les grands argentiers (ministres des Finances et directeurs des Banques Centrales) des 20 premières puissances mondiales, se réunissait les 4 et 5 septembre à Ankara. Les sujets d’inquiétude ne manquent pas pour l’économie mondiale.
Si la Chine n’a pas été citée dans le communiqué final, elle était au centre des préoccupations. La dévaluation surprise du yuan le 11 août dernier fait en effet craindre une guerre des changes. Le communiqué s’engage donc à éviter toute dévaluation compétitive. Ce sommet très technique et financier n’a pas manqué d’évoquer la question des flux migratoires, sous l’angle humanitaire et sous l’angle financier. L’accueil des clandestins devrait coûter cette année 10 milliards d’euros à l’Allemagne. Christian Noyer, le directeur de la Banque de France, a également indiqué,

C’est un élément qui influe sur la confiance, sur le climat économique et éventuellement sur les finances publiques.

mais il se rassure en avançant que l’arrivée de ces populations peut être « À moyen terme un élément de renforcement du potentiel de croissance ». On aimerait le croire.