pere-petit-aylan-kurdi-abdullah.

Le Canada dit ne jamais avoir reçu de demande d’asile de la famille du petit Aylan Kurdi

Source : BBC – Le Canada a démenti les propos du père et de la tante du garçonnet syrien de trois ans dont le corps a été retrouvé sur une plage en Turquie. La tante d’Aylan Kurdi avait affirmé dès dimanche qu’une demande de sa famille pour obtenir le statut de réfugié avait été rejetée, mais a reconnu plus tard qu’aucune démarche n’avait été effectuée en ce sens.
Ces images avaient suscité un tollé mondial et mis la pression sur le gouvernement canadien qui a donc répliqué à ces reproches.

Teema Kurdi, sa tante installée au Canada, avait dans un premier temps accusé le Canada d’avoir refusé une demande d’asile lors d’une conférence de presse, avant de tomber en larmes devant les caméras. Les autorités de l’immigration canadienne ont de leur côté déclaré jeudi qu’ils n’avaient aucune trace d’une telle demande du père d’Aylan, Abdullah Kurdi. Mais le frère d’Abdullah, Mohammad, avait lui bien présenté une demande, rejetée parce qu’incomplètes, ont-ils ajouté.
Teema Kurdi est revenue sur ses propos un peu plus tard, en disant aux journalistes qu’elle espérait pouvoir parrainer le père d’Aylan dans sa future demande de statut de réfugié.

Pour être honnête, je ne veux pas seulement blâmer le gouvernement du Canada. J’en veux au monde entier

dit-elle. Selon la journaliste canadienne Terry Glavin, qui a parlé à la tante à Vancouver, le père d’Aylan avait été enlevé par l’État islamique au siège de Kobané et avait eu toutes ses dents arrachées. Il avait finalement réussi à faire passer sa famille à travers la frontière en Turquie, où ils rencontrèrent alors des problèmes en essayant d’obtenir des visas de sortie.
Le gouvernement conservateur de Stephen Harper a été attaqué par le leader de l’opposition libérale Justin Trudeau pour son refus d’accepter plus de réfugiés. « Vous vous découvrez de la compassion soudaine au milieu d’une campagne électorale. Soit vous l’avez ou vous n’avez pas, » a déclaré M. Trudeau lors d’un meeting de campagne jeudi. Il a exhorté les autorités canadiennes à recevoir 25 000 réfugiés syriens.

Crédit photo : Capture d’écran de l’interview du père d’Aylan Kurdi sur France TVInfo