Christiane Taubira et l’ennemi imaginaire – Par Ulysse

Taubira, ennemi de la sécurité publique

03/08/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Alors que Taubira envisage de dépénaliser la conduite sans permis, un tragique fait-divers met en lumière la « pertinence » de cette réforme.

Notre Garde des Sceaux est toujours prompte à se mettre du côté des délinquants et à baisser les garde-fous judiciaires de notre société. Alors qu’elle envisage sérieusement de dépénaliser la conduite sans permis, un tragique fait-divers vient rappeler que cette pratique est tout sauf anodine.

Dans la nuit de samedi à dimanche, une fourgonnette Berlingo s’est renversée sur une route départementale près de Rohan. Sur les 14 passagers, tous mineurs, quatre ont trouvé la mort. Le conducteur, qui fait partie des blessés, n’avait pas encore l’âge requis pour le permis de conduire.
Sur une portion de route en ligne droite, le véhicule surchargé semble avoir raclé le talus, puis traversé la route pour finir dans le fossé, après avoir fait plusieurs tonneaux.

Il y a déjà

deux causes évidentes à cet accident, la conduite sans permis (du jeune conducteur) et la surcharge du véhicule

a déclaré dimanche après-midi Yann Le Bris, procureur-adjoint de Vannes, lors d’un point-presse à la gendarmerie de Rohan, la commune où s’est déroulé le drame.

Certes, le fait que la conduite sans permis soit encore à ce jour un délit n’a en rien empêché le drame. Mais il est tout aussi évident que la banalisation de cette pratique ne pourrait avoir que des conséquences néfastes… ne serait-ce que de décourager beaucoup de jeunes de ne pas passer le coûteux examen.