Julien Sanchez, maire de Beaucaire, et les staliniens (Présent n° 8128)

Beaucaire : des commerçants musulmans s’en prennent à Julien Sanchez

30/07/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Julien Sanchez, le maire de Beaucaire, a été cité à comparaître – le mercredi 29 juillet – par des commerçants musulmans. En cause, deux arrêtés municipaux. L’un « interdisant l’exercice professionnel de toutes les épiceries, primeurs et commerces de distribution de 23 heures à 8 heures » dans un périmètre délimité du centre-ville. Et un autre « interdisant à tous les commerces » de travailler de 23 heures à 5 heures dans deux rues de la ville.

Pour les plaignants, ces arrêtés municipaux « visent substantiellement les commerçants d’origine maghrébine, appartenant à la confession musulmane » car la période visée par ces arrêtés « couvre la période du ramadan » (sic).

Julien Sanchez nie toute connotation discriminatoire : il affirme avoir pris ces arrêtés à la demande des riverains de ces quartiers résidentiels, qui l’ont alerté sur des nuisances sonores.