Viol dans une église à Poitiers, halte aux méfaits du Vivre-Ensemble ! [Tribune libre]

20/07/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Viol à Poitiers : chronique de la haine ordinaire, par Julien, responsable de Génération Identitaire Poitou

C’est avec tristesse que nous apprenons que le 14 juillet au matin, une femme d’une trentaine d’années a été victime d’une agression dans l’Église Saint-Paul à Poitiers. En effet, un homme, dont le nom très français est David Mohammed a tenté de la violer.
Étant tout simplement en train de prier, cette femme a été attrapée par le cou et plaquée contre le sol par cet individu. Fort heureusement la femme a réussi a se débattre et à s’enfuir, l’agresseur a été retrouvé non loin de la, sa ceinture encore défaite.

David Mohammed, cette « chance pour la France », selon l’expression consacrée, est en réalité un multirécidiviste qui venait de sortir de prison depuis moins d’un mois, condamné en 2002 pour l’agression et le viol d’une vieille dame de 85 ans. Ce n’était d’ailleurs que la dernière en date d’une série de douze condamnations pour vol ou agressions, ce qui n’a pas empêché David Mohammed d’être remis en liberté quatre ans avant la fin de sa peine !
Il est donc légitime de s’interroger sur l’efficacité de la justice de Taubira et de se rendre compte que ses multiples peines n’ont rien changé pour David Mohammed. Il faut donc envisager de nouvelles solutions afin d’empêcher la récidive de ces individus qui sont de véritables poisons pour notre société. Ces personnes-là, pour qui la prison ne sert à rien, ne peuvent pas rester chez nous, le retour dans leur pays d’origine me semble être la seule solution pour les empêcher de récidiver sur notre sol.

Si ces racailles et violeurs sont des chances pour la France comme on nous le dit, pourquoi ne seraient-ils pas aussi des chances pour leur pays ? Nous les y renverrons avec le plus grand plaisir !

Dans cette affaire, je m’interroge aussi sur le silence des élites, s’il s‘était agi d’un Français de souche violant une femme musulmane dans une mosquée, comment cela se serait-il passé ? Il y a fort à parier que des ministres se seraient déplacés pour dénoncer la haine et la montée de l’islamophobie en France et auraient aussitôt placé sous surveillance policière les mosquées. Mais cette femme est simplement une catholique qui priait dans une église, cela ne concerne donc pas notre gouvernement, qui ne prend même plus la peine de s’intéresser aux catholiques de France, préférant les religions allochtones.

Je tiens à apporter tout mon soutien ainsi que mes prières à la victime de cette agression, malheureusement banale dans la France du RPS, qui cependant s’est déroulée cette fois-ci dans un lieu Saint. La racaille ne se contente plus de la rue, il lui faut aussi s’attaquer aux lieux symboliques de notre identité. Il est grand temps de ne plus fermer les yeux et de se confronter au réel, le « Vivre-Ensemble » est un échec et il est nécessaire, pour le bien des Français et de notre pays, d’y mettre fin.

Crédit photo : Capture d’écran Google Maps