plastic_c4

Miramas : vol d’explosifs sur un site militaire

07/07/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Bien renseignés et professionnels, tels sont les voleurs d’un stock d’explosifs, de grenades et de détonateurs sur le site militaire de Miramas.

Selon l’inventaire encore en cours, ce sont 180 détonateurs — électroniques et pyrotechniques — , une dizaine de pains de plastic et des grenades qui ont disparu du site militaire de Miramas dans la nuit de dimanche à lundi. Cette plateforme logistique de l’Armée de Terre est utilisée pour approvisionner les opérations extérieures, « les Opex » qui sont menées en Afrique. Elle abrite aussi un dépôt de munitions du service interarmées des munitions.
Faiblement gardée et protégée, elle a été la cible facile de voleurs bien renseignés et professionnels, probablement d’anciens militaires, selon les premiers éléments de l’enquête.

Dans le contexte actuel de montée en puissance de l’islamoterrorisme en France, un tel vol suscite évidemment les plus vives inquiétudes.
l’affaire, ultra-sensible, a été signalée au plus haut sommet de l’État. »

Crédit photo : Harald Hansen via WikiMedias (CC) = insertion de détonateurs dans des pains d’explosif C4