AmarLasfar

Le président de l’UOIF veut que deux fêtes de l’islam deviennent des jours fériés en France

17/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Lors de la première réunion de l’ »instance de dialogue » avec l’islam en France, qui s’est tenue le 15 juin, Manuel Valls avait été très clair : « L’islam est en France pour y rester. Il faut donc mener le combat des consciences, et faire jaillir au grand jour ce qu’est la réalité de l’islam de France ».

Message reçu cinq sur cinq par Amar Lasfar, le président de l’UOIF (Union des organisations islamiques de France). Ce proche des Frères musulmans a, dès le lendemain, demandé que l’Aïd el-Fitr et l’Aïd el-Adha soient fériés en France.

J’aimerais que les deux grandes fêtes musulmanes soient des jours fériés dans notre pays.

« Nous le demandons non en tant que musulmans mais en tant que citoyens de notre pays« , a précisé Amar Lasfar, évoquant une « demande légitime » en phase avec « l’importance de l’islam » en France.

Pour rappel, Dalil Boubakeur avait proposé lundi dernier de transformer des églises en mosquées. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les représentants de l’islam n’avancent plus à visage couvert pour accélérer l’islamisation de notre pays.