Manifestation pro-Palestine : après Barbès, émeutes à Sarcelles

Immigration, racailles, islamisme… La France au bord de la guerre civile ?

15/06/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
(TRIBUNE) Déferlement de clandestins, prolifération des zones de non-droit, islamisme de plus en plus pressant et violent, les Français n’en peuvent plus et leur colère monte. alors que les tensions sont à leur comble, allons-nous vers une situation de guerre civile ? Par Franck Guiot.

Depuis début 2015, on assiste à une explosion du déferlement migratoire sur l’Europe en provenance principalement d’Afrique, le nombre d’immigrés clandestins a été multiplié par 3 par rapport à 2014.
Une fois en Europe, ces clandestins se répandent à vitesse grand V dans les pays les plus attractifs en matière d’accueil. La France, véritable Eldorado pour clandestins, est leur destination privilégiée, non pas pour son climat, mais plutôt pour les multiples aides qu’elle leur offre au détriment de sa population autochtone. (AME, transports quasi gratuits, logement…)

Le problème a commencé à être soulevé à Calais ou plus de 3 000 migrants s’entassent dans des bidonvilles, Calais où l’association de défense des Calaisiens « Sauvons Calais » envisage de créer des comités de défense populaire pour aider les forces de l’ordre à venir à bout de la situation. Les policiers totalement démobilisés face à l’ampleur de la situation prédisent « un accident grave prochainement ».

immigrés clendestins

Immigrés clandestins à Calais

Le gouvernement semble pourtant avoir trouvé la solution puisque l’on a pu observer que certains des clandestins sont « dilués » dans les campagnes Françaises, comme à Pouilly-En Auxois ou encore près de Poitiers
Ce phénomène de « peuplement des campagnes » par d’autres populations « issus des quartiers défavorisés » (pour ne pas dire population issue de l’immigration ) a été encouragé par une déclaration de Manuel Valls en janvier 2015 appelant à une politique de peuplement, déclaration qui aura pour conséquence d’augmenter le débit de la pompe aspirante d’immigrés …

Mais c’est maintenant à Paris que la situation devient très tendue : Des clandestins occupent illégalement des casernes désaffectées ou des gares… Et s’affrontent avec les forces de police en bénéficiant du soutien de militants d’extrême-gauche et d’élus… Les clandestins errent ainsi près du métro « La Chapelle » rue Pajol et dans « un jardin associatif du 18e arrondissement », le bois-Dormoy, en jouant au chat et à la souris avec les forces de l’ordre avec la complicité bienveillante de la Mairie de Paris et des associations d’extrême-gauche…
Le Ministre de l’intérieur a d’ailleurs tenu à féliciter les clandestins fiers d’être hébergés par la Mairie de Paris alors que des SDF Français sont à la rue …
Attitude profondément Anti-France dans la droite ligne de celle qu’il avait défendue à Calais : « Nous devons leur faire comprendre clairement que l’asile en France est la meilleure chance pour eux ».

Dans une excellente vidéo, Nicolas Bay (Secrétaire Général du FN) a mis en garde sur le risque de terrorisme islamiste lié à cette invasion migratoire en proposant d’adopter la politique mise en place par l’Australie : NO WAY !
A ces déferlements de clandestins, s’ajoutent les faits de délinquance liés à l’immigration régulière ou irrégulière, les faits sont hélas trop nombreux pour les citer. Retenons les exemples de Tourcoing et de Metz, pour montrer que la délinquance en bandes s’étend hors des « zones de non-droits habituelles » comme Marseille, Roubaix, Sarcelles ou Grigny par exemple…

Rappelons que la France compte 750 zones urbaines sensibles dont voici le classement par ordre décroissant de dangerosité, une sorte d’« échelle de richter » inversée de la délinquance en France…
Ces phénomènes sont à l’image et à mettre en corrélation avec le Grand Remplacement, longtemps décrié comme un « vilain fantasme d’extrême-droite » mais pourtant de plus en plus reconnu par les parlementaires.
Après Marion-Maréchal Le Pen, Stéphane Ravier, Sénateur-Maire de Marseille a repris l’expression en fustigeant le « Vivre-Ensemble »
Le Front National devient donc sensible à cette théorie du Grand Remplacement de population directement lié aux phénomènes migratoires de grande ampleur depuis des décennies, alors que l’autre formation politique « de droite » récemment renommée « Les Républicains » évolue entre « coups de communication à huis clos » ( Technique bien connue de Sarkozy pour tenter de capter en vain l’électorat FN ) et déclarations ouvertement pro-islamisation tel le Sénateur-Maire de Woippy.

Immigration devenue hors contrôle, explosion de la délinquance, menaces graves sur notre identité, chômage en hausse continue depuis 3 ans sont tous les ingrédients propices à une déflagration de grande ampleur sur le territoire Français, le réveil du peuple tant attendu ?

S’y ajoute désormais un ras-le-bol de plus en plus palpable dans les rangs des forces de police. Des agents de police exaspérés d’interpeller des délinquants relâchés dès le lendemain par la justice.
Ce ras-le-bol est désormais de plus en plus visible sur le terrain si bien que des CRS fuient désormais la couverture des déplacements de François Hollande, c’est peu dire …valeurs police
On sent chez les forces de l’ordre un tel sentiment de désespoir coincés entre une hiérarchie qui leur demande de rétablir l’ordre et les représentants de l’état aux ordres de Manuel Valls qui leur demandent de laisser faire pour éviter toute « bavure »… comme lors des émeutes de juin 2014 lors de la coupe du monde de football. (voir coupure de presse de Valeurs Actuelles ci-contre)

Sans même parler des attentats islamistes de Janvier pour lesquels la pensée unique interdisait de prononcer le mot « islamisme », de nombreux évènements se multiplient de jour en jour :
-Policiers caillassés et souvent blessés par les meutes de racailles, zones de non-droit infréquentables ( cf ma tribune du 21 octobre 2014 hélas toujours d’actualité),
Mariages communautaires qui bloquent des rues entières ou pire, qui tuent
– Islamisation massive devenue incontrôlable par les forces de police et ce, de manière chronique
– Émeutes antisémites de Barbès et de Sarcelles
La liste est longue …

Toutes ces atteintes à la république et à notre identité font que ce ras-le-bol atteint heureusement aussi les Français qui commencent à se réveiller d’abord par la mise en place d’actions anti-racailles dans les campagnes , de dispositifs voisins vigilants dans de nombreuses villes, d’actions citoyennes dans les transports comme à Lille, ou Nantes et d’autres villes, la création de comités de défense populaires prochainement à Calais déjà évoqués…

Un climat propice à une situation de véritable guerre civile dans des parties du territoire Français est-il en train de naitre en France … ?

Face à la démission de l’État, il est désormais temps que les Français réagissent et se mobilisent pour ne pas se laisser imposer une véritable dictature des racailles.
Par ailleurs, pas plus tard que ce matin sur Europe 1, Dalil Boubakeur a souhaité « Des églises vides pour servir au culte musulman », une islamisation massive poussée à son paroxysme… De quoi alimenter l’idée qu’une guerre civile se prépare !
Pour rappel, en 1993, le roi Hassan II déclarait : «Seule l’intégration entre Européens sera possible ». Identitaire et visionnaire ? Il serait bien que nos « élites » s’en inspirent…

Franck GUIOT pour NovoPress

Crédit photo : DR via Flickr (CC) = Manifestation pro-Palestine : après Barbès, émeutes à Sarcelles
Crédit photo : BARRY PHILLIPS = réfugiés quittent un point de distribution de nourriture, Calais, 2014