visuel-article-2

Leader Price fête le Ramadan

06/06/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
S’il est quelque chose qui ne ment pas dans nos sociétés, c’est bien le commerce : si ça se vend, c’est qu’il y en a qui achètent. Aussi, la multiplication des campagnes promotionnelles autour du halal ou du ramadan en dit long sur la société française.

Comme tous les ans, arrive la période du Ramadan qui impose aux musulmans de respecter le jeûne pendant 1 mois. Pour cette année 1436 du calendrier islamique, ce qui correspond à l’année 2015 dans le calendrier chrétien, plusieurs supermarchés français dont Leader Price mettent en avant des produits « halal » en direction de leur clientèle musulmane.
Ce type d’opération commerciale ne peut exister que parce qu’il existe une communauté musulmane en France. Or celle-ci n’était pas aussi importante numériquement il y a 15 ans pour justifier de telles campagnes à l’époque. Donc les constats de Grand Remplacement et d’islamisation de l’Europe ne sont pas dénués de sens.

L’Observatoire du halal révèle par ailleurs que l’abattage « halal » signifie une mise à mort de l’animal sans étourdissement, qu’il présente également un risque sanitaire et impose le paiement d’une taxe au profit des mosquées qui gèrent ce type d’abattage.
Outre le fait que l’abattage halal est une pratique étrangère à la culture française en matière de gastronomie, selon l’Observatoire du halal nous consommons de la viande halal « sans qu’on le sache, puisque le gouvernement a refusé un étiquetage spécifique, la moitié de la viande que nous consommons est halal ». La Suisse, le Danemark et la Suède interdisent l’abattage halal.