Najat Vallaud-Belkacem : tolérance pour les mères voilées au nom de la laïcité

Aller sans retour pour les candidates au djihad. Un premier pas vers la remigration ?

29/05/2015 – EUROPE (NOVOpress)
Il y aurait environ 600 femmes qui auraient rejoint la Syrie ou l’Irak pour faire le djihad..

Une journaliste française, utilisant le pseudonyme « Ana Erellle » s’est fait passer pour une candidate au djihad :

On a entamé un dialogue où moi, je me suis fait passer pour une fille que j’improvisais au jour le jour d’une vingtaine d’années, pas bête, mas vraiment sans repères. Je suis allée jusqu‘à Amsterdam pour suivre les consignes qu’il m’avait donné et là tout a dérapé parce qu’il n’a pas respecté certaines de ses promesses. Bilel s’est mis à me menacer et très vite, c’est son entourage.

Contrairement aux hommes, rares seraient les femmes djihadistes à pouvoir quitter la Syrie ou l’Irak pour revenir en Europe. Une remigration efficace qui devrait donc aussi concerner ces hommes qui ont fait le choix de combattre l’Europe et son identité.