Éric Zemmour : "La Manif pour tous, un drame pour l'UMP"

Pour Éric Zemmour, « l’Arabie Saoudite n’est rien d’autre qu’un Daesh qui a réussi »

21/05/2015 – FRANCE (NOVOpress)
« On le croyait perdu, noyé sous le déluge de bombes américaines, asphyxié, liquidé. Le califat islamique est de retour », note Éric Zemmour.
Le journaliste rappelle que pour contrer l’État islamique, le gouvernement irakien a été contraint, pour reprendre la ville de Ramadi, d’envoyer des milices chiites « réputées pour leur sauvagerie », ce qui provoque « l’émoi des capitales occidentales qui craignent pour les œuvres antiques de Palmyre ».

Éric Zemmour rappelle que les trois grandes puissances sunnites de la région (Turquie, Arabie Saoudite et Yémen) ont conclu une récente alliance contre l’Iran. « Un axe qui est sans doute un des secrets du regain de Daesh », estime-t-il.

Pour le polémiste :

Les États sunnites préféreront toujours un califat islamique, sunnite comme eux, à l’ennemi héréditaire des chiites hérétiques.

« Un nouveau Moyen-Orient est en train de naître dans le sang et la fureur », décrypte Éric Zemmour. « À quand Daesh dans Bagdad, dans Damas ? Alors, on ne donnera pas cher de la peau de la Jordanie et du Liban », ajoute-t-il. La communauté internationale devra alors « se rendre à l’évidence et reconnaître diplomatiquement Daesh ».

Il conclut : «  »Après tout, « l’Arabie Saoudite n’est rien d’autre qu’un Daesh qui a réussi ».