macedoine

La Macédoine s’apprête à sombrer dans le chaos

19/05/2015 – MONDE (NOVOpress avec le bulletin de Réinformation)
La déstabilisation de la Macédoine se poursuit, sur fond d’intérêts géostratégiques et gaziers

Depuis quelques jours, la frontière entre le Kosovo et la Macédoine voit s’affronter les forces de l’ordre et un groupe armé dirigé par 5 kosovars, ancien de l’UCK l’armée de libération du Kosovo, se sont déroulées hier des manifestations de l’opposition qui ont réuni environ 1 000 manifestants dans la capitale de Skopje contre 30 000 manifestants en faveur du gouvernement. Dimanche, les opposants au gouvernement avaient réuni 20 000 personnes pour ce qu’ils appellent un « maïdan macédonien ».

Quels sont les dessous de cette manifestation ?
L’opposition de gauche dénonce la corruption et la surveillance de 20 000 opposants et réclame la formation d’un gouvernement de coalition. Le gouvernement a déclaré que le chef de l’opposition « est une marionnette qui joue le scénario des autres ». Ces manifestations font suite à la démission du ministre de l’Intérieur et du chef de la police secrète qui selon le gouvernement sont un signe pour apaiser les tensions interethniques en Macédoine tandis que la presse les accuse d’avoir négocié avec les terroristes kosovars. Le ministre russe des Affaires étrangères a accusé l’Occident de préparer une révolution de couleur en Macédoine et de mettre en échec le projet de gazoduc « Turkish Stream ».

Qu’est-ce que ce projet de Turkish Stream ?
Ce projet, qui a reçu le soutien des autorités macédoniennes, vise à transporter le gaz russe vers la Turquie et l’Europe. Selon un analyste serbe Dusan Prorokovic, l’escalade de la violence en Macédoine serait une tactique américaine pour saper ce projet. Selon ce même analyste, les Albanais sont un instrument, puisque l’UCK n’a pas été démilitarisé alors que l’accord de 1999 mettant fin à l’offensive en Yougoslavie l’avait prévu.
Affaire à suivre…