Nouveaux mots du dictionnaire : “Un jeunisme de contrebande”, dénonce Pascal Praud

19/05/2015 – FRANCE (NOVOpress)
“Comment ça, je suis crudivore ? Et toi t’est un bolos, un naïf si tu préfères. T’es dans la lose, mon copain !”, s’amuse Pascal Praud.

“T’as le look mémérisé, tu pars en cacahuète et t’es tendu comme un string. Alors arrête de chouiner, ou je t’envoie des scuds ou j’appelle Bernard Henri-Lévy, et crois-moi tu vas prendre cher ! Le Bernard Henry, c’est pas un baltringue. Glamourisé, le garçon”, poursuit-il.

Vous l’aurez compris, voici le Petit Robert Illustré, mâtiné de Petit Larousse. Il y a parfois quelque chose de pathétique à épouser l’ère du temps. Ce jeunisme de contrebande n’apporte pas grand chose à la langue française.